actualite

Après le fiasco de l’Argentine à la Coupe du monde 2018: Maradona prêt à entraîner l’Argentine « gratuitement »

Diego Maradona se verrait bien succéder à Jorge Sampaoli.

On n’a (presque) vu que lui en Russie. Le terne parcours de l’Argentine dans cette Coupe du monde 2018, qui s’est arrêté dès les huitièmes de finale contre l’équipe de France (4-3), a été rythmé par le show parfois grotesque de Diego Maradona en tribune. Et c’est dépité que le principal animateur des matches de l’Albiceleste a assisté, depuis sa loge, à ce qu’il a lui-même qualifié de « chronique d’une mort annoncée »: celle de Lionel Messi et ses petits camarades.

Une formation qui, sur le papier, avait pourtant les joueurs pour briller, surtout offensivement. Mais un Jorge Sampaoli sans idée n’a jamais su l’organiser. Le sélectionneur argentin, aujourd’hui cible de toutes les critiques, conservera-t-il son poste ? La rumeur dit que non. Et si d’aventure l’information se confirmait, « El Pibe de Oro » serait prêt à reprendre du service. « Et je le ferais gratuitement, a même annoncé sur TeleSur le champion du monde 1986. Je ne demanderais rien en retour. »

« J’ai le cœur lourd »

L’auteur de la fameuse « main de Dieu » a déjà occupé cette fonction de 2008 à 2010, une expérience qui s’était mal terminée, lors du Mondial en Afrique du Sud, avec une gifle subie contre l’Allemagne en quarts de finale (0-4). Depuis, les années ont passé et l’actuel président du club biélorusse du Dinamo Brest n’a dirigé que des équipes de faible calibre aux Emirats Arabes Unis (Al Wasl, Al Fujairah). A 57 ans, il estime néanmoins avoir encore des choses à apporter à son pays et sa Seleccion.

« Je vis vraiment mal le fait que tout ce qu’on a pu construire, avec tant d’efforts, ait pu être détruit aussi facilement, déplore-t-il. Le gens pensent que je suis heureux mais j’ai le cœur lourd. » L’AFA, la fédération argentine, sera-t-elle sensible à sa candidature ? Elle ne devra pas se tromper car de nouvelles campagnes attendent l’Albiceleste avec la Copa America 2019 et, plus loin, la Coupe du monde 2022 au Qatar. L’autre inconnue étant de savoir si Lionel Messi en sera.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s