Les 50 plus beaux chats du monde en photos

Publicités

Les ventes de voitures diesel chutent en Europe

<p>Les ventes de voitures diesel chutent en Europe</p>© AFP

Les diesels ne représentent plus que 47% du marché automobile ouest-européen, contre 49,8% un an auparavant et plus de 55% en 2012. Les menaces d’interdiction de circulation et des normes plus sévères qui renchérissent les véhicules à gazole expliquent ce désamour.

Alors que Berlin menaçait en début de semaine de sévir contre les , les ventes de modèles à gazole chutent en Europe. Couverts d’opprobre, menacés d’interdiction, les diesels ne représentent plus que 47% du marché automobile ouest-européen (au premier trimestre 2017), selon le dernier rapport de l’ACEA (Association des constructeurs européens) publié en début de semaine. Et  ce, contre 49,8% un an auparavant. En 2012, ce pourcentage dépassait allègrement les 55%.

La part des voitures neuves s’est notamment effondrée en France (47,4% sur les trois premiers mois de 2017, contre 52,2% l’an dernier et 73% en… 2012), Grande-Bretagne (43,9% contre 47,1%), Allemagne (43,8% contre 46,5%). En Espagne, elle a plongé à 51,4% (contre 58,2% au premier trimestre 2016). En revanche, la part s’est accrue dans quelques rares pays comme l’Italie (57%, contre 54,8% précédemment). Le pays le plus diésélisé en Europe occidentale est l’Irlande (66,7% de part de marché).  Avec 25%, la Norvège est en revanche le marché où le gazole est le moins présent.

Dans le même temps, les modèles électriques ont fortement progressé (+50%), mais ceux-ci occupent toujours une part très faible du marché en Europe de l’ouest. Soit seulement 0,6% du marché de l’Union européenne. Les hybrides rechargeables ont crû de 13% au premier trimestre, mais la pénétration demeure encore inférieure, à 0,5%. Les immatriculations de voitures hybrides non rechargeables ont progressé de 61%, celles de véhicules roulant au gaz naturel, au GPL ou à l’alcool de 10%. Mais ces véhicules pèsent à peine 2,5% du marché européen et 1,3% respectivement. Cela reste négligeable.

Alors qu’il avait jusqu’ici soutenu ses constructeurs automobiles dans les controverses sur le diesel, le gouvernement allemand s’est décidé à lancer une grande consultation concernant un plan de lutte contre les émissions des modèles à gazole. Et ce, presque deux ans après qu’a éclaté le « Dieselgate » .  Le ministère allemand des Transports et celui de l’Environnement ont ainsi annoncé mardi la création d’un « forum national du diesel » pour travailler avec les Länder et les constructeurs automobiles en vue de réduire la pollution desdits diesels. Berlin a aussi annoncé la création d’un organisme ad hoc chargé de mesurer la consommation et les émissions des véhicules. Le ministère des Transports outre-Rhin a même engagé des discussions au sujet d’une éventuelle mise à jour des logiciels de gestion des moteurs de 12 millions de véhicules à gazole, remontant jusqu’à 2006, affirmaient lundi des sources bien informées à l’agence Reuters.

En France, Nicolas Hulot, le nouveau ministre de la Transition écologique, a réitéré la semaine dernière la volonté des pouvoirs publics d’aligner la fiscalité du diesel, actuellement plus avantageuse, sur celle de l’essence. Et le maire de Paris Anne Hidalgo veut carrément proscrire les véhicules à gazole dans la capitale. Les automobilistes prennent donc peur et se détournent des diesels, qui ont été pourtant longtemps favorisés au nom de… la lutte contre le CO2, car les diesels consomment 15 à 20% de moins que les modèles à essence et à ce titre rejettent d’autant moins de gaz à effets de serre! C’est au nom même de ce combat contre le changement climatique que Nathalie Kosciusko-Morizet, alors secrétaire d’État à l’Ecologie, avait créé en 2008 un bonus-malus favorable au diesel!

En-dehors des discours anti-diesel, la sévérisation des normes sur les véhicules roulant au gazole a renchéri fortement le coût de ces véhicules. C’est pour cela que les constructeurs ont d’ailleurs réduit l’offre de moteurs à gazole sur les petits véhicules. De quoi contribuer à détourner la clientèle de ce type de motorisation.

Ces 3 médicaments pour les yeux augmentent le risque d’AVC

La revue Prescrire alertent sur 3 médicaments qui augmentent le risque de formation d’un caillot dans le sang et multiplient le risque d’AVC par 2.

Si vous êtes victimes de dégenérescence maculaire liée à l’âge attention ! La revue Prescrireconseille d’être vigilant après l’administration de médicaments avec effet anti-VEGF car ils augmenteraient le risque de thrombose. Ce type de médicament type ranibizumab (Lucentis®), le bévacizumab (Avastin®) et l’aflibercept (Eylea®), est injecté directement dans l’oeil et a pour but de bloquer le facteur VEGF et ihniber la prolifération des vaisseaux sanguins. Ils peuvent également être prescrits par voie intraveineuse contre certains cancers.

