Les mesures protectionnistes promises par Donald Trump pourraient, selon l’économiste Sébastien Jean, entrainer un risque d’escalade, voire une guerre commerciale

Les mesures protectionnistes décidées par le président américain Donald Trump provoquent une crispation des Européens, de la Chine et maintenant de la Russie. Pékin a saisi une nouvelle fois l’OMC en accusant Donald Trump de déclencher « la plus grande guerre commerciale de l’histoire économique. »

Après l’acier et l’aluminium, le président américain a décidé d’augmenter les droits de douane sur plus de 800 produits importés de Chine pour punir dit-il Pékin, coupable, selon lui, de vol de propriétés intellectuelles et de technologies. La Chine a contre-attaqué en taxant plus de 500 produits américains. Sébastien Jean, économiste au centre d’études prospectives et d’informations internationales (CEPII) pointe samedi 7 juillet sur franceinfo « un risque d’escalade très net dont on ne sait pas très bien où il est susceptible de s’arrêter. » Surtout que la Chine à des « armes » pour faire fléchir Donald Trump, selon l’économiste, en s’attaquant notamment « aux multinationales américaines en Chine. »Sébastien Jean affirme que

Guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine

franceinfo : Peut-on parler de guerre commerciale ?

Sébastien Jean : On est au début d’un processus qui clairement présente un grand risque d’escalade. Donald Trump a annoncé des mesures protectionnistes sur 34 puis 50 milliards d’euros d’importations chinoises tout en disant que, s’ils répliquent je vais augmenter, s’il le faut je vais taxer toutes les importations américaines en provenance de Chine. Pour l’instant, c’est important, encore limité, mais avec un risque d’escalade très net dont on ne sait pas très bien où il est susceptible de s’arrêter.

La Chine importe quatre fois moins de produits qu’elle en exporte aux Etats-Unis. Riposter avec des droits de douanes sera-t-il une arme suffisante ?

Le seul but de la Chine, c’est de dissuader Trump de continuer. En mettant des droits de douane, on n’obtient aucun bénéfice particulier sinon un effet de persuasion sur les partenaires commerciaux. La Chine va mettre des droits de douane sur l’agriculture et l’agriculture américaine est très exportatrice et politiquement elle est importante parce qu’elle est très représentée au Sénat. Ensuite les produits énergétiques et après elle étendra à d’autres produits. Si on se projette dans une potentielle escalade, il y a d’autres armes qu’elle peut utiliser pour faire fléchir les Américains, en s’en prenant d’une façon ou d’une autre aux opérations des multinationales américaines en Chine.

Comme Boeing ou Général Motors ?

En effet. Il y a des enjeux très importants. Il est très difficile d’avoir une image précise de ce qu’est exactement la présence des multinationales américaines en Chine. On estime que le stock des investissements directs américains en Chine est beaucoup plus important que ne le laisse entendre les statistiques officielles, probablement supérieur à 200 milliards de dollars. On estime que les Etats-Unis emploient 1,6 million de personnes sur place. Si le gouvernement chinois veut s’en prendre à ces activités, il y a vraiment de quoi faire et cela peut aller jusqu’à l’expropriation.

Avec un effet boomerang, notamment sur l’emploi ?

Dans l’immédiat, il y a ces répercussions négatives. On les a vus déjà avec Harley Davidson qui a menacé de délocaliser une partie de sa production à la fois pour éviter de faire face aux mesures de représailles par les Européens notamment, mais aussi à l’acier qui va devenir plus cher maintenant que les importations sont taxées.

Publicités

Auteur : 24hmagazine

Unique Magazine numérique en Haiti

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s