Sport

NFL, s’agenouiller pendant l’hymne est désormais interdit

C’était le principal sujet de discorde, en NFL, depuis deux ans. Le mouvement de protestation lancé par Colin Kaepernick, lors d’un match de pré-saison en 2016, où il avait décidé de rester assis pendant l’hymne américain. « Je ne vais pas me lever et montrer de la fierté pour le drapeau d’un pays qui oppresse les noirs et les gens de couleurs », avait justifié le quarterback de San Francisco 49ers, devenu indésirable (il est sans club depuis fin 2016). Les matches suivants, Kaepernick, sur les conseils d’un ancien militaire, avait choisi de s’agenouiller, optant pour une posture jugée plus consensuelle, mais qui n’a cessé de faire grincer des dents dans la ligue notamment dans les hautes sphères. Le natif de Milwaukee et tous les joueurs qui l’ont imité par la suite étant accusés de manquer de respect au drapeau américain, un véritable crime dans un monde, la NFL, de patriotisme exacerbé.

A quelques semaines de la reprise de la nouvelle saison, la NFL a adopté une nouvelle « politique » sur le sujet. En accord avec les 32 franchises, détenues par des propriétaires majoritairement conservateurs, il a été décidé que toute personne souhaitant manifester son mécontentement pendant l’hymne américain était priée de rester au vestiaire jusqu’à la fin du protocole, sous peine d’amendes. « Il est malheureux que des protestations sur le terrain aient créé chez de nombreuses personnes une fausse perception que des milliers de joueurs NFL ne sont pas patriotes. Ce n’est pas et cela ne sera jamais le cas, précise dans un communiqué la NFL. Cette saison, l’ensemble du personnel des équipes devra se tenir debout et montrer du respect pour l’hymne national et le drapeau. » 

Fin de la polémique ? Pas forcément. Les joueurs, via leur syndicat, ont regretté le fait de n’avoir jamais été consultés avant la mise en place de cette « politique ». Et déplorent que le vote effectué ce mercredi par les propriétaires de franchises aillent en contradiction avec les déclarations de Roger Goodell, le commissionnaire de la NFL, auprès du représentant des joueurs. « Notre syndicat va examiner la nouvelle « politique » et en contester tous les aspects qui ne sont pas conformes à l’accord collectif de fonctionnement (le contrat qui lie la NFL, les 32 propriétaires de franchises et le syndicat des joueurs.) » Le sujet est loin d’être clos.

Publicités

Catégories :Sport, Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s