Un risque de thrombose multiplié par 2

Ces 3 médicaments pour les yeux augmentent le risque d'AVC© Adobe Stock Ces 3 médicaments pour les yeux augmentent le risque d’AVC

Même si les doses par intraveineuse sont plus fortes qu’intravitréenne le risque reste présent, alerte la revue médicale. Les auteurs expliquent qu’une étude menée sur 8000 patients autraliens a montré un risque d’AVC ischémique proportionnel à la dose d’anti-VEGF injecté dans l’oeil entre 31 et 60 jours après l’administration. »Une autre étude canadienne a montré une augmentation du risque de thrombose artérielle.

Selon les auteurs « mieux vaut prendre en compte le fait que ce traitement augmente le risque dethrombose artérielle ou veineuses, en le multipliant problablemnt par deux.

Qu’est-ce qu’une thrombose ?

La thrombose se définit par la formation d’un caillot sanguin dans une artère ou une veine. La thrombose veineuse (ou « phlébite ») peut être superficielle lorsqu’elle touche les petites veines situées sous la peau, ou profonde lorsqu’elle atteint une veine plus grosse (jambes, cuisses, plis de l’aine).

Lionel Messi : Comment se prépare son incroyable mariage ?

Lionel Messi et sa compagne Anto­nella Roccuzzo se marieront ce vendredi 30 juin à Rosario (Argentine). Du beau monde est prévu pour cette noce qui s’annonce splendide et surtout très sécurisée.

Lionel Messi : Comment se prépare son incroyable mariage ?© abaca Lionel Messi : Comment se prépare son incroyable mariage ?

Plus que quelques heures avant que Lionel Messi n’épouse son amour d’enfance, Anto­nella Roccuzzo. La star du FC Barcelone a choisi que le plus beau jour de sa vie se déroule dans sa ville natale, Rosario (Argentine) située au nord-ouest de Buenos Aires. Le quotidien catalan, El Mundo Deportivo indique que pour le mariage de la Pulga, 260 invi­tés sont attendus parmi eux : les 22 coéqui­piers barcelonais du quintuple Ballon d’Or, leurs compagnes, mais aussi les kiné­si­thé­ra­peutes et les auxi­liaires tech­niques du club cata­lan. Gérard Piqué et Shakira seront de la partie mais on retrouvera aussi les Argentins Angel Di María, Ezequiel Lavezzi, Sergio Agüero ou encore le Brésilien Ronal­dinho.

Selon les médias locaux, la céré­mo­nie devrait se tenir à la cathé­drale de Rosa­rio à partir de 19h. La mariée sera habillée par Clara Rosa, une créa­trice qui s’occupe des tenues de la famille royale espa­gnole. La soirée se pour­sui­vra au complexe hôte­lier City Hotel, lieu choisi par Jorge le père de l’attaquant. Mais l’établissement se situe dans un quar­tier connu pour ses trafics de drogues, ses meurtres à répé­ti­tion et son insé­cu­rité. Afin d’évi­ter d’éven­tuels inci­dents, l’éta­blis­se­ment sera tout de même sécu­risé par une société spécia­li­sée et renforcé par la présence de gardes du corps. La police locale est égale­ment mobi­li­sée pour l’oc­ca­sion.

Le budget pour les festivités tournerait autour de 500 000 euros annonce RFI.

Mariage homosexuel : l’Allemagne dit oui

Angela Merkel avait elle-même ouvert la voie au vote en annonçant lundi dernier dans une interview qu’elle laisserait à l’avenir les députés de son parti voter librement, sans consigne sur le sujet.

Le rainbow flag, symbole de la communauté LGBT, devant la Chancellerie à Berlin.© Copyright 2017, L’Obs Le rainbow flag, symbole de la communauté LGBT, devant la Chancellerie à Berlin.

Les députés allemands ont adopté vendredi 30 juin une proposition de loi autorisant le mariage entre personnes de même sexe, après que la chancelière Angela Merkel a abandonné son opposition de principe sur cette question.

Le texte, qui établit désormais que « le mariage est conclu à vie par deux personnes de sexe différent ou de même sexe », a été approuvé par une majorité de 393 élus constituée des députés des trois partis de gauche représentés à la chambre basse du Parlement, les sociaux-démocrates, les écologistes et la gauche radicale, rejoints par une partie des députés de la famille conservatrice d’Angela Merkel.

L’adoption avant la fin de l’année

Parmi les conservateurs, 226 députés se sont prononcés contre. L’Allemagne va ainsi rejoindre les vingt pays occidentaux, dont 13 en Europe, qui ont déjà légalisé le « mariage homo ». Berlin avait adopté en 2001 une union civile offrant des droits équivalents au mariage, sauf pour certains avantages fiscaux et en matière d’adoption.

La nouvelle loi, qui doit encore être validée par la chambre haute du Parlement pour entrer en vigueur, sans doute d’ici la fin de l’année, va concrètement octroyer aux couples homosexuels le droit d’adoption.

