Actus Football Mondial

La Roma encore doublée par le Barça pour N’Zonzi

Tout était bouclé. Monchi, le fin limier de la Roma, s’était entendu avec le joueur-même et son entourage: le transfert de Malcom de Bordeaux à Rome semblait acquis. En l’espace de quelques heures pourtant, tout s’est écroulé. Le Barça a surenchéri auprès des Girondins et ces derniers ont naturellement coupé court aux discussions avec les Giallorossi. Le Brésilien de 21 ans, finalement, s’est envolé pour la Catalogne…

Steven N'Zonzi.

Cet épisode pas banal, le président de la Roma James Pallotta l’a longuement commenté cette semaine, tirant à boulets rouges sur l’entité blaugrana notamment. « Barcelone a eu une manière d’intervenir qui est contraire à l’éthique ! Hier, Barcelone a présenté ses excuses pour Malcom, mais je ne les accepte pas, à moins qu’ils nous vendent Messi… Le joueur voulait venir chez nous, il y avait eu des discussions seulement avec Everton et Leicester. Les contrats n’étaient pas signés ? C’est stupide ! Tout le monde sait comment ça marche, à moins que son agent soit seulement un idiot ! »

N’Zonzi déjà d’accord avec la Roma ?

Ainsi échaudée, la Louve promet de ne pas se faire avoir deux fois. Et pourtant la menace catalane plane encore sur un deal qui paraît à ce jour bien engagé. Le Corriere dello Sport annonce ce dimanche un accord de principe entre l’AS Rome et Steven N’Zonzi, pour un contrat de quatre ans, Monchi devant désormais s’entendre avec son ancien club, le FC Séville, qui ne laissera certainement pas partir son champion du monde sous le montant de sa clause libératoire: 35 millions d’euros.

Oui mais voilà, à en croire la Gazzetta dello Sport, le Barça qui est venu aux renseignements il y a peu pour l’international tricolore n’a pas abdiqué dans ce dossier. Alors que la Roma semble devoir vendre Maxime Gonalons – Crystal Palace et Everton sont sur les rangs – pour empocher 10 millions d’euros indispensables à la concrétisation d’un tel investissement, les champions d’Espagne, eux, auraient les coudées franches en termes de moyens financiers. Une « Malcom bis » n’est donc pas à exclure, même si le principal intéressé, Steven N’Zonzi, penche davantage aujourd’hui pour l’option italienne. Le match amical entre la Roma et le Barça, programmé dans la nuit de mardi à mercredi dans le cadre de l’International Champions Cup, s’annonce houleux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s