Actus Football Mondial

Le PSG ne pourra pas recruter à volonté

L’été dernier, le Paris Saint-Germain avait indirectement fait basculer le marché des transferts dans une autre galaxie en engageant d’abord Neymar contre 222 millions d’euros, pour ensuite obtenir le prêt de Kylian Mbappé avec option d’achat obligatoire fixée à 180 M€. Rapidement, des interrogations avaient été soulevées concernant les règles de base du fair-play financier instauré par l’UEFA en 2010 et mis en place en 2015. Le club de la capitale avait par ailleurs été parmi les premiers sanctionnés avec Manchester City, écopant d’une amende de 60 M€ dont 20 M€ ferme, une réduction de 25 à 21 joueurs éligibles en Ligue des champions, une masse salariale bloquée pendant deux ans et un déficit maximum autorisé de 30 M€ pour la saison suivante.

Nasser Al-Khelaïfi, Thomas Tuchel et Antero Henrique

Et voilà que les Rouge et Bleu se retrouvent à nouveau dans le collimateur de l’instance européenne suite aux folles dépenses de l’été dernier. Sauf que cette fois, le châtiment devrait être bien plus lourd. Pour Le JDD, une chose est sûre, les pensionnaires du Parc des Princes vont échapper à la sanction ultime, à savoir l’exclusion de toute compétition européenne. En revanche, c’est un encadrement strict des investissements sur le front des transferts qui semble promis à Nasser Al-Khelaïfi et ses collaborateurs. Voilà qui pourrait bien mettre à mal les différents projets estivaux du PSG.

Car pour enfin franchir un cap en Ligue des champions, quelques recrues de qualité, forcément coûteuses, sont attendues et espérées. D’autre part, avec la nomination d’un nouveau coach, à savoir Thomas Tuchel en remplacement d’Unai Emery, des ajustements sont nécessaires pour que le technicien désormais en poste puisse s’appuyer sur un effectif qu’il a majoritairement choisi. Or, si les champions de France ne disposent plus que d’une marge de manoeuvre très réduite à l’échelle du mercato, il sera inévitablement compliqué de recruter des stars. D’autant que l’inflation a pris une nouvelle dimension depuis un an dans le monde du ballon rond, et les Parisiens en savent quelque chose… Il faudra donc anticiper les départs en fonction des besoins et des renforts ciblés, surtout vendre au meilleur prix, ce qui n’est pas chose aisée lorsqu’une sanction de l’UEFA ne vous place pas en position de force, loin s’en faut, dans les négociations.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s