La Onzième heure – film entier en français

Après avoir passé trois ans en captivité, le soldat Michael Adams est relâché et rapatrié aux États-Unis. Dès son retour, un ancien ennemi le traque et le force à assassiner un sénateur. Michael n’a plus le choix, pour sauver sa femme d’une mort certaine, il doit obéir et tuer le politicien…

Publicités

(INSOLITE) Video: Un énorme crabe de cocotier attaque un oiseau pour en faire son repas

Le crustacé a attaqué le volatile qui dormait sur une branche, avant de le tuer et de le dévorer, rapporte un biologiste qui a filmé la scène.

Le crabe de cocotier est décidément un animal effrayant. Cet arthropode, qui vit dans des îles des océans Indien et Pacifique, peut atteindre la taille d’un chien et grimper aux arbres, rappelle le Washington Post (en anglais), samedi 11 novembre. Ses énormes pinces sont en outre suffisamment puissantes pour briser des noix de coco. Mais les scientifiques ignoraient jusqu’ici que le crabe du cocotier pouvait également chasser des oiseaux.

Résultats de recherche d'images pour « Un énorme crabe de cocotier attaque un oiseau pour en faire son repas »

Comme les autres crabes, il arrive que ce spécimen se nourrisse de carcasses, précise le Washington Post. Un biologiste américain, Mark Laidre, se demandait toutefois si les arthropodes ne s’attaquaient pas occasionnellement à des animaux vivants. Il s’est donc rendu sur les îles de l’archipel des Chagos, dans l’océan Indien, pour les observer durant plusieurs mois dans leur milieu naturel.

Des crabes peu doués pour la natation

Une nuit, le chercheur a observé (et filmé) un crabe de cocotier grimpant à un arbre pour s’attaquer à un fou à pieds rouges endormi. L’arthropode a brisé les ailes du volatile, qui est tombé au sol. L’animal s’est alors précipité sur sa proie et l’a achevée d’un coup de pince, raconte Mark Laidre. « Cinq autres crabes sont arrivés dans les vingt minutes suivantes, comme attirés par le sang », précise le biologiste.

Le chercheur américain a fait une dernière découverte : les crabes de cocotier nagent mal. Une bonne nouvelle pour les fous aux pieds rouges et autres volatiles qui résident sur des îles où les terrifiants arthropodes ne se trouvent pas encore.

USA: TRUMP Pourquoi Kim Jong-un me traite-t-il de « vieux » alors que je ne le qualifierais jamais de « petit gros »? »

Sur Twitter, le président des États-Unis Donald Trump a encore tourné en ridicule le leader nord-coréen.

« J’ai cru que c’était un des comptes parodiques, mais en fait… non. » Voici la réaction qu’ont eu nombreux internautes en découvrant le tweet posté par Donald Trump à 1h48 du matin heure française, dans la nuit du 11 au 12 novembre. Au Vietnam dans le cadre de sa tournée asiatique, le président des États-Unis s’est effectivement adonné à son passe-temps favori, et une fois de plus, cela pourrait avoir des répercussions majeures.

Toujours focalisé sur le cas de la Corée du Nord, et plus encore depuis qu’il a posé le pied sur le sol asiatique, Donald Trump a ainsi adressé une pique terrible à son homologue nord-coréen, Kim Jong-un, en des termes pour le moins inhabituels en matière de diplomatie internationale.

« Pourquoi Kim Jong-un m’insulte-t-il en me traitant de ‘vieux’ alors que je ne le qualifierais JAMAIS de ‘petit gros’? Et bien… Je fais tous les efforts possibles pour être son ami, mais peut-être qu’un jour cela finira par arriver », écrit le milliardaire.

