actualite

LeBron James a officiellement signé lundi son nouveau contrat aux Lakers.

Tous les papiers sont en ordre. Une semaine après avoir sobrement annoncé son départ de Cleveland pour Los Angeles, LeBron James a signé lundi son contrat de 153 millions de dollars sur quatre ans en faveur des Lakers. « Un grand jour pour l’organisation et les fans du monde entier, s’est aussitôt réjoui Earvin « Magic » Johnson, le président de la franchise californienne. LeBron est spécial, c’est le meilleur joueur du monde. » Capable, à lui seul, de faire des « Purple and Gold » des candidats au titre ? Peut-être pas. En tout cas pas dans l’immédiat. Mais un postulant aux playoffs, oui, assurément.

https://www.instagram.com/p/BlB8uqKHkx8/embed/captioned/?cr=1&v=8&wp=482&rd=www.sports.fr#%7B%22ci%22%3A0%2C%22os%22%3A19671.499999999924%7D

It’s official ✒️! @lakers @kingjames

Une publication partagée par Klutch Sports Group (@klutchsports) le 

Quoi qu’il en soit, le board des Angelenos peut être fier de son coup, préparé de longue date. L’idée a commencé à germer en février 2017. Les grandes manœuvres de ce processclairement expliqué par les dirigeants de L.A. dans un communiqué, ont débuté quelques jours après la nomination de « Magic » à la tête de la franchise par la propriétaire Jeanie Buss. Le but: alléger la masse salariale pour faire de la place à un joueur du standing de « King James ». Lou Williams a alors été le premier à plier bagages, en direction de Houston, contre Corey Brewer et un premier tour de draft.Rebelote en 2019 ?

Puis, en juin, ce sont D’Angelo Russell et Timofey Mozgov qui ont été échangés avec Brooklyn contre Brook Lopez et le 27e choix, qui s’est porté sur Kyle Kuzma. Huit mois plus tard, Jordan Clarkson et Larry Nance, Jr. ont à leur tour été envoyés aux… Cavaliers, Isaiah Thomas, Channing Frye et le futur 25e pick (Moe Wagner) faisant le chemin inverse. Autant de transferts qui ont donné aux Lakers de la flexibilité financière pour accueillir une superstar au maximum salarial. LeBron James, donc. « Magic » Johnson et son manager general Rob Pelinka auraient même pu signer un autre crack.

Ils ont finalement décidé d’entourer « LBJ » avec les free agents Lance Stephenson, JaVale McGee et Rajon Rondo. Mais dès 2019, lorsque des joueurs comme Kawhi Leonard et Klay Thompson seront sur le marché, les Lakers auront les moyens de revenir à la charge. « Nous savons que nous avons deux étés, avait expliqué le boss de la franchise fin juin, avant de s’offrir l’ex-n°23 des Cavs. Nous verrons ce qu’il se passera cet été, […] mais nous ne mettrons pas toutes nos billes sur une intersaison. Nous construisons quelque chose, cela ne se fait pas du jour au lendemain. » C’est plutôt bien parti.

The King has arrived   #LakeShow + @kingjames

Une publication partagée par Los Angeles Lakers (@lakers) le 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s