Un dernier tour avec le Barça face à la Real Sociedad avant des adieux déchirants

Andres Iniesta va recevoir un hommage à la mesure de son immense talent. Avant de prendre une décision finale quant à sa destination finale qui sera l’Asie.

 Andres Iniesta. (Reuters)

« Il reste un match à domicile, ce sera le dernier d’Andres (Iniesta). On sera tous impliqué, ce sera un grand hommage, il le mérite. » Philippe Coutinho a beau être le dernier arrivé à Barcelone, il sait évidemment tout ce que représente Andres Iniestapour le Barça comme pour la sélection espagnole d’ailleurs. Son départ est un crève-cœur pour tout un groupe mais le milieu de terrain souhaite rester maître du « timing » de son départ pour rester important jusqu’au bout et surtout ne pas subir une dernière année de trop.

Son départ annoncé, il devait filer en Chine. Mais l’option Japon est entrée dans la danse et voilà qu’il hésite à nouveau. « Je dois prendre une décision qui, après celle de venir de Fuentealbilla jusqu’à Barcelone sera le plus importante. Ce sont deux scénarios, la Chine et le Japon, chacun avec ses qualités. Il faut tout prendre en compte et prendre la meilleure décision« , a-t-il dit pour l »émission El Transistor. Il ajoute qu’une des deux options « est plus avancée que l’autre » mais sans vouloir en ajouter davantage.

En revanche, la certitude réside dans sa volonté de prendre une décision finale avant de s’envoler en Russie avec la Roja pour disputer sa dernière Coupe du monde. Ses derniers matches, également, avec une sélection qui lui a permis de trôner sur le toit de l’Europe et du monde.

Publicités

Le Real Madrid s’apprête à pousser Gareth Bale vers la sortie.

Le Gallois ne l’entend pas forcément de cette oreille et ce transfert sera d’autant moins évident à gérer que sa valeur sur le marché des transferts n’a jamais été aussi basse depuis son arrivée à Madrid.

 

Le Real Madrid va devoir composer avec les envies de Gareth Bale. Et ça s’annonce complexe. Alors que la direction souhaite se séparer du Gallois, avec notamment un possible intérêt de Manchester United, le joueur, lui, aurait plutôt l’intention de poursuivre sa carrière pour une sixième saison à Madrid. Il se plaît en Espagne et ne souhaite pas quitter le club sur une saison aussi contrastée que celle-ci.

De fait, face à ses nombreuses blessures et l’émergence des Lucas Vazquez ou Asensio par exemple, il a clairement chuté dans la hiérarchie au point de prendre plus souvent place sur le banc que dans le onze de départ. Zidane a clairement mis fin à la fameuse BBC (Benzema, Bale, Cristiano) cette saison et il y a peu de chance pour que ce trio redevienne indispensable à l’avenir…

Le Real va néanmoins devoir composer avec une autre réalité, celle d’un marché qui voit la valeur de Bale baisser. Transfermarkt considère en effet que Gareth Bale vaut désormais 70 millions d’euros, un montant qui n’a jamais été aussi bas depuis son arrivée contre 101 M€ en 2013. Et comme un symbole, Marco Asensio est valorisé à hauteur de 75 millions… Un peu plus en forme ces derniers jours, il postule à une place dans le onze à Kiev pour la finale de la Ligue des champions contre Liverpool. Dans le cas contraire, ce ne serait que la confirmation de son nouveau statut et des intentions du Real à son égard.

Cristiano Ronaldo n’émargerait même pas parmi les dix meilleurs joueurs du Big Five

Ronaldo, le classement qui fait mal.

Un classement dominé par Lionel Messi.

 

Comme chaque année, l’Observatoire du football CIES a établi en cette fin de saison son classement des 100 meilleurs joueurs des cinq grands championnats. Un classement établi sur la base d’un algorithme prenant en compte différents aspects du jeu comme la finition, la récupération, la percussion, la rigueur ou la distribution.

