Lotus Exige Cup 430 : la plus extrême des Exige

Après la Cup 260, l’Elise la plus efficace de son histoire, Lotus donne vie cette fois à l’Exige la plus performante jamais développée à Hethel. Avec 430 ch pour 1 tonne sur la balance, l’Exige Cup 430 a effectivement de quoi procurer quelques frissons !

Image associée

Après une greffe réussie du V6 3.5 suralimenté de l’Evora GT430 impliquant quelques optimisations notamment sur le compresseur et l’intercooler, Lotus a gagné avec cette Cup 430, 55 ch sur la Cup 380 qu’elle remplace. Avec 430 ch (@7 000 trs/min) et 440 Nm de couple (@4 000 trs/min), l’Exige Cup 430 abat le 0 à 100 km/h en à peine 3,3 secondes ! C’est mieux qu’une 911 Carrera S (3,9 sec) et un souffle derrière une 911 Turbo (3 sec). Un travail significatif sur le kit aéro, notamment en exploitant des matériaux composites hybrides a permis de réduire les masses globales de 12 Kg (soit 1 056 Kg en tout). Son nouveau dessin génère quant à lui un appui maximal de 220 Kg. 45% de cet appui charge le train avant contre 36% auparavant, de quoi améliorer nettement l’adhérence en entrée de courbe. Un ordre d’idée : si la la Cup 380 générait cet appui à partir de 170 km/h, l’Exige Cup le génère quant à elle dès 100 km/h. De quoi conserver la vitesse d’entrée de courbe plus longtemps aussi. Le freinage, la boîte de vitesse dont l’embrayage, l’échappement (en titane) ont aussi été renforcés. Le tout repose sur les excellents pneumatiques semi-slicks Michelin Pilot Sport Cup 2.

Résultats de recherche d'images pour « Lotus Exige Cup 430 : la plus extrême des Exige »

Optimisable pour le circuit

© Fournis par Warm Up InteractiveLotus a rajouté de la fibre de carbone partout à bord, au point d’avoir allégé l’habitacle de 2,5 Kg face à la Cup 380. Il faut dire dire que les équipements sont réduits au strict minimum comme toujours chez Lotus. Il est d’ailleurs toujours amusant de voir que Lotus propose en option ce qui est habituellement proposé en série même dans une simple Clio comme la climatisation (1 650 euros), l’autoradio (560 euros) ou le régulateur de vitesse (150 euros). Lorsqu’elle est commandée sans équipements, l’Exige Cup 430 peut aussi être optimisée pour le circuit avec des packs retirant les airbags et ajoutant des points d’attache pour harnais ou encore un extincteur homologué. Comptez enfin 128 600 euros pour vous en offrir une.

Publicités

Manger la nuit augmenterait le risque de maladies cardiaques

Le journal NHS rapporte que des chercheurs de l’Universidad Nacional Autonóma de Mexico ont réalisé une étude, publiée dans la revue Experimental Physiology. Elle démontre que les individus seraient moins capables d’éliminer les graisses de leur métabolisme après avoir mangé un encas au moment où ils dorment habituellement.

Manger la nuit augmenterait le risque de maladies cardiaques© Medisite Manger la nuit augmenterait le risque de maladies cardiaques

Une multitude d’expériences sur les rats

Pour cette étude, des chercheurs ont nourrit dans un premier temps des rats de laboratoires avec du beurre à l’aide d’un tube injecté dans leur estomac soit au début de leur période de repos, c’est-à-dire le jour, soit au début de leur période active, c’est-à-dire la nuit puisque ce sont des animaux nocturnes. Les scientifiques ont extrait des échantillons de sang pour voir comment les triglycérides variaient après que les rats aient mangé. Les chercheurs ont répété l’expérience mais cette fois, ils ont administré aux rongeurs un médicament pour ralentir une enzyme qui transforme les triglycérides en acides gras. Cette manoeuvre a eu pour but de réduire les effets de l’activité gastrique et digestive sur les triglycérides en phase active et en phase de sommeil rapporte le NHS. Une autre expérience consistait à injecter de la graisse directement dans les vaisseaux sanguins et maintenir les rats dans l’obscurité totale sur une période de 36h. Cette manoeuvre a eu pour but de définir les différents niveaux de triglycérides en phase d’activité et en phase de sommeil, en fonction de la lumière. Enfin, les scientifiques ont prélevé des échantillons du coeur, du foie, du muscle de la jambe et des tissus adipeux provenant des rats nourris au beurre pendant leur phase active et passive, puis les ont analysé.

