Haiti: Des écrans géants placés au champ de mars pour les fans du football

À quelques jours du mondial 2018 qui se deroulera en Russie du 14 au 15 juillet, le président de la république, Jovenel Moïse, prend l’initiative de faire placer des écrans géants au champs de mars.

Résultats de recherche d'images pour « ecran geant foot »

Par cette démarche, le locataire du palais national qui veut faire preuve de bienfaiteur à
l’égard des mordus du ballon rond(football), entend permettre à tous ceux qui se trouvent dans les parages du champ de mars aux heures des matchs, de vivre en plein air les rencontres de leurs equipes favorites sans difæcultés aucunes

À rappeler aussi que la promesse de connexion Internet gratuite dans tous les recoins du
champ de mars qu’avait promise Jovenel Moïse le jour de son retour de Taïwan, est sur le point d’être réalisée. Depuis plusieurs jours, des techniciens y travaillent sans relâche selon les dires de plusieurs témoins.

Publicités

Coupe du monde 2018: le calendrier des matchs pour sauver votre couple

La stratégie ? Définir trois types de matches: les “inratables” (Feu vert), les “à négocier, mais c’est mieux si je regarde” (Feu orange) et les “tant pis si je le rate si ça me permet d’en mater d’autres” (Feu rouge). Vous vous accorderez sans doute sur le fait qu’il vaut mieux regarder un Argentine-Croatie qu’un Costa Rica-Serbie, footballistiquement parlant du moins. Tout est question d’astuce et de diplomatie. On vous rappelle évidemment que tous les matchs seront à suivre sur RMC, la radio officielle de la Coupe du monde 2018 de la FIFA.

L'équipe de France à la Coupe du monde

Jeudi 14 juin

Russie-Arabie Saoudite (Groupe A, Moscou) – 17h (heure française), à suivre sur TF1 et beIN SPORTS (Feu orange)

Quatre ans qu’on attend ça, d’accord. Robbie Williams qui chantera lors de la cérémonie d’ouverture, OK. Mais est-ce que vous avez vraiment envie de griller une cartouche pour ce match ? À vous de définir votre stratégie. De toute façon, un jeudi à 17h, vous serez sûrement au bureau.

Vendredi 15 juin

Egypte-Uruguay (Gpe A, Iekaterinbourg) – 14h, beIN SPORTS (Feu orange)

L’incertitude plane encore autour de la participation ou non de la star de Liverpool, Mohamed Salah, blessé à l’épaule en finale de la Ligue des champions, au premier match des Égyptiens. Mais même. C’est le retour des Pharaons après 28 ans d’absence. 28 ans!

Maroc-Iran (Gpe B, Saint-Pétersbourg) – 17h, beIN SPORTS (Feu rouge)

Soyez rusé : si vous ne regardez pas ce match, vous pourrez le faire avec le suivant. Ça vaut le coup, non?

Portugal-Espagne (Gpe B, Sotchi) – 20h, TF1 et beIN SPORTS (Feu vert)

C’est la première belle affiche de cette phase de groupes, entre le Champion d’Europe en titre et un sérieux concurrent au titre mondial. Et sans doute la finale du groupe avant l’heure. Et puis l’horaire est parfait: 20h un vendredi soir, quoi de mieux. Non, vous ne pouvez définitivement pas rater ce match.

Samedi 16 juin

La journée s’annonce difficile… Quatre matches, de 12h à 21h. Un marathon footballistique de plus de 10 heures d’affilée. Il va falloir être malin(e).

France-Australie (Gpe C, Kazan) – 12h, TF1 et beIN SPORTS (Feu vert)

Y a-t-il besoin de se justifier ? Pas vraiment, puisque l’équipe de France fera son entrée dans la compétition et que c’est tout simplement inratable. OK, c’est pendant le déjeuner. Mais tout le pays va s’arrêter pour soutenir les Bleus, alors pourquoi pas vous ?

