SUAREZ : «GRIEZMANN NE CONNAIT PAS LE SENTIMENT D’ÊTRE URUGUAYEN»

«C’est une nationalité que j’adore, des gens que j’adore». Dimanche dernier à Istra, Antoine Griezmann avait confié en conférence de presse son amour de l’Uruguay, futur adversaire des Bleus en quart de finale de Coupe du monde (vendredi 16h00). «Ça a commencé à la Real Sociedad où mon entraîneur était uruguayen (Martin Lasarte). Carlos Bueno m’a pris sous son aile, il m’a appris à boire le maté (boisson traditionnelle sud-américaine). J’adore Penarol (club uruguayen) à cause de Carlos qui a joué là-bas. Je regardais les matches avec lui, j’ai appris les chants de supporteurs. Moi-même, j’ai un peu le style (des joueurs uruguayens)», confiait encore l’attaquant français qui croisera vendredi à Nijni Novgorod son coéquipier à l’Atlético Diego Godin, accessoirement parrain de sa famille.

Interrogé en conférence de presse sur les déclarations de «Grizou», Luis Suarez a largement relativisé les connaissances de son futur adversaire sur son pays. «Il ne connait pas le sentiment d’être uruguayen, il ne connaît pas le dévouement et les efforts que les Uruguayens font depuis leur plus jeune âge pour pouvoir réussir dans le football, malgré le peu de gens que nous sommes, a répondu de façon assez péremptoire l’attaquant de la Celeste. Il a ses habitudes, sa façon de parler, tout ça est uruguayen, mais ce qu’on éprouve, on l’éprouve différemment».

«Pour Cavani, ça peut être difficile en termes de récupération»

Le Barcelonais a aussi été cash concernant l’état de santé de son coéquipier Edinson Cavani, un joueur «essentiel» pour la Celeste. «Je me joins aux trois millions et quelques de personnes (la population de l’Uruguay, ndlr) qui attendent, je sais que ce n’est pas facile d’avoir une blessure, et que comme il n’y a pas beaucoup de jours, ça peut être difficile en termes de récupération, a commenté Suarez. Je sais qu’Edi va avoir l’envie, l’attitude, le dévouement, la force, qu’il va tout faire pour pouvoir être là mais ça ne dépend pas que de lui». Lundi, la Fédération uruguayenne avait indiqué que le mollet gauche de Cavani, touché lors du 8e de finale contre le Portugal, n’avait pas subi de déchirure mais que le joueur du PSG souffrait toujours. Il n’a pas participé à l’entraînement collectif ce mardi et sa participation au choc face aux Bleus reste très incertaine.

Publicités

Auteur : 24hmagazine

Unique Magazine numérique en Haiti

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s