Basket

Cleveland, une défaite qui fait mal. Lourdement battus par les Lakers (127-113), les Cavaliers ont notamment vu Isaiah Thomas se rappeler à leur bon souvenir.

Les Cavaliers auront bien du mal à enchaîner une quatrième apparition consécutive en finales NBA et LeBron James à disputer ses huitièmes finales de rang. Cleveland attend certes le retour de Kevin Love et peut toujours espérer voir la magie des play-offs opérer. Mais à un mois de la fin de la saison régulière, les Cavs affichent un visage pour le moins inquiétant.

En visite chez les Lakers, les hommes de Tyron Lue n’ont ainsi jamais semblé en mesure de s’imposer au Staples Center. Les Cavs se sont certes accrochés pour ne compter que cinq points de débours à la pause (65-60), mais ont lâché prise au retour des vestiaires pour finalement s’incliner 127-113, Cleveland concédant là sa quatrième défaite en six matches. De quoi leur valoir d’être sous la menace des Wizards et des Sixers dans la course à la quatrième place de la Conférence Est, Washington et Philadelphie ne pointant respectivement qu’à un demi-match et un match et demi de Cleveland.

Randle à la fête

Comme à son habitude, LeBron James s’est pourtant employé, compilant cette fois 24 points à 9 sur 20 aux tirs, 10 rebonds et 7 passes, et Larry Nance Jr n’a pas démérité face à son ancienne équipe, rendant 16 points à 7 sur 12 aux tirs. Mais en matière de retrouvailles, la palme revient évidemment à Isaiah Thomas. Envoyé aux Lakers il y a un mois lors du dernier jour du marché des transferts, le meneur californien s’est en effet rappelé au bon souvenir des Cavs en compilant 20 points, 9 passes et 7 rebonds et en présentant un différentiel de +18. « Ça fait du bien, pouvait souffler l’ancien Celtic à l’issue de la rencontre au micro d’ESPN.

Il en aurait toutefois fallu plus pour voler la vedette à Julius Randle. L’intérieur californien a en effet fait un véritable chantier dans la raquette, signant même son meilleur match en carrière avec 36 points à 14 sur 18, 14 rebonds et 7 passes. Et à ses côtés, Kentavious Caldwell-Pope et Kyle Zuma n’ont pas été en reste avec 20 points pour l’un et 14 points et 10 rebonds pour l’autre.

Publicités

Catégories :Basket, Sport, Uncategorized

6 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s