Actus Football Mondial

Liverpool gâche le récital de Salah

La joie des Reds est clairement ternie par ces deux buts concédés aux Romains dans la fin de ce match fou.

source: Sports.fr

Capables de dynamiter l’AS Rome, dans le sillage d’un Mohamed Salah irrésistible, auteur d’un doublé et de deux passes décisives, les Reds ne s’imposent « que » sur un écart de 3 buts (5-2) à Anfield. Tout reste possible pour les tombeurs du Barça avant la demi-finale retour au Stadio Olimpico.

Réputé pour être à juste titre l’un des temples du football européen et mondial, Anfield, qui planche sur un nouvel agrandissement de ses murs pour permettre d’accueillir jusqu’à 60 000 passionnés, va peut-être devoir réfléchir à un plan… en pyramide ! On plaisante à peine, tant Liverpool chavire de bonheur et d’engouement pour un Pharaon.

Un Mohamed Salah que rien, ni personne n’arrête cette saison, capable de tutoyer désormais l’intouchable record de l’icône des Reds, Ian Rush et ses 47 buts, avec un nouveau récital. Un doublé et deux passes décisives pour l’Egyptien, et pourtant, l’équipe de Jürgen Klopp, après avoir dynamité le verrou de l’AS Rome, menée de 5 buts, a de manière assez inexpliquée relâché l’étreinte pour concéder un score (5-2) loin d’être insurmontable au retour, dans la Ville éternelle, face à un adversaire revenu de nulle part au tour précédent face au Barça (1-4, 3-0).

Vers une nouvelle « Romatada » ?

Déjà capable de compiler 33 buts cette saison dans la compétition – nouveau record pour un club anglais en C1 -, l’attaque de feu Salah-Firmino-Mané est bien évidemment reconduite par Klopp au coup d’envoi. Et, trois semaines après le coup de force fatal à Man City (3-0), le trio d’enfer n’a besoin que de cinq minutes pour porter le danger devant le but d’Alisson avec ce déboulé de Firminho côté droit, à l’extrême limite du hors-jeu sur un service de Mohamed Salah, sans que le Brésilien ne cadre cette première frappe (5e).

Et pourtant, les Romains, malgré cette ambiance de feu et cette première occasion, sont loin de subir cette entame. Alors que les Reds perdent déjà sur blessure Alex Oxlade-Chamberlain, l’impact dans les duels est même clairement italien et Aleksandar Kolarov, sur une frappe sans élan aux 30 mètres, teste un Loris Karius tout sauf rassurant avec cette claquette fébrile sur sa barre (18e).

Liverpool doit se réveiller. Et on ne va pas être déçu ! C’est un dernier quart d’heure infernal que les coéquipiers de Jordan Henderson proposent à leurs supporters dans ce premier acte. Une bonne demi-douzaine d’occasions franches sur le but romain, à plonger dans le dos de la défense, parmi lesquelles Mohamed Salah fait valoir son incroyable efficacité avec ses 42e et 43e buts personnels, sur deux gestes d’exception à chaque fois entre une lucarne à se damner (1-0, 36e) et une merveille de ballon piqué (2-0, 45e). Un festival qui ne fait que débuter, le buteur sait aussi se faire passeur pour faire exploser la défense romaine sur des offrandes pour ses deux compères Sadio Mané (3-0, 55e) et Firmino (4-0, 61e), avant que le Brésilien ne corse l’addition (5-0, 68e). Pour une correction que l’on imaginait alors historique à ce stade de la compétition, digne d’un AC Milan corrigeant, au retour, en 1989, le Real Madrid (5-0).

C’était sans compter la sortie d’un Salah a priori émoussé (on le comprend…), le remaniement tactique très (trop) tardif des Romains, passés à quatre derrière, et le trou noir de Liverpool, où le raté de Dejan Lovren sur la réduction du score d’Edin Dzeko (5-1, 80e) donne le signal d’un final tout à l’avantage de La Louve avec ce penalty concédé de la main par James Milner et transformé par Diego Perotti (5-2, 85e). De quoi, dans ces conditions, envisager une nouvelle « Romatada »…

———————————————————-
(*) Salah dépasse ce mardi Roger Hunt et ses 42 buts lors de la saison 1961-62. Et ne compte plus que 4 buts de retard sur le Gallois Ian Rush (47 buts en 1983-84).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s