vie et plaisir

VIDEO HAITI: POURQUOI J’ADORE LES GANGBANG – TÉMOIGNAGE D’UNE LIMENA

 

 

pourquoi-j-adore-les-gang-bangs-temoignage-d-une-libertineNotre coquine du jour est Karine, une libertine de 36 ans. Comptable le jour et grande amatrice de pluralité masculine la nuit, elle nous parle de sa passion des Gang Bangs.

Le Gang Bang : entre mythe et… Fantasme !

Je sais bien que, dans l’imaginaire collectif, le Gang Bang jouit d’une image fantasmée et parfois même carrément biaisée. Certains les imaginent systématiquement peuplés d’hommes masqués à la “Eyes Wide Shut”, aux abdos dignes de Hugh – Bring me Wolwerine – Jackman ! D’autres l’associent carrément aux tournantes si glauques dont on a parfois entendu parler aux infos. S’il est vrai que certaines soirées peuvent avoir une thème (masques et abdos, oui, pourquoi pas… X-Men… Euh ?!) le reste en revanche est parfaitement faux. Un Gang Bang ce n’est pas un viol collectif, merde !

Un Gang Bang c’est une petite chanceuse / coquine / gourmande (ne rayez aucune mention, aucune n’est inutile) qui va profiter de l’attention de plein d’hommes à la fois ! Dans une interview, la célèbre Eve de Candaulie faisait une comparaison avec le fantasme du Boys Band : quelle fille n’a jamais rêvé de se faire tous les membres d’un même groupe ? Alors de là à se les faire tous à la fois, il n’y a plus qu’un pas il me semble. Eh bien, voilà, ce pas c’est celui du Gang Bang.

Les différents types de Gang Bang

Car dites-vous bien une chose, le terme de Gang Bang désigne toute relation incluant plus de deux hommes pour une femme. C’est dire si l’éventail est large ! Alors il y a bien sûr celui auquel tout le monde pense : le Gang Bang avec une femme ou deux et tout autant de dizaines d’hommes. Mais il y a aussi la soirée plus “intime” avec “seulement” 3-4 mâles. Et puis bien sûr, il y a aussi les Gang Bangs dits “Hard” où l’on rencontre certaines pratiques peut-être moins “tout public” : pénétrations violentes, public shaming, Bukakke et autres délicates friandises.

Mais encore une fois, un authentique Gang Bang est avant tout au goût de la Dame qui se fait honorer. (Si on vous dit le contraire, fuyez !) Il répond à ses fantasmes à elle. Et comme toujours dans le libertinage, si elle dit “Non” ou “Stop”, tout s’arrête.

Le Gang Bang ou le fantasme de la reine des abeilles

A partir de là, Mesdames, je vous invite à libérer votre imagination et à revisiter vos fantasmes. N’avez vous jamais eu envie que plus d’une paire de main s’occupe de vous ? De sucer une belle queue bien raide pendant que vous vous faisiez prendre ? De susciter le désir de toute une armée de sexes en érection ? De vous noyer dans une tornade de sensations ? De vous abandonner dans une tempête de désir en sachant que tout ce que vous récolterez, c’est encore et toujours plus de plaisirs ? Et surtout, qu’à tout instant, il n’appartient qu’à vous de tout arrêter… Ou pas.

Moi, ce que j’aime dans les Gang Bang, c’est ce sentiment extraordinaire d’être la reine des abeilles : tous ces mâles qui sont là que pour moi, qui ne désirent que moi, que ne bandent que pour moi. C’est terriblement excitant. Cela vous renvoie une image de votre corps et de votre sex-appeal des plus… Wahouh ! Je me sens tellement belle et puissante dans ces moments-là ! Je dis qui, je dis quoi, je dis comment et mes torrides serviteurs s’exécutent pour combler le moindre de mes désirs. Et si ma gourmandise les rend serviles, ils adorent ça et n’en bande que plus encore !

Docteure Jeykill and Mistress Gang Bang

Et puis, ce que j’aime aussi c’est cette double vie. Quand je retourne au boulot après avoir fait jouir une dizaine de mecs en une seule nuit, je me sens comme une super-héroïne avec une identité secrète. Derrière mes lunettes et mon tailleur serré, personne n’imaginerait ce que je fais de mes nuits ! Et j’adore jouer à fond la carte de la petite comptable au balai dans le c…. Alors j’en rajoute : petits talons plats, chignon sévère, chemisiers à col fermés, … Toute la panoplie y passe ! Si bien que souvent, j’ai l’impression que c’est dans la vie de tous les jours que je porte un déguisement. Et ça,  il y en a un que ça fait bien bander à la maison… Pour notre plus grand plaisir à tous les deux. Car c’est là mon autre petit secret que j’aimerai partager avec vous : on peut être amatrice de Gang Bang et parfaitement épanouie en couple. Et je dirai même plus : cela va souvent de paire !

NB : pour des raisons personnelles que vous aurez compris, Karine a préféré conservé son anonymat lors de ce témoignage.

Publicités

Catégories :vie et plaisir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s