Argentine-Islande (Gpe D, Moscou) – 15h, beIN SPORTS (Feu orange)

On se rappelle de la fabuleuse épopée des Islandais lors de l’Euro 2016, qui avaient atteint les quarts de finale. Soutenus par le désormais célèbre clapping, les Islandais sont-ils prêts pour la première Coupe du monde de leur histoire ? L’idéal serait de regarder le match pour le savoir. Et puis votre conjoint(e) se rappelle forcément des merveilleux supporters islandais qui avaient envahi la France en 2016.

Pérou-Danemark (Gpe C, Saransk) – 18h, beIN SPORTS (Feu orange)

Les deux adversaires les plus sérieux des Bleus. “Mais si chéri(e), il faut bien que je jauge la concurrence”, semble être la phrase adaptée.

Croatie-Nigeria (Gpe D, Kaliningrad) – 21h, TF1 et beIN SPORTS (Feu orange)

Vous venez de regarder 3 matches à la suite, pourquoi s’arrêter là ? Un festival de couleurs est à prévoir sur le terrain. N’ayez pas peur d’avoir mal aux yeux, ou configurez votre télé en noir et blanc pour ne pas effrayer votre conjoint(e). Et dites-lui que samedi soir prochain, vous serez dispo.

Dimanche 17 juin

Costa Rica-Serbie (Gpe E, Samara) – 14h, beIN SPORTS (Feu rouge)

Laissez couler celui-là, comme ça vous pourrez mater les deux suivants. Pas mal la stratégie, non ?

Allemagne-Mexique (Gpe F, Moscou) – 17h, TF1 et beIN SPORTS (Feu vert)

Avis à la population, le Champion du monde en titre entre en lice ! Face au Mexique en plus, potentiel deuxième du groupe. Beau match en perspective. Puisque c’est un dimanche après-midi, proposez de rester à la maison pour garder les enfants pendant leur sieste.

Brésil-Suisse (Gpe E, Rostov) – 20h, TF1 et beIN SPORTS (Feu vert)

Et on enchaîne avec un autre favori du Mondial. Défaits honteusement en demi-finale par l’Allemagne (7-1), les Brésiliens auront une revanche à prendre en Russie. On hâte de voir ça. Et vous aussi.

Lundi 18 juin

Suède-Corée du Sud (Gpe F, Nijni-Novgorod) – 14h, beIN SPORTS (Feu rouge)

Un lundi à 14h. Autant dire que vous aurez autre chose à faire. En plus, Ibra n’est pas là, résultera on admirera ou détestera personne sur le terrain.

Belgique-Panama (Gpe G, Sotchi) – 17h, beIN SPORTS (Feu orange)

Comme l’Islande, c’est la première phase finale d’un Mondial pour le Panama. Nos voisins Belges débuteront par la même occasion la compétition. Mais bon, comme on espère les retrouver un peu plus loin dans la compétition, pas la peine de s’encombrer de ce match.

Tunisie-Angleterre (Gpe G, Volgograd) – 20h, TF1 et beIN SPORTS (Feu vert)

Douze ans que les Aigles de Carthage n’ont pas participé à une Coupe du monde. Ils vont vouloir soigner leur retour, face à des Anglais revanchards après une Coupe du monde 2014 et un Euro 2016 ratés. Alors, ça vous tente?

Mardi 19 juin

Colombie-Japon (Gpe H, Saransk) – 14h, beIN SPORTS (Feu rouge)

Un mardi à 14h. Même argument que celui de la veille.

Pologne-Sénégal  (Gpe H, Moscou) – 17h, beIN SPORTS (Feu orange)

Sept joueurs Sénégalais qui évoluent dans le Championnat de France, l’une des stars de Liverpool en la personne de Sadio Mané. L’équipe du Sénégal donne envie, dans un match face aux coéquipiers de Robert Lewandowski qui va disputer sa première Coupe du monde. Vous ne pouvez pas rater ça, si ?

Russie-Egypte (Gpe A, Saint-Pétersbourg) – 20h, beIN SPORTS (Feu rouge)

Si vous réussissez à négocier le Pologne-Sénégal, laissez tomber ce Russie-Egypte.

Mercredi 20 juin

Portugal-Maroc (Gpe B, Moscou) – 14h, beIN SPORTS (Feu vert)

Petit match sympathique du milieu de semaine. Parfait si vous avez des enfants et que vous ne travaillez par le mercredi après-midi. Peut-être même que le match sera diffusé au club-house pendant l’entraînement de foot de la plus petite.

