actualite

HAITI: Plusieurs employés de l’organisation humanitaire britannique Oxfam auraient engagé des prostituées lors d’une mission humanitaire en 2011 en Haïti.

La confédération d’organisations humanitaires, Oxfam, basée au Royaume-Uni, est touchée par un scandale sexuel. Selon une enquête du quotidien britannique The Times, plusieurs de ses employés auraient engagé des prostituées, dont certaines étaient des adolescentes, lors d’une mission humanitaire en 2011 en Haïti consécutive au séisme de 2010 qui avait ravagé le pays et fait 300.000 morts. Les organisations humanitaires concernées risquent de perdre une partie de leur financement. En effet, Oxfam est financé à 10% par l’Etat britannique et le gouvernement a convoqué les responsables de la confédération ce lundi pour qu’ils puissent s’expliquer. « Je suis très claire : nous ne travaillerons pas avec toute organisation qui ne respecte pas les normes élevées », a déclaré Penny Mordaunt, ministre du Développement international.

Résultats de recherche d'images pour « oxfam haiti »

Un rapport mentionne des « comportements sexuels inappropriés »

Selon The Times, des groupes de jeunes prostituées auraient été invitées dans des maisons et des hôtels payés par Oxfam. Une source citée par le quotidien dit même avoir vu une vidéo d’une orgie avec des prostituées portant des T-shirts d’Oxfam. Après la dénonciation d’un lanceur d’alerte, Oxfam ouvre une enquête et rédige un rapport qu’elle fait parvenir en août 2011 à la Commission caritative, l’association qui contrôle les organisations humanitaires. Celui-ci mentionne des « comportements sexuels inappropriés, des faits d’intimidation, de harcèlement et d’intimidation du personnel » mais n’évoque pas des « abus portant sur des bénéficiaires » de l’ONG ni de « potentiels crimes sexuels impliquant des mineurs ».

Quatre employés ont été licenciés, trois autres ont démissionné avant la fin de l’enquête. L’un d’eux, le Belge Roland van Hauwermeiren, 68 ans et directeur de l’organisation à Haïti, a admis avoir engagé des prostitués.

Oxfam se défend d’avoir voulu dissimuler les faits

Pourtant selon The Times, Oxfam ne prévient pas la police haïtienne alors que la prostitution – bien que courante dans le pays – y est illégale et que la majorité sexuelle s’établit à 18 ans. De plus, l’organisation n’aurait pas prévenu les autres ONG du comportement de ces employés pour ne pas entacher son image. Roland van Hauwermeiren a ainsi pu devenir chef de mission pour Action contre la faim (ACF) au Bangladesh de 2012 à 2014. Oxfam dit n’avoir fourni elle-même aucune référence positive concernant son employé mais Mathieu Fortoul, porte-parole d’ACF, raconte à l’AFP qu’ils ont « reçu des références positives de la part d’anciens employés d’Oxfam – à titre individuel – qui ont travaillé avec lui, dont une personne chargée des relations humaines ».

Aujourd’hui, Oxfam se défend d’avoir voulu dissimuler les faits. « Avec le recul, j’aurais préféré que nous évoquions des mauvais comportements de nature sexuelle, mais je ne pense pas qu’il était dans l’intérêt de quiconque de décrire les détails de ce comportement, car cela allait vraiment attirer une extrême attention sur ce sujet », a déclaré samedi le PDG d’Oxfam, Mark Goldring, sur BBC Radio 4. « Nous voulons qu’Oxfam fournisse toutes les preuves qu’ils ont des événements à la Commission caritative », a réagit un porte-parole de la Première ministre Theresa May. L’organisation humanitaire a, elle, déclaré vouloir continuer à travailler avec le gouvernement.

Publicités

Catégories :actualite, Local, monde, Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s