Interrogé sur ce message au cours d’une conférence de presse donnée à Hanoï, au Vietnam, le président américain a préféré insister sur la partie « positive » de son tweet, affirmant qu’il avait réellement des velléités de rapprochement et d’amitié avec Kim Jong-un. Et d’ajouter un énigmatique: « Il se passe des choses bizarres dans la vie. »

« Vieux fou »

Dans son tweet, il répondait à un communiqué officiel du régime nord-coréen qui -après un discours de Donald Trump dans lequel il expliquait qu’il conservait la possibilité d’une intervention militaire contre la Corée du Nord- l’avait appelé « vieux fou ». Dans le texte, le ministre nord-coréen des Affaires étrangères expliquait ainsi que « les remarques irréfléchies d’un vieux fou comme Trump ne nous effrayeront jamais et ne pourront pas nous arrêter. »

En septembre, c’est le président américain qui avait déclenché ce petit jeu en ironisant au sujet de son adversaire et des multiples tests nucléaires effectués par le pays, qualifiant Kim Jong-un de « Rocket-Man ». Finalement, la seule chance d’éviter un conflit d’ampleur dans la région est peut-être qu’Emmanuel Macron intensifie ses leçons en gazouillis auprès du président américain…

Ronflements et infidélité: les liaisons dangereuses

Quoi de pire qu’une relation ronronnante ? Un conjoint ronflant ! 66 % des femmes infidèles inscrites sur Gleeden* assurent que les ronflements de leur compagnon les ont poussées à l’adultère. Parmi elles, 43 % expliquent cette infidélité par le manque de sommeil qui les rend irritables, 31 % par les conflits générés par le sujet et 39 % car le ronflement de leur conjoint a eu un impact direct sur leur libido et l’envie qu’elles ont de lui. Ambiance.

Résultats de recherche d'images pour « Ronflements et infidélité: les liaisons dangereuses »

* Sondage en ligne mené du 6 au 13 novembre auprès de 8 053 membres féminins européens.

C’est LA rumeur complètement dingue du jour, voire de la semaine, du mois, de l’année ou du XXIe siècle pour certains. 450 millions d’euros pour Neymar ?

Oui, oui, Neymar, le joueur recruté pour 222 millions d’euros et un salaire de 30 millions d’euros nets par an par le PSG au terme d’un feuilleton qui a agité le dernier mercato. Le quotidien madrilène assure même que le Real aurait déjà préparé une enveloppe de 200 millions d’euros pour le transfert. Un chiffre qui pourrait atteindre les 450 millions d’euros salaire compris…

Résultats de recherche d'images pour « Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? »

Après un recrutement sans paillettes l’été dernier marqué par des départs importants (James et Morata, par exemple) et l’échec dans le dossier Kylian Mbappé, puis un début de saison plus que poussif, le Real Madrid est sans doute à la recherche d’une façon de revenir au tout premier plan en 2018. Tout en préparant doucement l’après Cristiano Ronaldo en recrutant un vrai Galactique ?

Il y a quelques jours, Sergio Ramos avait donné un peu de poids à cette idée dans une interview donnée à la Cadena Ser : « J’aime jouer avec les meilleurs joueurs, et Neymar en fait partie. Peut-être qu’il est plus facile, pour lui, de passer par le PSG plutôt que de venir directement au Real Madrid. »

Ceci étant, il est compliqué, voire impossible, d’imaginer le PSG lâcher celui qui est censé être la tête de gondole du projet parisien et de la conquête de la Ligue des champions ces prochaines saisons… Tout comme il est difficilement envisageable de voir le club de la capitale vendre un tel joueur moins cher que son prix d’achat.

La saison du PSG sera évidemment rythmée et bousculée par les rumeurs – qui viendront souvent d’Espagne -, les intox et les vrais-faux débats autour du jeu, de l’attitude et des états d’âme de Neymar, mais que les supporters parisiens se rassurent : on voit mal Neymar rejoindre un club dans lequel le tireur de penalty s’appelle Cristiano Ronaldo.