Uruguay-Arabie Saoudite (Gpe A, Rostov) – 17h, beIN SPORTS (feu rouge)

Si Luis Suarez ne sort pas les crocs et ne laisse pas ses camarades à 10 contre 11, l’Uruguay devrait logiquement s’imposer face aux Saoudiens.

Iran-Espagne (Gpe B, Kazan) – 20h, beIN SPORTS (Feu rouge)

Même avec tout le respect qu’on a pour l’équipe iranienne, on voit mal comment l’issue du match ne pourrait pas être favorable aux Champions du monde 2010. Vous pouvez lâcher du lest sur celui-là.

Jeudi 21 juin

Danemark-Australie (Gpe C, Samara) – 14h, beIN SPORTS (Feu rouge)

C’est bon, on a déjà vu jouer nos adversaires la semaine d’avant, pas la peine d’en remettre une couche. Plutôt se concentrer sur le match des Français à suivre.

France-Pérou (Gpe C, Iekaterinbourg) – 17h, TF1 et beIN SPORTS (Feu vert)

Sans doute le match de groupe le plus accroché pour les Français. La dernière fois qu’ils ont joué contre une équipe sud-américaine (la Colombie, en mars dernier), ils ont perdu. Et on ne le répétera jamais assez, mais “match des Bleus” = “inratable”.

Argentine-Croatie (Gpe D, Nijni-Novgorod) – 20h, TF1 et beIN SPORTS (Feu vert)

Vous la voyez venir, cette soirée aux petits oignons? La stratégie à adopter: regarder le match des Bleus dans un bar juste après le travail. Puis sans repasser par la maison, enchaîner directement sur le match suivant, comme que c’est sur la même chaîne. Comme ça ni vu ni connu, on suit deux matches dans la même soirée, et pas des moindres. Méthode de filou, mais méthode qui fonctionne.

Vendredi 22 juin

Brésil-Costa Rica (Gpe E, Saint-Pétersbourg) – 14h, beIN SPORTS (Feu orange)

N’importe quel match du Brésil vaut la peine d’être vécu. En plus face à la surprise du dernier Mondial : le Costa Rica avait éliminé l’Italie et l’Angleterre en phase de groupes et avait atteint les quarts de finale.

Nigeria-Islande (Gpe D, Volgograd) – 17h, beIN SPORTS (Feu orange)

On aurait tendance à dire que les deux premiers du groupe D seront l’Argentine et la Croatie. Mais l’Islande et le Nigéria ne pourraient-ils pas créer l’exploit ? À suivre.

Serbie-Suisse (Gpe E, Kaliningrad) – 20h, beIN SPORTS (Feu rouge)

Il faut bien l’avouer, ce vendredi soir n’est pas le plus sexy de la compétition. Tant mieux : vous pouvez mettre à profit cette soirée en invitant Madame ou Monsieur au restaurant. Même pas la peine de choisir un resto avec un écran TV. N’oubliez pas, il faut savoir “allier football et vie familiale”.

Samedi 23 juin

Belgique-Tunisie (Gpe G, Moscou) – 14h, beIN SPORTS (Feu orange)

“Si, je te jure, il va être top ce match. Regarde-le avec moi si tu veux.”

Corée du Sud-Mexique (Gpe F, Rostov) – 17h, beIN SPORTS (Feu rouge)

Oui alors bon, si Monsieur ou Madame vient de regarder Belgique-Tunisie avec vous dans le canapé, ce n’est peut-être pas la peine d’enchaîner sur Corée du Sud-Mexique. Après, chacun fait comme il veut.

Allemagne-Suède (Gpe F, Sotchi) – 20h, TF1 et beIN SPORTS (Feu orange)

Peut-être que votre conjoint(e) a pris goût à votre passion pour le football depuis le match de 14h. Allez hop, on rallume la télé.

Dimanche 24 juin

Angleterre-Panama (Gpe G, Nijni-Novgorod) – 14h, beIN SPORTS (Feu rouge)

Vu l’heure du match, vous n’aurez jamais fini le repas de famille commencé une heure plus tôt. Alors pas la peine de demander si vous pouvez allumer la télé, réservez plutôt vos forces et vos arguments pour le match du soir.