Et à en croire ce puissant calcul statistique, Lionel Messi serait une fois encore le meilleur joueur du Big Five, l’attaquant du FC Barcelone obtenant la note de 92,12. Les noms de ses dauphins sont en revanche plus surprenants puisque l’Argentin devance David Silva (91,69) et Paulo Dybala (91,37), Sergio Aguero (90,48) et Nicolas Otamendi (90,47) complétant le Top 5. Quatre joueurs de l’Albiceleste émargent donc dans ce Top 5 ainsi que trois joueurs de Manchester City et ils sont au total six Citizens dans le Top 10 puisque Luiz Fernandinho (6e  avec 90,45), Kevin de Bruyne (8e avec 90,14) et Raheem Sterling (9e avec 89,76) accompagnent leurs partenaires.

La Ligue 1 à la traîne

Si Mohamed Salah apparaît au sixième rang (90,45), Cristiano Ronaldo ne pointe en revanche qu’en 16e position, aux côtés de Lorenzo Insigne et est donc également devancé par Kalidou Koulibaly (11e), Jorginho (14e) ou Miralem Pjanic(15e). Et ce malgré ses 43 buts inscrits cette saison.

Quant aux joueurs de la Ligue 1, s’ils sont 19 à apparaître dans le Top 100, le premier d’entre eux, Edinson Cavani, ne pointe qu’en 21e position, juste devant Adrien Rabiot, Dani Alves suivant au 24e rang. Nabil Fekir et Florian Thauvinapparaissent aux 32e et 33e places. Quant à Neymar, ses 1796 minutes de jeu ne lui permettent pas d’être pris en compte, le temps de jeu minimal ayant été fixé à 1800 minutes…

Lionel Messi ne veut surtout pas que Neymar signe au Real Madrid

L’attaquant argentin du FC Barcelone a évoqué les rumeurs concernant son ancien coéquipier brésilien, et lui aurait même directement fait part de ses craintes de le voir rejoindre la Maison blanche.

 Lionel Messi

La rumeur qui envoie Neymar au Real Madrid a été relancée de plus belle ces derniers jours, avec la fin de saison et l’approche du mercato estival. A en croire la presse espagnole, la Maison blanche a bien dans l’idée de tout tenter pour déjà débaucher le prodige brésilien du Paris Saint-Germain, seulement un an après son arrivée contre 222 millions d’euros. Evidemment, on imagine assez mal le club de la capitale laisser partir sa star aussi vite, surtout après avoir déboursé autant d’argent, mais le monde du foot-business prend parfois des tournures pour le moins déroutantes. Alors pourquoi pas ?

Le nouvel entraîneur des Rouge et Bleu, Thomas Tuchel, devra sans doute s’employer à convaincre son numéro 10 qu’il peut être le coach capable de faire franchir un cap aux Parisiens, en Ligue des champions essentiellement. L’ancien prodige du Santos FC aurait lui milité en interne pour Luis Enrique ou Tite, deux coachs qui lui auraient évidemment permis d’évoluer en totale liberté en dans un cadre idéal sur le pré. Mais c’est l’ancien technicien du Borussia Dortmund qui a été choisi, peut-être par défaut. Alors les deux hommes devront s’entendre, l’Allemand étant appelé à développer un projet de jeu qui conviendra à la diva sud-américaine, frustrée par celui d’Unai Emery.

Mais si Neymar ne pense déjà qu’à partir pour retrouver la Liga et le Real Madrid… Car il ne retournera pas au FC Barcelone, la faute à des conflits toujours existants avec la direction du club pour des histoires de gros sous. Au grand dam de Lionel Messi apparemment, qui espère désormais ne surtout pas croiser la route de son ancien coéquipier avec la tunique merengue sur les épaules. « Ce serait horrible, reconnaît l’Argentin devant les caméras de TyC Sports. Neymar représente beaucoup pour le Barça… Même s’il est parti dans des conditions difficiles, il a gagné des titres importants avec nous. S’il devait aller au Real Madrid, ce serait un vrai coup dur. Surtout, il rendrait le Real Madrid encore plus fort qu’il ne l’est déjà. Et il sait ce que j’en pense, j’en ai déjà parlé avec lui« . L’ancien Blaugrana écoutera-t-il son mentor ?