La Chine va entrer en contact avec la VIE EXTRATERRESTRE grâce à la plus grande antenne parabolique du monde

La CHINE est convaincue qu’elle sera la première à entrer en contact avec la vie extraterrestre grâce à la plus grande antenne parabolique au monde capable de détecter les signaux, même dans les zones les plus reculées de l’espace.

L’année dernière, la Chine s’est consolidée en tant que puissance de l’exploration spatiale en plaçant son laboratoire spatial Tiangong 2 en basse orbite, devenant ainsi le troisième pays, après les États-Unis et la Russie, à envoyer d’une manière indépendante des êtres humains dans l’espace.

La nation a également eu des douzaines de rencontres paranormales suspectes, y compris des allégations d’observations d’OVNIs au-dessus de la Grande Muraille de Chine la semaine dernière.

Désormais, la « superpuissance spatiale », qui s’est avérée être la première à entrer en contact avec la vie extraterrestre, a promis qu’elle serait la première à investir des milliards de livres dans l’exploration spatiale et la plus grande antenne radio du monde pour détecter les signaux d’autres galaxies.

S’exprimant au sujet de la mission Tiangong 2, le président de la mission, M. Xi Jinping, a déclaré que le projet « permettrait à la Chine de prendre des mesures plus importantes et plus poussées en matière d’exploration spatiale, et d’apporter de nouvelles contributions à l’avènement de la Chine en tant que puissance spatiale ».

Le radiotélescope sphérique de cinq cents mètres d’ouverture (FAST) est presque deux fois plus large que l’observatoire américain Arecibo de Porto Rico, ce qui en fait le plus grand au monde, sinon de l’univers.

Liu Cixin, l’un des plus grands chercheurs chinois sur la vie extraterrestre, a décrit la parabole comme « un objet digne d’un film de science-fiction ».

Mais M. Liu, qui a beaucoup écrit sur les risques d’un éventuel ‘premier contact’, prévient que « l’apparition de cet Autre personne » pourrait être imminente et entraîner notre extinction.

Dans l’un de ses livres, il dit: « Peut-être que dans dix mille ans, le ciel étoilé que l’humanité regarde restera vide et silencieux. »

« Mais peut-être que demain, nous découvrirons un vaisseau extraterrestre de la taille de la Lune en orbite de la Terre. »

D’autres experts de premier plan sur la vie extraterrestre, dont l’astrophysicien Andrew Siemion, le directeur du centre de recherche sur l’intelligence extraterrestre (SETI) de l’Université de Berkley, ont également été impressionnés par FAST.

Les transmissions radio sont interdites à proximité de l’antenne parabolique afin d’empêcher les sources humaines d’interférer avec les signaux provenant de sources extraterrestres.

Le dernier plan quinquennal de la Chine promet d’accroître le budget des dépenses dans la recherche et le développement à la hauteur de 1,2 milliards $ – soit au moins 2,5 % de son produit intérieur brut – avec l’exploration spatiale extra-atmosphérique en tête.

Le plan a été adopté en mars 2016 et se poursuivra jusqu’en 2020, et ce dernier observatoire radio ne sera pas le dernier de la Chine, car le pays prévoit d’en installer un sur le côté obscur de la lune.

Ces derniers développements font suite à une enquête sur des mystérieux morceaux de métaux « semblables à des OVNIs » tombés du ciel et emportés par le vent dans le sol près de plusieurs villages du centre de la Chine.

Un villageois a ajouté: « Il a fait un grand bruit lorsqu’il a heurté le sol. Puis il a commencé à brûler. L’herbe sèche à proximité a rapidement pris feu. »

Un commentateur a dit: « L’anneau ressemble à une porte de cabine d’un ovni. »

Des vidéos de portails bizarres de villes flottantes dans le ciel au-dessus de la Chine ont également été diffusées à maintes reprises en ligne, alimentant ainsi la fascination du pays pour le paranormal.

Source: Express.co.uk, le 10 novembre 2017