Des pics plus élevés chez les rats en période de sommeil

Les résultats montrent qu’une région du cerveau censée réguler le rythme circadien, l’horloge biologique de l’homme qui régit les phases de veilles et de sommeil, serait responsable du traitement de la graisse. Les rats ont présenté des pics plus élevés de triglycérides dans le sang, qui ont duré plus longtemps, lorsqu’ils ont reçu du beurre au début de leur période de repos. Les chercheurs ont également constaté des pics deux fois plus élevés chez ces rats plutôt que chez les rongeurs qui ont reçu une injection de beurre en période active. Le NHS rapporte que « des niveaux élevés de triglycérides dans la circulation sanguine augmentent le risque de maladies cardiovasculaires, y compris les crises cardiaques. » Le site rapporte également : « Les chercheurs suggèrent que le résultat expliquent le risque accru de maladies cardiovasculaires chez les travailleurs de nuit », et pourrait donc aider les médecins à trouver de nouvelles façons de les garder en bonne santé.

Résultats de recherche d'images pour « Manger la nuit augmenterait le risque de maladies cardiaques »

L’hypertriglycéridémie peut causer des maladies cardiovasculaires

Les triglycérides sont des lipides (corps gras). Ils se forment dans l’intestin pendant la digestion et la transformation du sucre et de l’alcool que nous absorbons dans notre alimentation. Les triglycérides constituent une source importante d’énergie qui va être utilisée par nos cellules. Outre leur rôle énergétique, les triglycérides acheminent les vitamines vers les cellules. Les triglycérides sont nécessaires à une bonne santé et tant que le taux sanguin ne dépasse pas la norme (0,5 – 2 mmol/L, chez l’homme et 0,4 – 1,6 mmol/L chez la femme) ils ne constituent pas un risque pour la santé. Si ce taux est dépassé, on parlera d’hypertriglycéridémie et des maladies cardiovasculaires peuvent apparaître.

Les différentes cuissons du foie gras: nos conseil pour le réussir à tous les coups

Les différentes cuissons du foie gras : nos conseil pour le réussir à tous les coups

Un peu de gras n’a jamais fait de mal à personne ! Sauf aux canards, répondrez-vous, et vous aurez bien raison. Si cette année encore, pour les fêtes, vous craquez et répondez présent.e à l’appel du foie gras, voilà une liste de bons conseils pour le réussir à tous les coups.

Acheter le bon foie gras

C’est le foie gras cru qu’il faut acheter quand on souhaite le cuire soi-même, en terrine, en escalope à la poêle, en mousse… Vous pouvez l’acheter frais, ou congelé : il faudra alors le laisser décongeler plusieurs heures au réfrigérateur avant de démarrer la recette.

> Découvrez notre article vidéo : Tout savoir sur le foie gras : le choisir, le préparer, le déguster …

Si vous choisissez dans le commerce un foie gras déjà cuit, vous ne pourrez pas le cuire, mais vous n’êtes pas obligé de le présenter toujours sur une tranche de pain : il existe de nombreuses façons de le présenter et le “pimper”. Découvrez nos meilleures idées pour présenter le foie gras !

> A lire aussi : Entier, en bloc, en morceaux… bien choisir son foie gras dans le commerce

Préparer le foie gras et le déveiner

Déveiner un foie gras, c’est éliminer les grosses veines qui passent dans sa chair. Une fois cuits, celles-ci sont caoutchouteuses et dures à mâcher, il est donc primordial de les retirer. Vous pouvez très facilement acheter un foie gras cru déjà déveiné, ou demander à votre boucher de le faire.

