En France Il est désormais interdit de dire : “Français d’abord clandestins dehors”

Une bannière anti-immigration clandestine déployée par des activistes identitaires est considérée comme un discours appelant à la haine par la police française, a rapporté Lyonmag.

Lorsque la “Marche des Migrants” est passée par Lyon entre le 24 et le 26 mai, “Génération Nation”a organisé une contre-manifestation.

“Français d’abord clandestins dehors !” pouvait-on lire sur une bannière, tenue par des militants de droite, dont Muriel Coativy, des élus de l’ex-Front national, maintenant appelé “Rassemblement national”.

Mais Muriel Coativy a posté aujourd’hui sur Twitter une photo d’une convocation de la police lui ordonnant d’être auditionnée par la police judiciaire lyonnaise.

“Elle est soupçonnée d’avoir commis ou de tenter de commettre le crime de provoquer la haine violente en raison de l’ethnie, de la nationalité, de la race et de la religion par des paroles, des écrits et des images”, stipule la convocation.

“Je ne pourrais pas imaginer être convoquée suite au déploiement de notre bannière (…) si nous avions dit “Migrants d’abord français dehors” aurions-nous été convoqués pour des provocations haineuses ?”

Source: Voice of Europe, le 31 juillet 2018 – Traduction Nouvelordremondial.cc

Publicités

Auteur : 24hmagazine

Unique Magazine numérique en Haiti

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s