Des conseils pour prévenir les blessures musculaires

Pratiquer une activité physique ne doit pas se faire sans règles, au risque de se blesser parfois gravement. Découvrez des astuces pour éviter les blessures musculaires.

1. Bien s’hydrater

L’effort physique engendre une perte hydrique parfois conséquente. Ces pertes d’eau se font soit par la transpiration qui régule la température du corps, soit par l’utilisation des réserves de glycogène lors de production d’énergie indispensable à l’effort.
Il est recommandé de s’hydrater régulièrement, c’est-à-dire 1 à 2 h avant le début d’une activité physique puis fréquemment au cours de l’effort et enfin, lors de la phase de récupération.
La sensation de soif est un symptôme déjà avancé de déshydratation. Il ne faut surtout pas attendre de ressentir la soif pour boire. Des eaux alcalines, riches en minéraux contribuent à tamponner l’acidité musculaire et à limiter les risques de crampe.
Si vos crampes s’accompagnent d’une fatigue accrue, d’irritabilité et de symptômes tels que le tremblement des paupières, vous pouvez également envisager de renforcer votre consommation d’aliments riches en magnésium voire de recourir à des compléments alimentaires.

2. Bien s’alimenter

Une alimentation adaptée est indispensable à la pratique d’un sport. Certains régimes pauvres en « sucres » peuvent amener le corps à manquer d’énergie au cours de l’effort. Privé de carburant, le corps puise dans les muscles pour utiliser les stocks de protéines. Cette alternative n’est pas souhaitable car elle entame la masse musculaire et affaiblit l’organisme.
Toute pratique sportive doit s’accompagner de connaissances de base en nutrition. Il faut privilégier les sucres lents à distance de l’exercice tels que les pâtes, le pain, les céréales, le riz, de préférence, à base de céréales complètes ainsi que les sucres rapides à proximité de l’exercice tels que les fruits, les barres de céréales ou le pain d’épice.
Maintenez un délai raisonnable de 2 à 3 h (selon les repas) entre le repas et la pratique sportive. Respectez vos besoins journaliers en protéines et enrichissez vos repas de fruits et de légumes.

3. Bien dormir

Le sommeil est l’un des facteurs clés de la performance des sportifs de haut niveau comme des sportifs loisirs. Source de repos et de récupération accrue, le sommeil permet de réguler les émotions et la satiété. C’est pourquoi, les différentes phases du sommeil doivent être respectées. Une fatigue accumulée affaiblit l’organisme et le rend plus vulnérable aux blessures. Qu’il s’agisse d’une pratique sportive occasionnelle comme en vacances ou régulière, soignez vos heures de sommeil en période de pratique, quantitativement et qualitativement. Vous en ressentirez les bienfaits et éviterez les mauvaises surprises.

Publicités

Etats-Unis : dix jours après sa nomination, le directeur de la communication de Donald Trump, Anthony Scaramucci, quitte ses fonctions

Anthony Scaramucci a défrayé la chronique la semaine dernière à cause d’une interview dans laquelle il insultait copieusement plusieurs collaborateurs du président Trump.

© Fournis par Francetv info

Le directeur de la communication de Donald Trump, Anthony Scaramucci, a quitté ses fonctions lundi 31 juillet, après seulement dix jours à son poste. « Anthony Scaramucci va quitter son rôle de directeur de la communication de la Maison Blanche », a déclaré la porte-parole de l’exécutif Sarah Sanders dans un communiqué.

« M. Scaramucci a senti qu’il était mieux de laisser au secrétaire général John Kelly une page vierge et la capacité de monter sa propre équipe », a-t-elle ajouté, sans préciser s’il conservera un rôle au sein de l’administration.

Poussé à la démission ?

Anthony Scaramucci a été forcé de partir à la demande de John Kelly, le tout nouveau secrétaire général de la Maison Blanche, affirme le New York TimesIl a défrayé la chronique la semaine dernière à cause d’une interview dans laquelle il insultait copieusement plusieurs collaborateurs du président Trump.

Il a ainsi qualifié de « putain de schizophrène paranoïaque » l’ancien secrétaire général de la Maison Blanche, Reince Priebus, qui a démissionné dans la foulée. Il s’en est également pris dans un langage qu’il avoue volontiers « fleuri » à Steve Bannon, conseiller stratégique du président.