Si vous souhaitez le faire chez vous, l’opération est simple :

Sortez le foie gras à température ambiante 2 h à l’avance. Il doit être malléable mais pas en train de fondre.

Ouvrez-le “comme un livre”, un lobe de chaque côté. Vous pouvez apercevoir les grandes veines au centre des 2 lobes.

Passez doucement votre doigt sous la grosse veine du milieu pour la détacher. Tirez doucement, pour ne pas la casser. Procédez de la même façon avec toutes les petites veines visibles.

N’aillez pas peur d’abîmer la chair du foie : elle se remettra toute seule en place pendant la cuisson.

Assaisonnement du foie gras

Une fois le foie gras déveiné, profitez du fait qu’il est “ouvert” pour l’assaisonner de toutes parts. Suivez la recette à la lettre et au gramme près, même si les quantités vous paraissent élevées. L’assaisonnement doit être bien réparti, sur toute la surface du foie. Vous avez le choix dans la recette : Porto, cognac, rhum, vanille, épices et piments, vin liquoreux et truffes, baies de Sichuan.... A chacun sa recette !

Assaisonnez avec les épices, le sel et le poivre avant d’y ajouter les ingrédients liquides (alcools, liqueurs…). Massez bien le foie gras avec son assaisonnement, puis refermez-le et emballez-le dans du film plastique. Réservez au frais une nuit ou une journée pour qu’il s’imprègne des saveurs.

La recette du foie gras au micro-ondes

Rien de plus simple : le foie gras au micro-ondes fait partie des recettes express, faciles et rapides de Noël : après avoir déveiné et assaisonné le foie comme indiqué ci-dessus, placez-le dans un récipient passant au micro-ondes. Micro-ondes en position 1000W, comptez environ 1 min et 40 secondes de cuisson pour un foie de 450 g.

Vous pouvez aussi cuire 1 min, puis prolonger la cuisson par tranches de 20 secondes. Le foie gras doit être chaud si vous le touchez du bout des doigts, mais pas brûlant.

Placez-le dans une petite terrine, il doit être un peu serré. Couvrez d’un film plastique et placez un poids par dessus : une conserve suffira. Réfrigérez au moins 12 h avant de servir.

La recette du foie gras en terrine

Réalisez l’assaisonnement du foie gras comme indiqué ci-dessus. Après l’avoir laissé reposer 1 nuit au frais, sortez-le de son plastique, ouvrez le foie et placez-le dans un petit plat à gratin. Laissez reposer à température ambiante 2 h, puis préchauffez votre four à 110°C.

Enfournez le foie dans son plat pendant 10 min. Sortez-le du four et touchez du bout des doigts : les plus petits morceaux sont déjà suffisamment chauds (ils doivent être chauds comme un bon bain, pas brûlants). Mettez-les dans une petite terrine (le plat à bords hauts qui doit contenir le foie gras une fois durci). Ré-enfournez le foie gras pour 5 min de cuisson puis répétez l’opération.

Répétez cette opération autant de fois que nécessaire. A la fin, il reste le plus gros des morceaux dans le plat. Dès qu’il est suffisamment chaud, placez-le également dans la terrine.

Quand tous les morceaux de foie sont dans la petite terrine, penchez-la légèrement en retenant les morceaux de foie avec votre main, pour que le gras s’égoutte. Récupérez-le dans le plat de cuisson. Vous pouvez appuyer légèrement sur le foie dans la terrine, pour aider à faire sortir le gras. Quand la terrine est bien égouttée, nettoyez les bords, placez un film au contact de la surface, et réfrigérez. Après 3 h au frais, faites fondre la graisse récupérée dans un bol au micro-ondes, filtrez et versez sur la terrine (sans le plastique !). Réservez au réfrigérateur jusqu’à la dégustation.