Japon-Sénégal (Gpe H, Iekaterinbourg) – 17h, beIN SPORTS (Feu rouge)

17h, vous ne serez pas encore rentré de la balade dominicale. Aucun intérêt de prendre le  match en cours de route.

Pologne-Colombie (Gpe H, Kazan) – 20h, TF1 et beIN SPORTS (Feu vert)

Voilà, vos efforts durant la journée n’ont pas été vains. Vous allez pouvoir profiter de cet alléchant match du groupe H. Avec un peu de chance, vous verrez peut-être LE plus beau but de la compétition, puisqu’en 2014, c’est le Colombien James Rodriguez qui l’avait inscrit.

Lundi 25 juin

Uruguay-Russie (Gpe A, Samara) – 16h, beIN SPORTS (Feu orange)

Est-ce que le pays hôte passera les poules ? Si non, ce serait la deuxième fois de l’Histoire de la Coupe du monde, après l’élimination des Sud-Africains en 2010 au premier tour.

Arabie Saoudite-Egypte (Gpe A, Volgograd) – 16h, beIN SPORTS (Feu orange)

Espagne-Maroc (Gpe B, Kaliningrad) – 20h, beIN SPORTS (Feu vert)

Si vous voulez suivre les chambrage entre vos copains/copines marocains et espagnols, il va falloir regarder ce match. C’est vraiment uniquement pour pas être largué en société…

Iran-Portugal (Gpe B, Saransk) – 20h, beIN SPORTS (Feu rouge)

Le Portugal paraît être le favori, même si l’on est jamais à l’abri d’une surprise. Vous pouvez tout de même tenter de regarder au moins un de ces deux matches du groupe B, puisqu’on pourrait retrouver une de ces équipes en quart de finale.

Mardi 26 juin

Australie-Pérou (Gpe C, Sotchi) – 16h, beIN SPORTS (Feu rouge)

Ce sera l’épilogue du Groupe C. Qui ira en huitième de final ? La réponse à 16h le 26 juin. Comme ce match se joue en même temps que celui des Bleus, privilégiez celui des Français. Sauf si vous avez deux écrans. Ce qui serait le mieux.

Danemark-France (Gpe C, Moscou) – 16h, TF1 et beIN SPORTS (Feu vert)

C’est la dernière rencontre des Français dans ce groupe C, mais on espère pas le dernier match de la compétition. Si la France est déjà qualifiée pour les huitièmes-de-finale, Didier Deschamps fera sans doute tourner son groupe. Mais peu importe, un match des Bleus reste un match des Bleus. Pas de négociations possibles.

Nigeria-Argentine (Gpe D, Saint-Pétersbourg) – 20h, TF1 et beIN SPORTS (Feu orange)

On vous propose un truc : si le match des Bleus s’est bien passé, que votre conjoint(e) a aimé, pas de problème, vous pouvez continuer. Sinon, abrégez la soirée.

Islande-Croatie (Gpe D, Rostov) – 20h, TF1 et beIN SPORTS (Feu orange)

Même chose ici. On vous le met dans la catégorie “à négocier, mais c’est mieux si je regarde”. Vraiment mieux. Si tout se passe bien, c’est le prochain adversaire des bleus qui est là.

Mercredi 27 juin

Corée du Sud-Allemagne (Gpe F, Kazan) – 16h, beIN SPORTS (Feu rouge)

Sauf cataclysme, l’Allemagne finira première de son groupe. La Corée du Sud ne semble pas en mesure de rivaliser avec les Champions du monde en titre. Passez votre chemin.

Mexique-Suède (Gpe F, Iekaterinbourg) – 16h, beIN SPORTS (Feu vert)

Ce sera sans doute la petite finale du groupe F. Si on voit déjà l’Allemagne qualifiée, qui l’accompagnera en huitièmes ? Pas question de le manquer.

Serbie-Brésil (Gpe E, Moscou) – 20h, TF1 et beIN SPORTS (Feu orange)

Encore un match du Brésil. Encore du bonheur à venir. Match optionnel, mais toujours agréable à regarder.

