Insolite

le Mana, la mystérieuse nourriture “divine” envoyée sur Terre depuis les Cieux ?

La manne, aussi connue sous le nom de mana, était une substance mystérieuse qui, selon la Bible, émanait de Dieu et était donnée aux Israélites qui voyageaient dans le désert au cours de leur périple de “quarante années” suivant l’Exode.

Dans la Bible, il est expliqué comment les Israélites se sont rendus de l’Egypte, où ils avaient été asservis, à la Terre Promise.

Ils ont dû traverser le désert du Sinaï. Et inévitablement, étant donné qu’il y avait beaucoup d’Israélites et très peu de cultures, du fait que c’était un désert, ils manquaient tragiquement de vivres. À ce moment-là, afin d’empêcher la population de mourir de faim, Dieu a fait descendre du Mana des cieux.

Lorsqu’elle la manne est tombée sur Terre, elle a été décrite comme une sorte de graine. Ces graines étaient récupérées le lendemain après leur chute sur Terre. La manne nourrissait les Israélites tous les jours, sauf le samedi, puisque le samedi – le jour du sabbat – elle ne tombait pas.

La manne est décrite à deux reprises dans Exode 16:1-36 et une fois de plus dans Nombres 11:1-9.

Dans le livre biblique de l’Exode, il est écrit que la manne est apparue chaque nuit et chaque matin après la disparition de la rosée et qu’elle devait être cueillie avant que la chaleur du soleil ne la fasse fondre.

Selon les récits historiques, la manne serait arrivée avec la rosée, pendant la nuit.

La manne est décrite comme une sorte de graine semblable à celle de la coriandre, blanche, qui, après avoir été broyée et cuite, ressemble à des gaufrettes au miel, bien que, selon certains récits, elle soit décrite comme étant de la même couleur que la myrrhe indienne.

Si nous jetons un coup d’oeil à la Bible hébraïque, nous trouverons deux descriptions se référant à la manne.

Nous trouvons la première description dans Exode 16:1-36 et encore une fois dans Nombres 11:1-9.

Dans l’Exode, la manne est décrite comme quelque chose de “granuleux, fin comme du givre”. Dans Nombres, la manne est décrite comme étant de couleur similaire à la résine de bdellium. La “nourriture” devait être ramassée avant qu’elle ne soit fondue par le soleil. Exode décrit la manne comme ayant le goût de gaufrettes préparées avec du miel.

Dans le Livre des Nombres, la manne est détaillée comme étant déposée avec la rosée pendant la nuit. Dans Nombres, nous trouvons des détails de la manne ressemblant au bdellium, une oléo-gomme-résine semi-transparente extraite d’arbres poussant en Éthiopie, en Érythrée et en Afrique subsaharienne.

Donc, fondamentalement, la manne était un aliment expédié par Dieu, pour empêcher la population de crever de faim. Mais nous ne savons toujours pas ce que c’était.

Dans le livre de l’Exode, les Israélites ont reçu l’ordre de ne manger que de la manne qu’ils avaient recueillie chaque jour du fait que les provisions de mana provoquaient l’apparition de “vers puants”.

Cependant, curieusement, la manne stockée la veille du sabbat ne s’est pas abîmée du jour au lendemain, comme cela est clairement indiqué dans Exode 16:23-24 :

C’est ce que le Seigneur a ordonné : “C’est bien ce que l’Eternel a ordonné. Demain, c’est un jour de repos, le sabbat qui est consacré à l’Eternel. Ce que vous avez à cuire au four, cuisez-le aujourd’hui; ce que vous avez à faire bouillir, faites-le bouillir aujourd’hui; et tout ce qui est en plus, mettez-le en réserve pour demain. Ils mirent donc le reste en réserve jusqu’au lendemain, comme Moïse l’avait ordonné, et il n’y eut ni mauvaise odeur ni vers.”

Alors, qu’est-ce c’est que le Mana ? S’agit-il d’une nourriture naturellement abondante fournie par Dieu comme certains le suggèrent ?

Certains croient que le Zohar – un recueil de commentaires spirituels et d’interprétations de la Torah et qui est au centre de la croyance mystique de la Kabbale écrite au 13ème siècle – peut offrir plus de détails sur cette mystérieuse nourriture.

Dans le Zohar, nous trouvons des descriptions de ce que l’on appelle l’Ancien des Jours qui fournit la Manne.

Selon le Livre de Daniel, l’Ancien des Jours est un nom pour désigner Dieu. Dans les hymnes et icônes chrétiens orthodoxes orientaux, l’Ancien des Jours est parfois identifié à Dieu le Père ou occasionnellement au Saint-Esprit.

Du point de vue des anciens extraterrestres, le Zohar décrit une machine, plutôt qu’un Dieu.

Comme l’ont noté les partisans de la théorie des anciens cosmonautes, le Zohar décrit des cerveaux de tailles différentes, des visages de tailles différentes qui étaient reliés par des tubes différents et des sources de lumière différentes.

Et malgré le fait que les théologiens ont suggéré qu’il s’agit d’une description de Dieu, les partisans de la théorie des anciens aliens soutiennent que, d’un point de vue moderne, ce qui est décrit dans le Zohar n’est pas nécessairement une divinité, mais plutôt un type de machine : Une machine qui, d’une manière ou d’une autre, a produit une mystérieuse source de nourriture qui n’a pas encore été identifiée, malgré le fait que de nombreux récits historiques suggèrent qu’elle est réelle.

La théorie de la machine à Mana offre deux explications quant à la question de savoir d’où les israélites ont pu l’obtenir.

La première suggère qu’ils l’ont volé aux Égyptiens avant leur exode, tandis que l’autre, plus controversée, suggèrent que des extraterrestres le leur ont donnée dans un geste humanitaire, pour éviter qu’ils ne meurent de faim dans le désert.

Quoi qu’il en soit, la réponse, tout comme l’Arche de l’Alliance, semble être historiquement perdue à tout jamais.

La machine à manne

En 1978, George Sassoon et Rodney Dale ont écrit un livre basé sur une traduction de la section du Zohar appelée “L’Ancien des Jours”. Dans le livre, les auteurs concluent que la manne a été produite par une machine qui avait utilisé des algues comme nourriture pour les êtres humains aux temps bibliques. La soi-disant machine à manne a finalement été reproduite par George qui était un ingénieur, qui aurait suivi les instructions données par “L’Ancien des Jours”. Après avoir créé la machine, il a prétendu qu’elle avait créé une source de nourriture à base d’algues.

De plus, ceci explique comment les Israéliens ont survécu à leur voyage de quarante ans dans le désert du Sinaï. Il est dit par Sassoon et Dale qu’un réacteur nucléaire utilisé pour alimenter la machine à manne était stocké à l’intérieur de l’Arche de l’Alliance.

Source: Ancient Code, le 28 mai 2018 –

Publicités

Catégories :Insolite, nutrition, Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s