Actus Football Mondial

Bonjr N’Zonzi, adieu Rabiot ?

Steven N'Zonzi prêt à monter en grade. (Reuters)

Adrien Rabiot est sur les tablettes du Barça, ce n’est plus vraiment un secret pour personne. Ce qui l’est plus, et que Mundo Deportivo nous apprend jeudi soir, c’est que le club catalan s’irrite déjà de la position du Paris Saint-Germain à propos de son joueur, à savoir une ligne très dure qui pourrait pousser le club de la capitale à mettre son milieu de terrain sur le banc. Pour rappel, celui-ci ne dispose plus que d’un an de contrat et n’en serait pas à son premier clash pour espérer une prolongation de contrat.

Echaudés notamment par l’épisode Marco Verratti la saison dernière (l’Italien avait joué avec le Barça pour, au final, rester à Paris), les Blaugrana voudraient anticiper. Ils préféreraient ainsi se rabattre sur une piste sûre au même poste, quitte à ce que ce soit seulement un plan B dans leur esprit – au niveau de la qualité. Et celui-ci serait déjà identifié: il s’agirait de Steven N’Zonzi, dont la cote a copieusement grimpé lors de la Coupe du monde 2018, lui qui a joué plus d’une demi-heure lors de la finale.

Malcom aussi n’était que solution de remplacement
Le FC Barcelone s’est lancé dans cette stratégie pour ce marché estival 2018, comme il vient de le prouver avec le recrutement de Malcom. Lui aussi n’était qu’une solution de remplacement pour Willian, la piste a priori largement prioritaire, mais les dirigeants catalans ont vite vu que l’attitude de Chelsea allait être un frein rédhibitoire. N’Zonzi, lui, présente l’avantage d’avoir une clause libératoire de 40 millions d’euros qui peut le rendre disponible du jour au lendemain. Habitué à la Liga, il suivrait donc son ex-coéquipier Clément Lenglet (arrivé il y a quelques semaines de Séville pour 35 millions, sa clause libératoire).

Il est impatient Laurent Blanc
Le dindon de la force pourrait donc se nommer Adrien Rabiot, que le FC Barcelone garderait à l’œil pour le mois de janvier, moment où il sera éventuellement libre de s’engager avec n’importe quel autre club que le PSG (s’il n’a pas prolongé, bien sûr). « Il est jeune, il a un gros potentiel, il est impatient. Or, il faut qu’il soit patient… J’espère qu’il va rester au club, au moins sous contrat. » Des paroles d’un membre du club de la capitale, il y a quelques jours ? Non, Laurent Blanc en conférence de presse, il y a plus de quatre ans (en avril 2014). Comme quoi, la situation évolue peu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s