Encore une mauvaise nouvelle pour le Barça

Résigné visiblement à perdre Neymar, le FC Barcelone a fait de Philippe Coutinho l’une des priorités de son mercato. Seulement, comme le martèle Jurgen Klopp ce lundi, Liverpool n’est pas vendeur…

La presse catalane l’assure ce lundi, Neymar est bel et bien sur le départ. Pour pallier cet envol devenu inéluctable, l’état-major blaugrana aurait ciblé trois recrues potentielles: Kylian Mbappé, Ousmane Dembélé et Philippe Coutinho. Trois éléments courtisés qui ne sont cependant pas sur le marché et qui, à ce jour, apparaissent bien éloignés du Camp Nou.

Pour ce qui est du Monégasque, convoité par un Real Madrid dont il est fan, une issue favorable aux Catalans semble totalement illusoire. Même chose pour le joueur du Borussia Dortmund, qui ce week-end dans les colonnes du Bild a réaffirmé son attachement au BvB. Coutinho, lui, paraissait séduit à l’idée de rejoindre Barcelone. Mais Liverpool ne l’entend évidemment pas de cette oreille.

« Nous ne sommes pas vendeurs« , a claironné le manager des Reds Jurgen Klopp, ce lundi, en conférence de presse. « Si je vous dis qu’il n’est pas disponible, où est la possible interprétation ? Le mot ‘non’ signifie qu’il n’y a aucune possibilité. Il n’y a donc rien de nouveau sur le sujet. » Autrement dit, la proposition de 80 millions d’euros d’ores et déjà formulée par le Barça selon la presse britannique pour débaucher le talentueux brésilien restera lettre morte…

Cristiano Ronaldo mis en examen pour fraude fiscale en Espagne

La star du Real Madrid Cristiano Ronaldo a été mis en examen lundi pour fraude fiscale, devenant le dernier en date des footballeurs en délicatesse avec le fisc en Espagne. Le quadruple ballon d’or a cependant assuré, dans un communiqué, être un contribuable sans reproche: « je fais toujours mes déclarations d’impôts de façon volontaire parce que je pense que nous devons tous déclarer et payer nos impôts en fonction de nos revenus ».

« Je n’ai jamais rien caché ni eu l’intention de pratiquer l’évasion fiscale », a affirmé l’international portugais dans ce communiqué diffusé après une audition de deux heures au tribunal de Pozuelo de Alarcon, la commune la plus riche d’Espagne, dans la banlieue de Madrid où il réside comme beaucoup d’autres célébrités.

Cristiano Ronaldo a soigneusement évité la presse à son arrivée et à sa sortie du tribunal. Le communiqué diffusé par l’agence qui le représente – Gestifute – confirme que le joueur le mieux payé du monde selon Forbes a été mis en examen pour fraude fiscale. Mais il précise que le ministère public vise uniquement les revenus perçus en 2014 pour la cession de son image pour des campagnes de publicité de 2011 à 2020.

Le ministère public reproche à la star du Real Madrid d’avoir utilisé un montage de sociétés basées à l’étranger – aux îles Vierges britanniques et en Irlande, où les taux d’imposition sont très bas – pour éviter de payer ses impôts en Espagne sur ces « droits à l’image ». Dans le communiqué, le joueur assure que cette structure a été créée en 2004 quand il jouait à Manchester United, bien avant son arrivée au Real en 2009.

Possible amende de 28 millions

Le parquet reproche à Cristiano Ronaldo d’avoir déclaré tardivement, en 2014, 11,5 millions d’euros de revenus d’origine espagnole pour la période 2011-2014 alors qu’ils s’élevaient en fait à 43 millions. S’y ajoutent 28,4 millions d’euros qu’il aurait cachés au fisc pour la période 2015-2020. Soit un total 14,7 millions d’euros d’ardoise fiscale impayée.

Les avocats de CR7, cités dans le communiqué, reconnaissent une simple différence d’interprétation sur la part de revenus taxables en Espagne. Et s’il n’a déclaré qu’une seule fois en 2014, font-ils valoir, c’est parce que c’est l’année où il a effectivement touchés les revenus des droits à l’image collectés par sa société.

Si Ronaldo était poursuivi et condamné, il risquerait « une amende d’au moins 28 millions d’euros » et une peine allant jusqu’à trois ans et demi de prison, selon le syndicat des experts du ministère des Finances, Gestha.

