actualite

Mars se donnera en spectacle à la fin juillet 2018

Une sphère, qui est rouge et orange et qui a plein de trous, est vue dans un espace tout noir.

Si ce phénomène se produit tous les 26 mois, celui de cette année sera encore plus rare, puisqu’il est qualifié d’opposition périhélique, c’est-à-dire que les orbites des deux planètes seront en alignement parfait avec le Soleil. Ce type d’opposition se produit plutôt tous les quinze ans et la distance entre les deux astres sera minimale pour atteindre 57,6 millions de kilomètres le 31 juillet.

La planète paraîtra plus grosse et plus lumineuse que d’habitude entre le coucher et le lever du Soleil. Elle atteindra son point le plus haut dans le ciel du sud-est en milieu de nuit. Elle aura l’apparence d’une étoile rougeâtre.

Comment l’observer?

  • À l’œil nu. Le phénomène sera certainement visible, mais il sera impossible de discerner des détails de la surface de Mars.
  • Avec des jumelles. Encore là, il sera impossible de voir la planète en détail.
  • Une lunette ou un télescope. Un instrument de 60 à 100 mm de diamètre permettra de voir le disque planétaire, sans plus. Un instrument d’au moins 115 à 130 mm avec un important grossissement permettra de voir quelques détails de sa surface.

En outre, Mars sera l’astre le plus brillant dans le ciel entre le début de juillet et la mi-septembre.

Lors de la dernière opposition de ce type, en 2003, Mars s’était retrouvée à 55 8 millions de kilomètres de la planète bleue, au plus près en 60 000 ans.

Ce record sera battu en août 2287, lorsque Mars se trouvera à 55,6 millions de kilomètres de la nôtre.

Comme tout est relatif en termes astronomiques, il faut savoir que la distance moyenne entre la Terre et Mars est d’environ 225 millions de km, mais que la planète rouge s’éloigne parfois jusqu’à 400 millions de km.

Mars et la Terre ne tournent pas autour du Soleil aux mêmes vitesses. Une année martienne est de 687 jours, alors que celle de la Terre est de 365 jours. De plus, l’orbite des deux planètes épouse la forme d’une ellipse et non d’un cercle parfait. Par conséquent, à un moment donné de chaque orbite, la Terre et Mars sont à leur point le plus proche du Soleil, un phénomène connu sous le nom de périhélie.

Publicités

Catégories :actualite, Astronomie, Sciences

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s