Dani Alves ne pourra pas disputer la Coupe du monde avec le Brésil cet été.

En 2022, Dani Alves aura 39 ans. Sa carrière de footballeur professionnel aura peut-être trouvé son terme. Peut-être pas… Intime conviction ou astuce mentale pour faire le deuil de sa participation au Mondial 2018, le défenseur brésilien veut croire qu’il n’a pas disputé son dernier match de Coupe du monde chez lui, en 2014. « Qui sait, peut-être qu’à l’approche du Mondial 2022, je serai toujours là à me battre pour une place en équipe nationale. Mon corps aura 39 ans, mais mon esprit aura tout juste atteint les 17 ans ! »

Dans un entretien diffusé sur la plateforme The Players’ Tribune, le joueur qui a rejoint le PSG l’été dernier et dont le contrat actuel court jusqu’en 2019 revient sur sa blessure contractée mardi dernier lors de la finale de Coupe de France contre Les Herbiers (victoire parisienne 2-0). « Quand j’ai senti la douleur dans mon genou, mon esprit est sortie de mon corps. J’ai su à ce moment-là que je ne serai pas dans l’avion pour aller en Russie jouer la Coupe du monde« , confie-t-il la mort dans l’âme.

« Dans le vestiaire, les médecins du PSG m’ont dit que nous devions attendre le lendemain pour obtenir les résultats des tests, mais je savais dans mon cœur que c’était fini« , raconte le latéral, qui s’est efforcé ensuite de ne pas gâcher la fête de ses coéquipiers. « J’ai souri et j’ai essayé de m’amuser. Mais tout le monde pouvait voir dans mes yeux que quelque chose n’allait pas… » Finalement victime d’une lésion du ligament croisé antérieur du genou droit, l’intéressé ne retrouvera pas les terrains avant six mois. « Je vais regarder le Brésil comme quand j’étais un petit garçon à la ferme, souffle-t-il. Si nous gagnons la Coupe du monde, je ne vais pas hurler. Pour une fois, je le promets, je vais fermer ma bouche. Je ne dirai rien. Je vais juste pleurer…« 

Publicités

FC Barcelone pourrait débourser plus que les 100 millions de la clause libératoire d’Antoine Griezmann

Le FC Barcelone est à fond sur Antoine Griezmann. A tel point que le club catalan, futur champion d’Espagne, serait prêt à dépenser plus que les 100 millions d’euros de l’attaquant international français. Selon le quotidien Sport, le Barça pourrait ajouter 15 millions d’euros et négocier un transfert traditionnel avec l’Atlético de Madrid, avec un paiement échelonné.

Le Barça est confiant dans sa capacité à trouver un accord avec l’Atlético pour « Grizi ». D’une part, même si les Colchoneros n’ont pas aimé que le Barça approche son joueur avant la fin de la saison, les relations sont plutôt bonnes entre les deux clubs, qui ont pour ennemi commun le Real Madrid. De l’autre, les Blaugranas sont en position de force grâce à Griezmann lui-même, qui veut absolument rejoindre le Barça cet été, et qui ne veut pas négocier avec un autre club, contrairement à l’an passé, où il avait ouvert la porte à Manchester United. Son contrat à Barcelone serait même déjà prêt.

Griezmann aimerait que son avenir soit totalement éclairci avant le début de la Coupe du monde. Le Barça aussi, évidemment, est pressé de conclure. Et l’Atlético, qui va devoir se résoudre à perdre son meilleur buteur, pourra plus rapidement se mettre en quête de son successeur, si le transfert se boucle assez vite. Selon Sport, le Barça aimerait que Griezmann fasse une annonce en fin de semaine prochaine, après la finale de la Ligue Europa contre l’Olympique de Marseille.

Neymar Jr reste à 2000%

Neymar était là ! Pointé du doigt pour son absence (et pour sa partie de poker en ligne) lors du match contre l’AS Monaco (7-1) qui avait assuré au Paris Saint-Germain la reconquête du titre de champion de France, l’attaquant brésilien était au Parc des Princes samedi soir, pour la réception de Rennes (0-2), comme il était au Stade de France quatre jours plus tôt pour la finale de la Coupe de France face aux Herbiers (2-0).

