actualite

Plus de 300 migrants interceptés par les gardes-côtes libyens

La plupart venaient d’Afrique subsaharienne (Tchad, Nigeria, Mali, Côte d’Ivoire), d’autres de Tunisie, du Pakistan et du Maroc, a déclaré le porte-parole des gardes-côtes, Ayoub Kassem, dans un communiqué.

Le nombre de migrants et de réfugiés tentant de rejoindre l’Europe en traversant la Méditerranée, à partir des côtes libyennes, a fortement baissé depuis que les groupes armés locaux, sous la pression de l’Italie et l’Union européenne, ont commencé en juillet dernier à bloquer les départs, notamment du port de Sabratha, haut-lieu d’activité des passeurs.

Mais des embarcations continuent d’être lancées des côtes situées à l’est de Tripoli. Plusieurs dizaines de migrants auraient ainsi péri au début du mois à bord d’un bateau parti de Zouwara.

Ce port a été très utilisé par les passeurs jusqu’en 2015, date à laquelle la population locale s’est révoltée contre le trafic après la mort de plusieurs centaines de migrants dans un naufrage.

Depuis le début de l’année, un peu plus de 3500 migrants partis de Libye sont arrivés en Italie, soit une baisse de 62 % par rapport à la même période de 2017, selon les statistiques du ministère italien de l’Intérieur.

Les trois principales nationalités déclarées par les migrants arrivant en Italie sont les nationalités érythréenne, tunisienne et pakistanaise.

article source: RadioCanada.ca

Publicités

Catégories :actualite, Local

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s