Actus Football Mondial

Ils se quittent bons ennemis. C’était très chaud dimanche entre le Barça et le Real Madrid, qui se sont séparés sur un match nul 2-2

Luis Suarez et Lionel Messi ont marqué pour les Catalans, Cristiano Ronaldo et Gareth Bale pour les Madrilènes.

Sans surprise, Lionel Messi s'est distingué. (Reuters)

Pour la fête chez le champion, et alors que le Real Madrid n’a plus rien à jouer depuis longtemps en Liga, on n’en attendait pas autant des Merengue. Mais on avait omis un détail d’importance: le Clasico, le vrai, est toujours un match à part. Et à vrai dire, on n’a pas vu les Madrilènes jouer aussi bien en Liga depuis longtemps cette saison. Pourtant délestés d’Isco, blessé à l’épaule, leur première période a été surprenante. On a même vu Cristiano Ronaldo venir chercher le ballon et faire le jeu, Karim Benzema se balader sur tout le terrain… Résultat, les deux équipes se sont quittées sur un 2-2. Et ça n’a pas été de tout repos !

L’arbitre a sans doute perdu le fil du match lorsqu’il a décidé d’expulser Sergi Roberto en fin de première période, pour un coup de coude sur Marcelo. Sur le fond, c’était osé et pas forcément mal vu de la part du directeur de jeu, mais ça l’a ensuite conduit à se montrer trop clément envers Barcelone. Sur le deuxième but, par exemple, où Luis Suarez commet une faute flagrante sur Varane. Puis sur un penalty à nouveau très clair refusé à Marcelo, alors que le score était déjà de 2-2, face à Alba dans la surface.

Casemiro: « Ce n’est pas à cause de l’arbitre »

Mais puisque le vrai enjeu était inexistant d’un côté comme de l’autre, retenons surtout qu’on a assisté à un vrai grand Clasico. « Le match nul n’est pas à cause de l’arbitre, tempère d’ailleurs Casemiro sur beIN SPORTS. Il y a eu des doutes et il a fait de son mieux… C’est dans les deux sens. Les deux équipes ont fait un grand match, elles ont montré que ce sont les deux meilleures du championnat. Invincibilité du Barça ou pas, quand on est sur le terrain avec le maillot du Real Madrid, on a toujours l’exigence de gagner. Face au Barça comme face aux autres. »

Car les Barcelonais, à deux matches de la fin, sont toujours invaincus cette saison. Personne ne l’a réussi sur un championnat entier depuis 1932 et le… Real Madrid. C’est Luis Suarez qui les a d’abord mis sur les rails (1-0, 10e), mais Cristiano Ronaldo lui a vite répondu dans le premier quart d’heure (1-1, 15e). Puis il y a eu cette expulsion en toute fin de première période, et cet énième exploit de Lionel Messi (2-1, 52e) qui redonnait l’avantage au Barça en infériorité numérique. Gareth Bale, invisible jusqu’alors, a égalisé d’un maître tir (2-2, 72e).

Marcelo aurait donc dû bénéficier d’un penalty quelques minutes plus tard (76e), ce que Casemiro a d’ailleurs martelé dans son allocution d’après-match. Sur le reste de la rencontre, les occasions ont été assez équilibrées, pour Cristiano Ronaldo – sorti sur blessure à la pause, a priori sans gravité – (27e, 28e) ou Lionel Messi (42e, 70e, 82e). Les sentiments sont mêlés pour les deux cadors d’Espagne, car si le Real a passé 45 minutes avec un joueur de plus, c’est en première période qu’il a montré son meilleur visage. Et le Barça a tout de même mené jusqu’à l’approche du dernier quart d’heure, alors…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s