L’ancien joueur du Barça soulevé l’Hexagoal avec ses coéquipiers, avant de participer au tour d’honneur devant les supporters parisiens. Plus tard, en zone mixte, Nasser Al-Khelaïfi en a profité pour mettre les choses au clair concernant l’avenir de son joyau. « Neymar a un contrat avec un nous, il va rester à 2000% », a ainsi assuré le président du PSG, avant d’adresser un tacle aux journalistes français, coupables à ses yeux d’évoquer un peu trop souvent les supposées envies de départ du Brésilien vers le Real Madrid, que ce soit de façon directe ou indirecte (en relayant les articles de la presse espagnole, par exemple). « J’ai une question pour vous, les médias, a lancé Al-Khelaïfi. Les (journalistes) espagnols travaillent pour les clubs espagnols (sic) et contre les clubs français. Pour qui travaillent les médias français ? Je ne sais pas. »

Cette sortie du président parisien intervient quelques heures après ce qui était aussi une opération de communication de la part du club de la capitale: la présentation, via les réseaux sociaux, du maillot du PSG de la saison prochaine par Neymar lui-même. Avec le message suivant, vraisemblablement soufflé par le club ou son équipementier: « Je suis fier de porter le nouveau maillot et de continuer à vous donner de la joie », avait déclaré le Brésilien. Histoire de couper court aux rumeurs ? De ce côté-ci des Pyrénées, cela pourrait suffire à les calmer pendant quelques temps.

https://www.instagram.com/p/Bism4-vgAyq/embed/captioned/?cr=1&v=8&wp=482&rd=www.sports.fr#%7B%22ci%22%3A0%2C%22os%22%3A12086.00000000024%7D

Manchester City est la première équipe de l’histoire à atteindre les 100 points en Premier League.

Contrairement au PSG, champion précoce en Ligue 1 mais en roue libre en cette fin de saison, Manchester City n’a pas baissé le pied en Premier League. Assurés du titre depuis un mois, les hommes de Pep Guardiola ont fini par une dernière victoire lors de la 38e journée, dimanche à Southampton (0-1, but de Gabriel Jesus à la 94e minute). Voilà la barre des 100 points atteinte, ce qui n’avait jamais été réalisé dans l’histoire de l’élite anglaise.

Les Citizens ont réalisé de nombreux autres records en PL: la plus grande avance sur le 2e (19 sur Manchester United), la meilleure attaque (105 réalisations), la meilleure différence de buts (+79), le plus grand nombre de victoires (32), le plus grand nombre de matches remportés à l’extérieur (16), la plus grande série de succès consécutifs (18) ou encore le plus grand nombre de passes réussies dans un match (904).

Ultra-dominateur face à tous les adversaires du Royaume, car porté par le génie de Pep Guardiola, Manchester City se réjouira également de son bilan de 27 buts encaissés seulement. Alors que son football est basé sur la possession de balle, le coach catalan a néanmoins affirmé, un jour, que « l’organisation défensive est avant tout la pierre angulaire de ce que je veux mettre en place« .

Enfin, on notera que le successeur de Chelsea n’a pas compté sur un buteur attitré, Sergio Agüero (21 réalisations) finissant bien loin de Mohamed Salah (32) et Harry Kane (30). Tous les joueurs offensifs ont évidemment apporté leur pierre à l’édifice et le classement des passeurs décisifs en témoigne: Kevin de Bruyne (16 assists) devance Leroy Sané (15) ainsi que David Silva et Raheem Sterling (11) dans le top 4…

Le naufrage du Barça

Le champion humilié. Barcelone a vécu un calvaire sur la pelouse de Levante (5-4), ce dimanche lors de la 37e journée de Liga. Privés de Lionel Messi mais aussi de Samuel Umtiti, les Catalans ont été dominés dans les grandes largeurs par le 15e du classement.

