actualite

Un homme qui se décrit comme un “animal coincé dans un corps humain” a décidé d’abandonner sa femme et ses enfants pour vivre une vie d’écureuil des bois.

Alan Meyers, électricien et père de deux enfants, originaire de Dyersburg dans le Tennessee, s’est toujours décrit comme un écureuil coincé dans le corps d’un homme et a été pendant des années un militant du mouvement transespèces.

On a diagnostiqué chez M. Meyers une maladie appelée lycanthropie clinique, un syndrome psychiatrique rare qui implique un délire que la personne atteinte peut se transformer en un animal non humain.

Malgré son état, il a toujours eu une vie plutôt normale jusqu’à la semaine dernière, quand il a décidé d’abandonner son travail et sa famille pour vivre nu dans la forêt.

Sa femme Johanna dit que la décision de son mari était spontanée et inattendue, même s’il a parlé d’être un écureuil pendant des années.

“Il a toujours dit qu’il avait l’impression d’être un écureuil coincé dans un corps d’humain et qu’il cachait de la nourriture dans la maison, mais je n’ai jamais pensé qu’il nous abandonnerait !”

Elle craint également pour sa santé car les températures sont extrêmement froides en cette période de l’année.

“Il court nu dans les bois en mâchant de l’écorce et des fruits surgelés…. Il pourrait vraiment tomber malade ou mourir !”


Sa femme et ses deux enfants craignent qu’il puisse tomber malade ou mourir s’il continue à vivre nu dans les bois.

Le mouvement transespèces a gagné en popularité ces dernières années et un nombre croissant de cas de personnes choisissant de vivre en tant qu’animaux ont attiré l’attention des médias au cours des dernières années.

Selon les experts, seule une petite partie de ceux qui, comme M. Meyers, souffrent de troubles médicaux expliquant leur mode de vie, tandis que d’autres choisissent de vivre de cette façon.

Un homme convaincu qu’il était un pélican a attiré l’attention sur le problème l’année dernière après avoir sauté d’un immeuble de 45 étages et est mort dans le New Jersey, pensant qu’il pouvait voler.

Selon les statistiques officielles, entre 3 000 et 5 000 Américains se considèrent comme des “transespèces”.

Source: WNDR, le 16 mars 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s