Le meilleur buteur de l’histoire du Real Madrid a rejoint les rangs, déjà bien garnis, des personnalités du ballon rond qui ont maille à partir avec le fisc espagnol. Son grand rival au FC Barcelone, l’Argentin Lionel Messi, avait été condamné l’année dernière pour fraude fiscale à une amende de deux millions d’euros et une peine de 21 mois d’incarcération. Cette dernière a été commuée en une amende supplémentaire de 252.000 euros: 400 euros par jour de prison. Le défenseur du Barça Javier Mascherano a été condamné lui aussi en 2016.

Au Real, l’ancien entraîneur portugais José Mourinho et le défenseur Fabio Coentrao, sont accusés de fraude fiscale. L’Argentin Angel di Maria, qui évolue aujourd’hui au Paris Saint Germain, a été condamné à une amende de 1,3 millions d’euros. Et leur agent portugais, l’influent Jorge Mendes, a été mis en examen fin juin pour avoir aidé l’attaquant colombien Radamel Falcao – à présent à Monaco – à frauder le fisc en Espagne.

CR7 qui doit reprendre l’entraînement avec le Real le 5 août, annonce dans son communiqué ne plus vouloir faire aucune déclaration en attendant que la justice tranche: « C’est le moment de laisser travailler la justice. Je crois en la justice et j’espère que, dans ce cas aussi, la décision sera juste », dit Cristiano.

9 raisons qui expliquent pourquoi les cambrioleurs choisissent votre maison !

Si vous n’avez jamais été cambriolé, vous connaissez probablement quelqu’un à qui cela est déjà arrivé. Les cambriolages sont effectivement plus fréquents qu’on ne le pense et cela est valable pour les appartements de grandes villes comme pour les maisons de campagnes.

Nous ne cherchons pas à vous inquiéter mais juste au moins à mieux vous préparer afin d’éviter d’attirer à votre insu les cambrioleurs malhonnêtes. Découvrez tout de suite les quelques indices qui peuvent inciter les voleurs à choisir votre maison pour passer à l’action.

1. Votre voiture de luxe est trop visible

Certains ont tendance à laisser leur porte de garage ouverte et à garer leur voiture de luxe juste devant l’entrée de leur maison. Ceci va certes attirer les compliments mais aussi les esprits malintentionnés. En repérant une voiture de luxe, les voleurs sont certains de tomber sur un intérieur remplit d’objets de valeur.

2. Votre jardin avant exhibe votre richesse

Libre à vous bien-sûr de créer un jardin luxueux avec des fontaines, des parterres élégants et des plantes exotiques. Mais il est probablement plus judicieux d’investir dans un jardin de luxe à l’arrière de votre maison. La règle est simple, les zones exposées de votre maison doivent rester discrètes.

3. L’accès à vos balcons est trop facile

4. Tout le monde peut voir l’intérieur de votre maison

Les baies vitrées sont le choix idéal pour une maison contemporaine et lumineuse. Mais n’oubliez pas d’équiper vos fenêtres de rideaux et de volets coulissants afin de pouvoir protéger votre intérieur des regards indiscrets à tout moment.

Ne laissez pas votre balcon tenter les voleurs. Installez une rambarde solide et assurez-vous que votre fenêtre se ferme à clé.

5. L’accès à votre maison est trop simple

Rien de protège votre maison de l’arrivée des passants? Pensez peut-être à installer un portail ou un petit muret. C’est un symbole fort qui peut rapidement dissuader les voleurs.

6. Personne n’est là pour surprendre les cambrioleurs

Vous partez en vacances? Assurez-vous que vos voisins viendront régulièrement vérifier l’état de votre maison. Il est important de nouer une relation de confiance avec vos voisins afin de pouvoir vous rendre mutuellement ce type de services.

7. Vos fenêtres ne ferment pas à clé

Ne laissez jamais vos fenêtres ouvertes. Même sir vous êtes chez vous, ne les gardez pas ouvertes trop longtemps car beaucoup de cambriolages se passent en journée !

8. Votre porte d’entrée est trop fine

Une grande porte épaisse à l’allure imposante aura plus tendance à dissuader les voleurs. Le système d’ouverture doit être suffisamment sécurisé car une petite porte fébrile facile à forcer permettra aux cambrioleurs d’entrer facilement par effraction.

