VIE APRES LA MORT: Une femme stockée dans le frigo d’une morgue était en fait Vivante

Les employés d’une MORGUE pensaient avoir rencontré un zombie lorsqu’ils ont sorti une dame du réfrigérateur pour constater qu’elle respirait encore.

Le 24 juin, une femme voyageait avec des amis en voiture lorsque leur véhicule a subi une collision frontale avec une autre voiture.

Alors que les autres passagers se sont échappés sans blessure majeure, les ambulanciers paramédicaux ont cru que la dame non identifiée était morte.

Ils ont cherché des signes de vie, y compris la respiration et un pouls, mais il n’y avait rien, apparemment, alors ils l’ont emmenée à la morgue la plus proche à Carletonville, en Afrique du Sud.

Cependant, lorsque les techniciens sont retournés dans la pièce plus tard, ils ont été horrifiés d’entendre la respiration provenant de l’un des réfrigérateurs.

Lorsqu’ils ont ouvert le tiroir, ils ont découvert que la femme était encore en vie – elle demeure toutefois dans un état critique.

L’un des ouvriers de la morgue l’a dit aux médias locaux : “On ne s’attend jamais à ouvrir un frigo de la morgue et à y trouver quelqu’un de vivant.”

“Pouvez-vous imaginer si on avait commencé l’autopsie et qu’on l’avait tuée ?”.

Gerrit Bradnick, directeur des opérations pour l’alerte de détresse, a déclaré : “Notre équipe est dévastée – nous sommes ici pour garder les gens en vie”.

“S’il y avait une indication qu’elle était encore en vie, nous l’aurions soignée. Cela a été extrêmement traumatisant pour nous.”

Les autorités locales enquêtent actuellement sur ce qui s’est passé.

Cependant, confondre un patient avec sa mort est en fait plus courant qu’on ne le croit.

En janvier, un prisonnier espagnol a été déclaré mort par trois médecins différents, mais a été retrouvé en train de ronfler sur la table d’autopsie.

En Pologne, en 2014, une femme de 91 ans a été déclarée morte et a passé 11 heures dans un sac mortuaire avant que les autorités ne découvrent qu’elle bougeait.

Ryan Blumenthal, pathologiste légiste principal au Département de médecine légale de l’Université de Pretoria, a déclaré : “Le diagnostic de décès peut être extrêmement difficile.”

“Vous pouvez vous faire avoir, vous pouvez vraiment vous faire avoir.”

Source: Express.co.uk, le 7 juillet 2018 – Traduction Nouvelordremondial.cc

Publicités

Auteur : 24hmagazine

Unique Magazine numérique en Haiti

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s