Suisse-Costa Rica (Gpe E, Nijni-Novgorod) – 20h, TF1 et beIN SPORTS  (Feu orange)

Qui sera le dauphin du Brésil ? Allez, faîtes-vous un petit plaisir avant d’attaquer la fin de semaine.

Jeudi 28 juin

Japon-Pologne (Gpe H, Volgograd) – 16h, beIN SPORTS (Feu orange)

Sur le papier, ça peut être bien, une belle opposition de style, mais mieux vaut garder vos cartouches pour l’autre match du groupe.

Sénégal-Colombie (Gpe H, Samara) – 16h, beIN SPORTS (Feu vert)

Alors, vous êtes plutôt #teamSénégal ou #teamColombie pour ce match ? Franchement, ne le loupez pas, ça pourrait être la finale du groupe H.

Panama-Tunisie (Gpe G, Saransk) – 20h, TF1 et beIN SPORTS (Feu orange)

Les deux équipes ne joueront peut-être plus rien, puisque l’Angleterre et la Belgique semblent être les deux favoris de ce groupe G. Même si les pronostics sont faits pour être déjoués.

Angleterre-Belgique (Gpe G, Kaliningrad) – 20h, TF1 et beIN SPORTS (Feu vert)

Allez, c’est bon, c’est le dernier match du premier tour de l’édition 2018. Et pas des moindres puisqu’on peut s’attendre à une finale de groupe. Qui des deux pays européens obtiendra la première place de la poule?

Kim Jong-un a apporté ses propres toilettes au sommet de Singapour

Le sommet de Singapour entre Donald Trump et Kim Jong-un signe une rencontre historique. Outre le sujet principal –la signature d’un texte commun sur la dénucléarisation de la Corée du Nord– on a aussi pu découvrir ce qu’ils ont mangé, où ils ont dormi, comment ils se sont salués, avec quelle boisson ils ont trinqué. L’événement a été plannifié méticuleusement. Mais un détail, assez étrange, retient l’attention: Kim aurait amené ses propres toilettes au sommet.

Le caca ne fait pas sourire Kim | Capture d'écran The Emoji movie via Youtube CC License by: Kim Jong-un a apporté ses propres toilettes au sommet de Singapour

Et cela n’a rien d’extraordinaire pour le dirigeant nord-coréen. Dans chaque transport qu’il emprunte, il fait installer des WC personnels. Idem quand il est en déplacement. Lee Yun-Keol, un ancien garde qui a quitté le pays en 2005, raconte au Whashington Post que Kim pense que «ses excrèments contiennent des informations sur sa santé qui ne peuvent pas être laissés derrière lui». Certains médias corréens expliquent que les toilettes portables «empêchent des plongueurs déterminés de fouiller les égouts pour avoir un apperçu des selles du leader suprême».

Les selles ne sont pas transparentes

La validité des doutes –ou de la paranoïa?– de Kim Jong-un est discutable. Certes, les excréments humains nous renseignent assez facilement sur le régime alimentaire d’une personne et sur son éventuel état de constipation. Mais l’obésité de Kim et sa dépendance au tabac ne sont pas des secrets.

Kim Jong-un aurait déjà une équipe de médecins chargée d’examiner sa matière fécale afin de s’assurer de sa bonne santé. En effet, ses déjections pourraient aussi révéler des problèmes d’hypertension, ou de diabète. Si du sang apparaît dans les selles, celui-ci pourrait être le signe d’hémorragie interne, de cancer ou d’autres gros soucis de santé.  En revanche, personne ne peut comprendre comment il pense juste en regardant son caca.

Finalement, le leader nord-coréen espère peut-être que le secret qui entoure l’intégralité de sa vie privée, y compris sa santé, puisse être un atout dans les négociations. Kim Jong-un en sait beaucoup plus sur les détails de la vie de Trump que l’inverse.