9. Adoptez un rythme irrégulier

Votre maison peut être cambriolée à tout moment, autant la nuit que le jour. En réalité, la plupart des cambriolages ont lieu entre 10h du matin et 3h de l’après-midi lorsque les occupants sont au travail et leurs enfants à l’école. Pour dissuader les voleurs, pensez à briser votre routine et à rentrer de temps à autre plus tôt que prévu.

e88ceada61e9ca44258ced8571de2186--best-luxury-cars-shipping-container-homes

Pas toujours besoin de finir la boîte d’antibiotiques, disent des experts

Des experts britanniques remettent en cause la nécessité de suivre un traitement antibiotique jusqu’au bout, comme le suggère l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans leurs prescriptions, les médecins recommandent toujours aux patients de poursuivre le traitement jusqu’à la fin, même si leur état de santé s’améliore, pour ne pas favoriser l’émergence de bactéries résistantes.

« Cette idée n’est soutenue par aucune preuve, et prendre des antibiotiques plus longtemps que nécessaire augmente le risque de résistance », estiment les experts dans une tribune publiée jeudi par la revue médicale BMJ. Ils affirment que des recherches sont nécessaires pour améliorer les consignes de prescription.

L’OMS reconnaît qu’un usage excessif d’antibiotiques augmente la résistance des bactéries qu’ils sont censés combattre et rend ces médicaments moins efficaces.

« On pourrait conseiller aux patients d’arrêter le traitement quand ils se sentent mieux, en contradiction avec l’avis de l’OMS », suggèrent le professeur Martin Llewelyn, spécialiste des maladies infectieuses, et neuf autres médecins ou professionnels de la santé qui signent la tribune.

Nous demandons aux politiques et aux docteurs d’arrêter de promouvoir le message selon lequel il faut aller au bout du traitement.

Signataires de la tribune

C’est que, à en croire ces experts, l’idée selon laquelle il faut absolument suivre le traitement jusqu’à la fin est fausse. Elle a été implantée durant les années 1940, au début du développement des antibiotiques.

Si cette idée a perduré dans le temps, c’est qu’elle est « simple et facile à mettre en œuvre », affirment-ils.

Plusieurs experts indépendants sont du même avis.

« J’ai toujours trouvé illogique de dire qu’arrêter un traitement antibiotique trop tôt favorisait l’émergence de bactéries résistantes », fait remarquer le professeur Peter Openshaw, président de la Société britannique d’immunologie, cité par le Science Media Centre.

Le professeur Openshaw estime que l’une des solutions serait « d’utiliser les antibiotiques uniquement pour faire baisser l’infection bactérienne à un niveau où elle peut être combattue par le système immunitaire du patient ».

Pour sa part, le professeur Mark Woolhouse, de l’Université d’Édimbourg, plaide pour un changement des habitudes de prescription. « Le volume actuel d’antibiotiques utilisés est trop élevé », soutient-il.

La résistance aux antibiotiques est l’une des préoccupations majeures de l’OMS. L’organisation onusienne a publié en février une liste de 12 familles de bactéries contre lesquelles elle juge « urgent » de développer de nouveaux traitements.

Voici le Corythoraptor jacobsi!

Les restes fossilisés d’un animal aux allures d’une autruche multicolore, affublée d’une énorme crête sur la tête, ont été mis au jour en Chine.

Cette autruche du Crétacé, baptisée Corythoraptor jacobsi, vivait dans la région du Jiangxi dans le sud-est de la Chine il y a 100 à 66 millions d’année, soit peu avant l’extinction des dinosaures.

Le spécimen découvert était âgé d’au moins 8 ans au moment de sa mort, mais n’avait pas terminé sa croissance.

La crête de cette bête au long cou est semblable à celle observée aujourd’hui chez les casoars à casque qui vivent de nos jours en Australie et qui sont connus pour leur capacité à abattre un homme d’un seul coup de patte.

Les chercheurs pensent d’ailleurs que la crête du Corythoraptor jacobsiavait les mêmes rôles que celle que portent aujourd’hui les casoars à casque, c’est-à-dire pour la parade sexuelle, pour se reconnaître et pour communiquer visuellement entre eux.

Selon l’équipe de chercheurs menée par le paléontologue Junchang Lü de l’Académie chinoise des sciences géologiques, cette découverte prouve que les oviraptorosaures étaient plus diversifiés dans le sud de la Chine qu’ailleurs dans le monde.

Le détail de cette étude est publié dans la revue Scientific Reports.

À lire aussi :