Une nouvelle étude relie la conscience humaine à une loi de la physique qui régit l’univers entier

Notre espèce a longtemps souffert du concept de la conscience humaine. Quelles en sont les causes exactes, et pourquoi avons-nous évolué pour expérimenter la “conscience” ?

Aujourd’hui, une nouvelle étude a mis au jour un indice dans la recherche de réponses et révèle que le cerveau humain pourrait avoir plus en commun avec l’univers que ce que nous aurions pu imaginer.

Selon une équipe de chercheurs français et canadiens, notre cerveau pourrait produire la conscience comme une sorte d’effet secondaire de l’entropie croissante, un processus qui se déroule dans tout l’univers depuis le Big Bang.

Leur étude a été acceptée en vue de sa publication dans la revue Physical Review E.

Le concept d’entropie prête à confusion et la définition a évolué au fil du temps. Essentiellement, l’entropie est une propriété de la thermodynamique qui fait référence au degré de désordre ou de hasard dans un système. Elle peut être résumée comme la description de la progression d’un système de l’ordre au désordre.

La deuxième loi de la thermodynamique stipule que l’entropie ne peut rester stable ou progresser que dans un système fermé – un système ne peut passer d’une entropie élevée à une entropie faible sans interférence extérieure.

Un exemple courant qui démontre l’entropie est la fonte d’un cube de glace – le cube est dans un état de faible entropie, mais à mesure qu’il fond et que le désordre grandit, l’entropie augmente.

 

Publicités

Auteur : 24hmagazine

Unique Magazine numérique en Haiti

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s