La recette du foie gras en bocal

C’est une recette très simple qui vous permet de réaliser des conserves de foie gras. Vous n’aurez pas besoin de les conserver au réfrigérateur, puisqu’elles auront été stérilisées.

Comme indiqué ci-dessus, déveinez votre foie gras, et assaisonnez-le. Placez-le dans un bocal, tassez légèrement les morceaux. Fermez hermétiquement le bocal : avec une rondelle de caoutchouc orange si c’est un bocal à pression, ou avec une capsule en métal si c’est un bocal dont le couvercle se visse. Refermez avec le couvercle.

Placez le bocal dans une marmite et couvrez d’eau bouillante. Placez sur feu moyen : dès que l’eau frémit, commencez à compter 45 min de cuisson. Laissez le bocal refroidir ensuite hors de l’eau, et dégustez-le si possible après 3 semaines au moins.

5 signes qui montrent que vous ne vous aimez pas de la même façon

Même si dans les films et à la télé on nous vend des couples super fusionnels et qui sont constamment sur la même longueur d’onde, dans la réalité, il n’est pas toujours évident d’être au diapason avec sa moitié.

Mais parfois, il arrive aussi que l’on se sente trop étouffée, trop choyée, trop sollicitée, trop exaspérée par l’autre… tout simplement parce que nos sentiments pour lui sont moins forts que les siens à notre égard.

Et si c’était le cas dans votre couple ? Voici 5 signes qui ne trompent pas…

Résultats de recherche d'images pour « 5 signes qui montrent que vous ne vous aimez pas de la même façon »

1. Il a parlé de vous à tout le monde… mais pas vous

La première fois que vous avez rencontré le groupe de potes de Jules, vous avez senti que tous ses amis avaient vraiment vraiment hâte de vous voir. Ils ont d’ailleurs été adorables avec vous, et vous ont dit des trucs super gentils comme « Il nous avait tellement parlé de toi », « Tu es exactement comme il t’avait décrite », ou encore « Ça fait longtemps qu’on ne l’avait pas vu heureux comme ça ».

Le hic, c’est que vous, vous avez juste dit à vos copines que vous étiez « plus ou moins avec quelqu’un en ce moment », et que vous ne vous sentez pas du tout prête à le présenter à vos copines ou votre famille pour l’instant.

2. Il est toujours super dispo et veut constamment vous voir… mais pas vous

Si l’on demandait à Jules ce qu’est une semaine de rêve pour lui, il répondrait que ce serait une semaine où il pourrait se faire un bon resto le lundi soir (avec vous), faire un squash (avec vous) le mardi, faire une soirée foot avec ses potes le mercredi, aller au ciné (avec vous) le jeudi, faire un super apéro (avec vous) le vendredi, et passer le plus de temps possible (avec vous) le week-end.

Alors que vous, certes, vous aimez passer du temps avec lui, mais vous sentez bien au fond de vous que vous en avez moins besoin et que vous êtes moins demandeuse que lui.

Résultats de recherche d'images pour « 5 signes qui montrent que vous ne vous aimez pas de la même façon »

3. Il fait plein de projets sur le long terme… mais pas vous

En l’état actuel des choses, pour vous, « vous projeter avec Jules », c’est réfléchir au resto que vous allez faire samedi soir, et éventuellement penser à lui faire un peu de place dans un tiroir de votre commode.

Par contre, la dernière fois que vous lui avez demandé comment il voyait son avenir, il a commencé à vous parler de vacances communes, d’emménager ensemble, et pourquoi pas d’acheter une maison… Ben oui, une maison, c’est plus sympa quand on veut se marier et avoir des enfants (après, vous ne vous souvenez plus, vous vous êtes évanouie).

4. Vous avez du mal à répondre à ses « je t’aime »

C’est simple : quand vous sentez que la première réponse qui vous vient quand il vous dit « je t’aime » est soit « merci », soit « c’est gentil », soit « euh… », c’est qu’il vous l’a peut-être dit trop tôt, ou que vos sentiments ne sont pas au diapason !

