Actus Football Mondial

Strasbourg renverse l’OL !

Depuis leur match nul à Montpellier au soir de la 28e journée de L1, le 4 mars dernier (1-1), les Lyonnais avaient gagné chacune de leurs sorties en championnat – soit une série ininterrompue de huit journées victorieuses ! Ce samedi, en ce 37e acte de la saison, c’est sur la pelouse de la Meinau que cette suite exceptionnelle a trouvé son terme, les Rhodaniens ayant subi la loi de leurs hôtes strasbourgeois alors qu’ils semblaient avoir les trois points – donc leur billet pour la Ligue des champions – en poche.

Depay et les Lyonnais ont sombré à Strasbourg.

Privés pour l’occasion de Marcelo et Lopes, suspendus après les débordements observés au Vélodrome le 18 mars, les Gones étaient parvenus à mettre en suspens la sanction de Diakhaby grâce à un recours déposé auprès du CNOSF. Ce afin de bénéficier des services de l’intéressé en défense centrale. Las pour les Lyonnais, ce dernier, en mal de rythme, a permis aux Alsaciens d’ouvrir la marque, non sans un Bahoken roublard à l’affût (1-0, 22e). Un but qui pèse, fatalement, même si les hommes de Bruno Genesio ont su un temps renverser la vapeur.

Le Racing arrache son maintien

Très vite revenu au score en deuxième période grâce à un penalty obtenu et transformé par Fekir (1-1, 50e), l’OL parvient en effet à prendre l’avantage par Aouar, sur une action joliment construite (1-2, 73e). Une réalisation qui permet alors aux Lyonnais de verrouiller leur place sur le podium et, mieux, d’assurer quasiment la deuxième position synonyme de qualification directe pour la Ligue des champions. C’est sans compter toutefois l’incroyable force de caractère des Strasbourgeois, qui sur des buts signés Da Costa (2-2, 88e) et Liénard, d’un maître coup franc (3-2, 90e+3), vont sonner le glas des prétentions rhodaniennes.

Dans le même temps, Monaco s’impose au forceps contre Saint-Etienne (1-0, penalty de Fabinho), et Lyon de glisser au troisième rang, avec un point d’avance seulement sur Marseille, quatrième. Pour l’OL, l’équation est donc simple: samedi prochain lors de la dernière levée de championnat, il faudra battre Nice à domicile pour rester dans le trio de tête. Sans quoi l’équipe du président Aulas demeurera à la portée d’un OM qui simultanément recevra Amiens. Les Monégasques, eux, devront finir le travail sur la pelouse d’une formation troyenne qui joue encore sa survie parmi l’élite. Une préoccupation qui n’est plus celle du Racing, assuré du maintien après cette belle victoire à la Meinau.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s