Merkel vote contre mais ne s’oppose pas

Angela Merkel a elle-même ouvert la voie au vote en annonçant lundi dernier dans une interview qu’elle laisserait à l’avenir les députés de son parti voter librement, sans consigne sur le sujet.

Mais alors qu’elle planifiait un vote seulement après les prochaines élections législatives de fin septembre, elle a été prise de vitesse par son partenaire minoritaire de coalition, le parti social-démocrate, qui a imposé un vote quelques jours après en s’alliant avec les deux autres mouvements de gauche de l’opposition représentés au Bundestag.

Selon les médias allemands, la chancelière a elle-même voté contre la légalisation du mariage gay vendredi.

(Avec AFP)

cet homme de 128 ans prétend être le dictateur nazi coupable de l’extermination de millions de juifs

Alors que tout le monde pensait qu’Adolf Hitler s’était donné la mort à la fin de la Second Guerre mondial en pleine défaite de l’Allemagne, un homme âgé prétend pourtant être l’ancien dictateur. Découvrez ses étranges révélations…

adolf© Gentside adolf

Considéré sans aucun doute comme l’un des plus épouvantables tyrans du XXe siècle, Adolf Hitler sera à jamais aux yeux de l’Histoire ce personnage atteint de folie destructrice à l’origine de la Seconde Guerre mondiale et de la Shoah.

Officiellement décédé le 30 avril 1945 à Berlin en pleine débâcle de l’Allemagne après s’être tiré une balle, le dictateur serait pourtant encore aujourd’hui bien vivant sous les traits d’un vieillard de 128 ans !

« On m’a mis sur le dos de nombreux crimes que je n’ai pas commis »

En Argentine, un homme arrivé dans le pays en 1945 sous le faux nom d’Herman Guntherberg, prétend en effet être le véritable Adolf Hitler, comme il l’a confié au journal ultra-conservateur El Patriota. Cet Allemand naturalisé serait l’ancien dictateur Nazi venu trouver refuge en Argentine après la guerre afin d’échapper à la politique israélienne de poursuite des criminels de guerre Nazis.

Si celui-ci sort aujourd’hui de son silence, c’est précisément parce que depuis l’année dernière, les services secrets israéliens ont officiellement décidé d’abandonner leurs poursuites. Bien décidé à rétablir la vérité, l’homme de 128 ans a même annoncé qu’il rédigeait actuellement une biographie pour rétablir son image.

« On m’a mis sur le dos de nombreux crimes que je n’ai pas commis. À cause de cela, j’ai passé plus de la moitié de ma vie à me cacher des Juifs, j’ai déjà été puni. On m’a décrit comme une mauvaise personne uniquement parce que nous avons perdu la guerre. Lorsque les gens liront ma version des faits, ils changeront d’avis à mon sujet », explique-t-il.

Atteint de la maladie D’Alzheimer 

Ces confidences, aussi stupéfiantes soient-elles, sont cependant à prendre avec beaucoup de précautions. Comme le raconte Angela Martinez, l’épouse d’Herman Guntherberg, son mari atteint de la maladie D’Alzheimer, se serait mis à raconter cette histoire il y’a deux ans au déclenchement de la maladie.

‘Parfois, il oublie qui je suis et où il est. On dirait qu’il est en trance et il commence à parler de Juifs et de démons. Puis il redevient normal’, raconte cette femme de 55 ans. Si elle reste persuadée que son mari n’est pas Hitler, Angela Martinez pense toutefois que celui-ci était peut-être un ancien Nazi impliqué dans les atrocités commises à l’époque.

Le FC Barcelone présente son maillot extérieur 2017-2018

Officialisé ce jeudi, le nouveau maillot extérieur du FC Barcelone.

Un mois tout pile s’est écoulée entre la sortie du modèle domicile et ce jeudi 29 juin, jour de l’officialisation par Nike, du maillot extérieur 2017-2018 du FC Barcelone. Un mois après la version classique blaugrana, voilà un plus original, sur fond de bleu, que les hommes d’Ernesto Valverde, le nouveau coach, porteront lors des matchs disputés à l’extérieur.

Nike a officialisé le maillot extérieur 2017-2018 du FC Barcelone

En bleu ciel pour la couleur dominante, il a un design assez proche du third produit par Nike, pour la saison achevée. Bleu ciel combiné à du bleu plus foncé, pour marquer les imprimés, de la marque de l’Oregon ou du sponsor Beko, sur les manches. Le groupe Rakuten, nouveau partenaire majeur du maillot, sera visible en noir. Sous les manches et les côtés de la tenue, Nike a ajouté deux bandes, l’une bleu foncée, à gauche, l’autre marron à droite. Un marron qui sera la couleur principale du futur third à dévoiler.

Short et chaussettes qui l’accompagnent sont assortis en couleur

Ce maillot extérieur 2017-2018 du FC Barcelone sera porté avec un short et des chaussettes du même bleu assortis. Le desgin de ce maillot produit par Nike, devrait par ailleurs être le même que celui proposé au Paris SG.