5. Les petites attentions dans votre couple sont unilatérales

Dans un couple, les petites attentions sont très utiles pour montrer à l’autre que l’on tient à lui et pour égayer le quotidien. Mais dans votre couple, le constat est clair : tous les petits cadeaux, les mots doux collés sur le frigo, les petits-déjeuners au lit, les textos trop mignons, les massages et autres viennent toujours de la même personne : lui, pour vous. Et jamais l’inverse.

De deux choses l’une : il serait peut-être temps de songer à être un peu plus démonstrative envers Jules… ou alors de réfléchir au bien-fondé de cette relation qui semble très inégale.

Real Madrid, une enveloppe de 450 M€ pour Neymar ?

Le Real Madrid aurait fait de Neymar sa priorité absolue pour succéder d’ici un ou deux ans à Cristiano Ronaldo.

Neymar - PSG© Reuters Neymar – PSG

Trois mois seulement après son arrivée au PSG, Neymar fait déjà l’objet de rumeurs folles. La dernière en date, qui l’envoie au Real Madrid, atteint des sommets de dinguerie. Selon Marca, le club madrilène aurait étudié avec précision le marché et ferait de l’attaquant brésilien sa prochaine superstar. Soit dès l’an prochain, soit pour la saison 2019-2020. Un transfert dont les dirigeants merengues estimeraient le coût global à… 450 millions d’euros.

Cette somme, colossale, engloberait à la fois l’indemnité et le salaire du joueur. Comment les doubles champions d’Europe en titre peuvent-ils sérieusement envisager de débaucher « Ney » un ou deux ans après que Paris a misé 222 millions d’euros sur lui pour le chiper au FC Barcelone ? Les récents échos venant de la capitale font état d’un mal-être du buteur auriverde et vendredi, le média brésilien Lanceaffirmait qu’il regrettait son départ du Barça.

Une clause dans son contrat ?

De telles informations ont plusieurs fois circulé depuis le début de saison et Neymar a dû s’expliquer, après la victoire de la Seleçao contre le Japon (3-1), démentant tout conflit avec Edinson Cavani ou Unai Emery et réaffirmant son bonheur d’évoluer au PSG. Avant de quitter la salle de presse en larmes. Suffisant pour calmer les journalistes ? Pas vraiment. D’après l’émission El Chiringuito, une clause dans son contrat lui permettrait de quitter Paris dès qu’il le souhaite.

Neymar n’est pas heureux à Paris, il regrette d’avoir quitté le Barça

Marcelo Bechler

Il y aurait tout de même une condition: le club intéressé devra s’aligner sur les 222 millions d’euros dépensés par les dirigeants franciliens. Pas de quoi effrayer Florentino Perez, le président du Real Madrid, conscient que l’ère Cristiano Ronaldo n’est pas éternelle et prêt à tout pour lui trouver un successeur de taille. Alors, Neymar au Real Madrid, une équipe qu’il avait failli rejoindre en 2013 avant de rejoindre sa rivale catalane, info ou intox ?

Premier journaliste à avoir annoncé son arrivée au PSG, alors que personne n’y croyait, Marcelo Bechler a son avis sur la question. Interrogé dans l’émission El Primer Palo, il confirme ainsi que « Neymar n’est pas heureux à Paris » et qu’il « regrette d’avoir quitté le Barça ». « Aujourd’hui, c’est impossible que Neymar signe à court terme au Real Madrid,ajoute-t-il. Mais cela pourrait arriver d’ici deux ou trois ans. » Le feuilleton ne fait donc que commencer…

Etats-Unis: un contrôleur aérien arrêté pour possession de bombe

Tour de contrôle. (Illustration)

Un contrôleur aérien de Charlotte, en Caroline du Nord, a été arrêté vendredi et inculpé de possession d’arme de destruction massive, selon un communiqué de la police de Charlotte-Mecklenburg.

La police a été alertée par un appel aux services d’urgences signalant la présence d’une bombe dans une coquette maison à un étage d’un quartier neuf de Charlotte, dans le sud-est du pays. Une équipe d’intervention a effectivement trouvé un engin explosif artisanal, précise le communiqué.