La pratique du dirigeant nord-coréen n’est pas sans rappeler l’obsession d’un autre leader, Joseph Staline. En effet, la police secrète de Staline inspectait les excréments d’autres dirigeants dans un laboratoire secret. Certains agents auraient notamment récupéré les déjections de Mao Tsé-Toung lors de l’une de ses visites à Moscou en 1949. Le Soviétique espérait en apprendre un peu plus sur la personnalité de ses ennemis.

Insolite: Un plombier découvre un trésor et demande la moitié aux propriétaires

Un trésor et des embrouilles. Le 3 octobre, un plombier intervient sans être déclaré chez un couple de Brunoy dans l’Essonne. Dans le grenier, en vérifiant les canalisations, il trouve sous le parquet une valise en métal rouillée où se trouvent des bijoux, une montre en or, des pièces d’or, etc., raconte Le Parisien. L’artisan présente sa découverte à la propriétaire.

Un trésor. (Illustration)

Les deux parties acceptent un partage et le plombier repart avec des bijoux en or ou en argent. Mais ce dernier revient vite vers le couple pour en avoir plus et demande la moitié en tant qu’inventeur du trésor (celui qui le découvre) comme le prévoit le Code civil. Les proprios ne veulent pas, d’autant que le trésor aurait dû être déclaré en mairie.

Héritiers et menaces

Le plombier s’en remet alors à la police le 9 octobre pour faire part du litige, indique Le Parisien, puis il s’en remet à un courrier d’avocat qui cite l’article 716 : « si le trésor est trouvé dans le fonds d’autrui, il appartient pour moitié à celui qui l’a découvert, et pour l’autre moitié au propriétaire du fonds ».

Le couple, lui, s’abrite derrière un testament établi en 1932 présent dans la mallette et indique vouloir retrouver les héritiers. « En l’état du dossier, le découvreur du bien [le plombier] n’a donc aucun droit pour revendiquer les objets et il devra restituer ceux récupérés » indique l’avocat du couple dans une déclaration transmise à 20 Minutes. Surtout, les propriétaires estiment que le plombier n’aurait pas dû fouiller sous le parquet. Ils ont en outre porté plainte contre l’entourage du plombier pour des menaces de mort. Une enquête est en cours.

Gea craint beaucoup Ronaldo

Ils ne seront peut-être jamais coéquipiers à Manchester United ou au Real Madrid mais David De Gea connaît évidemment Cristiano Ronaldo sur le bout des doigts. Alors disputer le premier match du Mondial contre le Portugal ne l’enchante guère.

David De Gea. (Reuters)

L’Espagne apparaît quasi-systématiquement parmi les favoris pour la Coupe du monde. Impériale en phase de qualifications, la sélection espagnole a enchaîné en martyrisant notamment l’Argentine au printemps (6-1). Les matches références ne manquent pas mais tout cela n’aura plus aucune importance lors du premier match face au Portugal d’un certain Cristiano Ronaldo, vendredi.

« On sait que c’est toujours bien de débuter du bon pied ces phases de groupe courtes et intenses. Le premier match est toujours important, encore plus contre un rival aussi fort que le Portugal. On doit jouer ce match comme lors de la phase de qualifications, c’est-à-dire en s’appuyant sur notre philosophie de jeu« , glisse pour Marca un David de Gea qui ne veut surtout pas limiter le Portugal au simple Ronaldo. Au passage, les deux joueurs auraient pu évoluer ensemble au Real sans cette histoire de fax et seront peut-être coéquipiers si CR7 revient un jour à Manchester United…

Toujours est-il que De Gea n’a pas manqué de se montrer élogieux: « Cristiano a été beaucoup étudié. Tout le monde connaît un joueur comme Ronaldo. C’est un des meilleurs du monde et en plus, il a avec lui une grande sélection, championne d’Europe et qui est dans une bonne dynamique. Ce sera un match très dur. » De fait, un éventuel vainqueur aurait déjà un pied en 8e de finale…

On connaît enfin le nom du successeur de Zinedine Zidane à la tête du Real Madrid

Les Merengue ont annoncé la signature pour trois ans de Julen Lopetegui, l’actuel sélectionneur de la Roja, qui prendra ses fonctions après la Coupe du monde.