Pas toujours facile de se motiver lorsqu’il n’y a plus d’enjeu. Mais de là à en prendre cinq contre une équipe qui n’avait jamais marqué plus de trois fois cette saison, il y a des limites qu’une équipe comme le Barça ne peut pas outrepasser… Emmanuel Boateng s’est fendu d’un triplé au milieu d’une défense complètement prise de vitesse (9e, 30e et 49e). Enis Bardhi, lui, a signé un doublé avec un deuxième but enroulé splendide (46e et 56e). Du côté du Barça, seul Philippe Coutinho a brillé en frappant trois fois (38e, 59e et 64e). Luis Suarez a transformé un penalty (71e).

Titulaire, Ousmane Dembélé a déçu, cédant sa place à l’heure de jeu à Paco Alcacer, et n’a pas participé à la tentative de remontée de son équipe. Au contraire de son remplaçant qui a eu le mérite de donner un peu plus de rythme sur le côté droit, en vain. Déjà champions, les partenaires de Lucas Digne, resté sur le banc, clôtureront leur saison au Nou Camp contre la Real Sociedad, dans une semaine. Pour les adieux d’Andrés Iniesta, il faudra montrer autre chose !

Neymar a été élu meilleur joueur du championnat par ses pairs

On s’en doute, Neymar a choisi le PSG l’été dernier pour devenir la star numéro 1 de son équipe, loin du FC Barcelone de Lionel Messi. En attendant de se rapprocher d’un Ballon d’Or qui le fait tant saliver, le prodige brésilien s’offre sa première récompense individuelle en France, avec le titre de meilleur joueur de Ligue 1, dimanche, lors de la cérémonie des Trophée UNFP 2017-2018.

beIN SPORTS

@beinsports_FR

: Avec 19 buts et 13 passes décisives, @neymarjr est élu meilleur joueur de la saison.

Son bilan de 19 buts et 13 passes décisives en seulement 20 matches a suffi à convaincre les autres joueurs de Ligue 1. Edinson Cavani, le meilleur buteur du championnat avec 28 réalisations, est donc devancé, tout comme Kylian Mbappé, élu meilleur espoir lors de cette cérémonie, et Florian Thauvin, seul joueur non parisien nommé après sa superbe saison à 22 buts et 10 passes décisives.

Ils sont d’ailleurs 7 joueurs du PSG à figurer dans l’équipe-type de la saison, Dani Alves, Thiago Silva, Marquinhos et Marco Verratti étant mis en avant aux côtés du trio offensif de l’équipe. Les Lyonnais Ferland Mendy et Nabil Fekir, et les Marseillais Steve Mandanda et Luiz Gustavo, complètent ce joli onze de Ligue 1.

Ligue 1 Conforama

@Ligue1Conforama

Ils sont les meilleurs à leur poste 👊 !
Voici l’équipe type @Ligue1Conforama 2017/2018 !

Elu meilleur joueur de Ligue 1 lors des Trophées UNFP, dimanche soir, Neymar a été interrogé sur son avenir au PSG. Sans répondre…

De retour à Paris après sa longue convalescence au Brésil, Neymar a pu célébrer la victoire en Coupe de France avec ses coéquipiers et le sacre en Ligue 1 au Parc des Princes, avant de conclure cette semaine avec le Trophée UNFP de meilleur joueur de Ligue 1, dimanche. Sobre avec sa récompense en main, il a remercié ses coéquipiers, en citant Edinson Cavani.

Passé devant la presse dans la foulée, le prodige brésilien n’a pas manqué d’être questionné sur son avenir, alors que les rumeurs d’un départ pour le Real Madrid se font tous les jours plus pressantes. « Je ne pense qu’au Mondial, on verra par la suite« , a simplement rétorqué Neymar Jr. Une courte déclaration qui ne calmera pas vraiment la presse madrilène…

Julien Froment

@JulienFroment

a éludé les questions sur son avenir, « je ne pense qu’au Mondial, on verra pour la suite » m’a rapporté @isabelapagliari. @Europe1 @Europe1Sport

La veille, lors de la fête du titre au Parc des Princes, le président Nasser Al-Khelaïfi a tenu à rassurer les supporters parisiens, affirmant qu’il était « sûr à 2000 pourcent qu’il va rester« . Neymar n’est visiblement certain de rien concernant son avenir en club. Il se concentre surtout sur la préparation à la Coupe du monde avec la Seleçao.