actualite

USA Trump coupe tous les fonds visant à financer les “Casques blancs” en Syrie

Les États-Unis viennent de retirer des fonds à l’un des seuls groupes sur le terrain qui sauvent des vies en Syrie.

Environ un tiers du financement de la protection civile syrienne, connue populairement sous le nom de Casques blancs, provenait des États-Unis, le reste provenant du Royaume-Uni, de l’Allemagne et d’autres gouvernements. Jusqu’à tout récemment, le groupe avait une relation positive avec les États-Unis, qui lui ont fourni environ 33 millions de dollars en fonds depuis 2013. Mais maintenant, à la demande du président, le département d’État cesse tout financement.

En mars, les dirigeants du groupe ont même rendu visite au département d’État américain. La réunion s’est bien déroulée, a déclaré l’un des dirigeants du groupe à CBS News : wem>”Nos réunions en mars ont été très positives”, a déclaré Raed Al Saleh, le chef des Casques blancs. “Il n’y a eu aucune suggestion sur l’arrêt du soutien.” Moins de deux mois plus tard, leur financement leur a été retiré par le département d’État.

Les Casques blancs sont un groupe de plus de 3 000 volontaires, pour la plupart des civils syriens, qui, avec leur casque blanc, se ruent après les frappes aériennes en Syrie pour tenter de sauver leurs voisins des décombres. Ils affirment avoir sorti plus de 100 000 personnes des décombres de la guerre depuis que le groupe a été formé à la fin de 2012. Ils ont également été des témoins critiques de la guerre, en documentant l’utilisation d’armes chimiques dans plusieurs cas au cours des six années de conflit.

“Les États-Unis soutiennent conjointement les Casques blancs avec d’autres donateurs, et nous nous attendons à ce que leurs opérations se poursuivent grâce à des dons multilatéraux supplémentaires”, a déclaré un porte-parole du département d’État à VICE News dans un courriel. La Maison-Blanche affirme que le conflit en Syrie touche à sa fin et que le soutien des États-Unis n’est plus nécessaire. Le 2 mai, les forces syriennes ont mené cinq frappes aériennes sur la ville syrienne d’Abu Kamal, selon Airwars.

Bien que leur travail leur a valu une reconnaissance internationale en tant que sauveteurs courageux, ils ont été attaqués par une campagne de propagande poussée par les médias d’État russes pour discréditer leur travail. Les Russes ont tenté de relier le groupe aux islamistes d’Al-Qaida et prétendent qu’il y a un mobile caché dans le cadre de leur mission. Les Russes soutiennent inconditionnellement le régime du président syrien Bachar Al-Assad, accusé de faire usage d’armes chimiques contre son propre peuple.

Suite à la diffusion d’un documentaire britannique sur les Casques blancs qui a remporté l’Oscar du meilleur court métrage documentaire, l’ambassade de Russie au Royaume-Uni a diffusé ce tweet :

Les trois premiers résultats d’une requête pour les “Casques blancs” sur YouTube renvoie des vidéos publiées par RT, l’agence de presse russe. L’une de ces vidéos est intitulée “How impartial are Syria’s White Helmets” qui relie le groupe à ISIS.

Le Groupe déclare disposer d’un plan d’urgence pour poursuivre ses activités sans financement américain, mais il s’inquiète des conséquences d’une réduction du financement sur le long terme.

“S’il s’agit d’un arrêt à long terme ou permanent, cela aurait un impact sérieux sur notre capacité à fournir la même intensité et la même qualité de services que ceux que nous fournissions actuellement aux civils”, a déclaré Al Saleh à CBS News.

Vers la fin mars, le président Donald Trump a gelé 200 millions de dollars pour financer les efforts de redressement en Syrie. Le financement des Casques blancs a été gelé, mais il n’est pas clair où en sont les autres programmes financés par les États-Unis en Syrie. L’an dernier, les États-Unis ont injecté 225 millions de dollars dans des efforts de récupération dans la région, y compris des fonds pour désamorcer les bombes non explosées. Le financement des Casques blancs a été gelé en attente d’un examen, mais il n’est pas clair quels autres programmes de secours syriens ont vu leur financement américain suspendu.

Source: VICE, le 4 mai 2018 –

Publicités

Catégories :actualite, monde

2 réponses »

  1. Les casques blancs ont couverts diverses opérations de djihadistes, comme le transport d’explosif . La phrase « leur travail leur a valu une reconnaissance internationale en tant que sauveteurs courageux, ils ont été attaqués par une campagne de propagande poussée par les médias d’État russes pour discréditer leur travail. » montre que vous relayez la propagande de l’OTAN au sujet de cette organisation, les casques blancs.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s