Il aura donc fallu moins de deux semaines au Real Madrid pour trouver le successeur de Zinedine Zidane, qui a annoncé le 31 mai dernier son départ des Merengue, quelques jours après avoir remporté sa troisième Ligue des champions consécutive. Pris de court, le président Florentino Perez a exploré de nombreuses pistes, de Mauricio Pochettino à Guti, en passant par Michel, Tite, Joachim Löw ou Antonio Conte. C’est finalement un mélange de tous ces profils qui a été choisi, un sélectionneur en place, ancien joueur du club: Julen Lopetegui, que personne n’avait vraiment vu venir.

L’actuel sélectionneur de la Roja, nommé au lendemain de l’Euro 2016, et qui avait récemment prolongé son contrat jusqu’en 2020, s’est engagé pour trois ans avec le Real Madrid, a annoncé ce mardi le club espagnol. Il prendra ses fonctions après la Coupe du monde, bien évidemment, en tout cas une fois achevé le parcours de l’équipe d’Espagne, l’une des grandes favorites de la compétition, qui devra à son tour lui trouver un successeur.

Ancien joueur du club, dont il était le gardien remplaçant entre 1989 et 1991 (1 seul match disputé), Lopetegui, 51 ans, avait entraîné l’équipe B des Merengue, avant un certain Zinedine Zidane, en 2008-2009, avant de diriger les sélections de jeunes de l’Espagne. Après une première expérience en club au FC Porto (2014-2016), il avait pris en main la Roja en 2016 où son parcours est jusqu’ici sans tache, avec une campagne de qualification parfaitement maîtrisée (9 victoires, 1 nul, 36 buts marqués, 3 encaissés) et un jeu de qualité, basé sur la maîtrise du milieu de terrain. Avec le Real, il va relever un nouveau défi de taille, en succédant donc à un entraîneur triple vainqueur de la Ligue des champions.

#CHAMP13NS 🏆⚽️

@realmadrid

Comunicado oficial: Julen Lopetegui será el entrenador del tras la celebración del Mundial de Rusia 2018.http://bit.ly/Lopetegui_RM 

Les experts de l’instance de contrôle de l’UEFA ont bien du mal à s’entendre sur le cas du PSG

Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG.

Les jours passent et le PSG n’est toujours pas fixé sur son sort. De même que tous les clubs dans le viseur de l’UEFA au sujet du Fair-play financier. Incapables de se mettre d’accord sur le cas du club de la capitale, les experts de l’Instance de contrôle financier des clubs (ICFC) de l’UEFA n’ont toujours pas rendu leurs décisions, bloquant toute la communication de l’instance européenne sur le Fair-play financier. L’Olympique de Marseille, également visé, de même que l’AS Rome, le FC Porto, Besiktas, l’Inter Milan, Fenerbahçe, le Zénith Saint-Petersbourg ou le Lokomotiv Moscou, en sont ainsi quittes pour devoir également attendre quand bien même leur cas est réglé.

Si le dossier parisien pose problème, c’est parce que les comptes présentés par les champions de France sont à l’équilibre, l’UEFA s’interrogeant en revanche sur la valeur de certains contrats passés avec des entreprises qatariennes. D’après l’audit fourmi par Octagon, un cabinet indépendant, ces contrats seraient surévalués. Ce serait notamment le cas du contrat liant le PSG et le Qatar Tourism Authority, déjà décoté il y a quatre ans par l’UEFA et qui vaudrait non pas 100 millions d’euros comme estimé en 2014 mais seulement 40 millions.

Mais d’après Nielsen, un autre cabinet d’audit reconnu par l’instance européenne et sollicité par le PSG, les montants de ces contrats correspondraient au marché actuel. A en croire L’Equipe, les débats sont animés et les experts de l’ICFC ne parviennent pas à s’entendre sur la décision à rendre. Trois verdicts sont donc toujours possibles: du classement du dossier au renvoi devant la chambre de jugement, plus intraitable, en passant par une sanction que le PSG doit au préalable accepter. Mais si les dirigeants parisiens s’attendent à être sanctionnés, ils pourraient être tentés de contester cette décision devant la justice si la sanction était trop sévère à leurs yeux. Les champions de France pourraient enfin être fixés ce mercredi.

Publicités