Paul George Dandon, 30 ans, a été interpellé en possession de cette bombe artisanale fabriquée par un autre homme, Derrick Fells, 39 ans. Ce dernier a reconnu avoir fabriqué la bombe tuyau qu’il voulait utiliser contre un voisin avec qui il avait un différend. Mais il a changé d’avis et a donné l’engin à George Dandon, contrôleur aérien à l’aéroport international de Charlotte, indique le communiqué.

Le possesseur de la bombe n’avait pas accès aux avions

Dans un communiqué séparé, l’aéroport de Charlotte a assuré que Dandon « n’avait accès qu’à la tour de contrôle et non aux zones sécurisées de l’aéroport ». « Il n’a eu accès à aucun avion à l’aéroport », précise le document.

Le contrôleur aérien a été licencié, a indiqué l’agence fédérale américaine de l’aviation, la FAA.

Derrick Fells a été inculpé de fabrication et de possession d’engin de destruction massive et incarcéré, de même que Paul Dandon, qui a été inculpé de possession, acquisition et transport d’arme de destruction massive.

La Faim en Haiti: Le problème de la faim en Haïti demeure un véritable cauchemar quotidien pour les petites bourses.

Image associée

L’Indice mondial de la faim de 2017 (GHI) montre des progrès à long terme dans la réduction de la faim dans le monde. Cependant, les progrès ont été inégaux, avec des millions de personnes souffrant encore de la faim chronique et de nombreux endroits souffrant de crises alimentaires aiguës et même de famine. Selon les scores GHI 2017, le niveau de la faim dans le monde a diminué de 27% par rapport au niveau de 2000. Sur les 119 pays évalués dans le rapport de cette année, l’un tombe dans la fourchette extrêmement alarmante de l’échelle de gravité de GHI; 7 tombent dans la gamme alarmante; 44 dans la gamme sérieuse (dont Haïti); et 24 dans la gamme modérée. Seuls 43 pays ont des scores dans le bas de gamme. En outre, 9 des 13 pays qui ne disposent pas de suffisamment de données pour calculer le score GHI 2017 – incluent la Somalie, le Soudan du Sud et la Syrie – suscitent des inquiétudes importantes et peuvent même connaître les niveaux de faim les plus élevés.

Pour saisir la nature multidimensionnelle de la faim, les scores GHI sont basés sur quatre indicateurs: la sous-alimentation, l’émaciation des enfants, le retard de croissance des enfants et la mortalité infantile. L’amélioration de 27% mentionnée reflète les progrès de chacun de ces indicateurs selon les dernières données de 2012-2016 pour les pays du GHI.

En ce qui concerne Haïti dont le score est passé de 51.6 (1992), 42.7 (2000), 42.6 (2008) à 34.2 en 2017 (comparé à 11.6 pour la République Dominicaine), le rapport indique « Ces moyennes dissimulent toutefois des résultats troublants dans chaque région, y compris des scores très élevés pour le Tadjikistan, le Guatemala, Haïtiet l’Irak et dans la fourchette alarmante pour le Yémen, ainsi que des scores élevés dans la moitié des pays de l’Est et de l’Asie du Sud-Est, dont la moyenne profite du faible score de la Chine de 7,5.

[…]

En termes de sous-alimentation, la Zambie, Haïti et la RCA ont les plus fortes proportions de personnes sous-alimentées: entre 45,9 et 58,6% de leur population ne peuvent pas satisfaire leurs besoins caloriques minimum.

[…] »

Dans la région Amérique Central et Caraïbes, Haïti est classé dernier (34.2), suivi du Guatemala (20.7), du Honduras (14.3), du Nicaragua (13.6), de la République Dominicaine (11.6), du Salvador (11.1), du Panama (9.2), de la Jamaïque (8.0), du Mexique (6.5), du Costa Rica (5.3) et de Cuba (<5).

Avec Haiti Libre