Olivier Giroud espère bien dépasser Zinédine Zidane.

Le plus souvent décrié depuis ses débuts internationaux en 2011, Olivier Giroud n’en possède pas moins des statistiques qui plaident pour lui. Joueur le plus souvent utilisé par Didier Deschamps, l’attaquant de Chelsea affiche en effet déjà 30 buts en 71 sélections. De quoi lui valoir d’émarger dans le Top 5 des meilleurs buteurs de l’histoire de l’équipe de France, à égalité avec deux buteurs emblématiques des Bleus, Just Fontaine et Jean-Pierre Papin.

 

Une place dans l’histoire dont il n’est pas peu fier comme il l’a reconnu dans une interview accordée à SFR Sport. « On joue au foot pour vivre des émotions, pour marquer l’histoire, pour rendre les siens fiers. Je pense le faire actuellement avec ce qu’on réalise. Je n’aime pas trop évoquer le ‘je’, mais c’est vrai que je suis fier de mes statistiques et de ce que je fais pour l’équipe », a-t-il ainsi confié sur le sujet.

Le podium n’est qu’à quatre buts…

Et l’ancien Montpelliérain, qui s’apprête à disputer la Coupe du monde en Russie, ne compte pas s’arrêter là. Il espère bien profiter de ce Mondial pour progresser dans la hiérarchie, lui qui n’a marqué qu’un but lors de la Coupe du monde au Brésil il y a quatre ans et deux lors de l’Euro 2016. « J’espère que ça va continuer et que je vais continuer à grimper dans la hiérarchie et dépasser Zizou », a-t-il ajouté. Une tâche qui ne s’annonce pas trop compliquée puisque l’ancien champion du monde ne le devance que d’un but avec 31 buts en 108 sélections.

Olivier Giroud peut même viser le podium des meilleurs buteurs de l’histoire des Bleus puisque David Trezeguet, actuel troisième au classement, compte 34 buts en 71 sélections. Rejoindre Thierry Henry et Michel Platini sera en revanche plus compliqué, les deux meilleurs buteurs de l’équipe de France affichant respectivement 51 buts en 123 matches pour le premier et 41 buts en 72 sélections pour le second.

Neymar a fait une grossière erreur en quittant le Barça pour rejoindre le PSG

Le transfert de Neymar au PSG n’en finit plus de faire parler. Alors que la presse espagnole se répand régulièrement pour assurer que les jours du Brésilien à Paris sont comptés, l’ancien Barcelonais entendant quitter le club de la capitale pour rejoindre le Real Madrid et retrouver la Liga, Rivaldo a tiré à boulets rouges sur les tout frais champions de France pour regretter la décision de son compatriote de rejoindre le PSG et la Ligue 1.

« C’est un club sans histoire. Si Neymar ne s’en va pas, il ne gagnera jamais rien d’important. À commencer par la Ligue des Champions. Le championnat français a un niveau trop bas comparé à celui espagnol ou anglais », a-t-il ainsi regretté dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport.

Interrogé par la télévision brésilienne le mois dernier, l’ancien champion du monde avait déjà plaidé pour un transfert de son compatriote au Real Madrid. « J’ai dit à Neymar qu’il pouvait être le meilleur joueur du monde. Mais je crois que s’il reste au PSG, il ne sera pas le meilleur du monde. Il doit quitter le PSG. Dans le foot, pour être le meilleur, il faut jouer en Espagne. Le Barça, à cause de sa situation (il a quitté le club lassé d’être dans l’ombre de Messi, nldr), c’est difficile. Je crois que, d’après ce qu’on me donne comme informations, il a la possibilité de jouer au Real Madrid. Là-bas, oui, il peut être le meilleur joueur du monde », avait-il indiqué, passant outre la présence d’un certain Cristiano Ronaldo dans les rangs Merengue…