La province irlandaise du Leinster a eu raison du Racing 92 en finale de la Champions Cup (15-12)

 ce samedi à Bilbao. Les Franciliens ont craqué dans le money-time d’un match très fermé.

Le Racing devra encore patienter pour conquérir une première Coupe d’Europe… Le Leinster a remporté la Champions Cup (15-12), ce samedi en finale à Bilbao. Tout s’est joué au pied dans une partie cadenassée où le seul instant de folie aura été l’entrée des Franciliens avec un béret basque. « C’était une partie d’échecs qui s’est jouée sur des détails, a regretté Yannick Nyanga au micro de beIN SPORTS. C’est rageant ! Il manque trois points ou un peu plus. » Un constat amer mais lucide dans une partie où l’expérience a certainement pesé au moment du dénouement.

Pour la deuxième finale de son histoire, le Racing a pourtant fait la course en tête. Teddy Iribaren a même donné quatre fois l’avantage aux Franciliens en passant ses pénalités (4e, 22e, 45e et 71e) mais Jonathan Sexton (16e, 39e et 53e) puis Isa Nacewa (74e) ont toujours répondu, jusqu’à la pénalité de la victoire, ajustée par l’arrière néo-zélandais (78e). Un coup de pied consécutif à une faute de Rémi Tales, invité surprise de la finale suite au forfait de dernière minute de Dan Carter, blessé aux ischio-jambiers. Un Rémi Tales propulsé sur le devant de la scène dès la troisième minute avec la blessure précoce de Patrick Lambie, touché à un genou. Il aurait pu être le héros inattendu ou au moins le sauveur, mais son drop au-delà de la sirène n’a pas trouvé les perches, brisant définitivement les espoirs ciel et blanc.

Teddy Thomas pourra aussi s’en vouloir d’avoir rendu le ballon aux Irlandais, se trompant de côté au moment de relancer le jeu à la main dans son camp, ce qui a entraîné la pénalité décisive. Une histoire d’expérience ? La province irlandaise, elle, n’en manque pas puisqu’elle est sacrée pour la quatrième fois après 2009, 2011 et 2012. Le Racing, lui, a perdu sa deuxième finale après celle de 2016. Cette année-là, il avait rebondit en remportant le Top 14. Un scénario également possible cette saison. A condition que les Racingmen surmontent cette immense déception.

Europe1 Sports

@sports_fr

Les Racingmen entrent en finale avec un béret (vidéo) http://dlvr.it/QSdMW0 

Publicités

Mondial de handball : les Françaises se qualifient pour la finale en battant les Suédoises (24 – 22)

Le suspense a duré jusqu’au bout. Vendredi 15 décembre, l’équipe de France féminine de handballs’est qualifiée 24 à 22, pour la finale de la Coupe du monde de handball, à Leipzig, en Allemagne.

Dans leur troisième demi-finale internationale d’affilée après les Jeux de Rio (argent) et l’Euro-2016 (bronze), les Bleues ont battu la Suède dans les toutes dernières minutes. Dimanche, elles affronteront les championnes en titre, les Novégiennes, en finale de ce Mondial.

La Norvège s’est qualifiée plus tôt dans la soirée en battant les Pays-Bas, 32 à 23, à Hambourg.

(selon un neurologue) Voici le meilleur sport pour combattre l’anxiété

Certaines personnes sont plus enclines que d’autres à l’anxiété. Les troubles anxieux sont nombreux et compilent la phobie sociale, l’agoraphobie (la peur des lieux publics ou des espaces bondés), les troubles obsessionnels compulsifs ou encore, le trouble panique (le fait de faire des crises de panique, parfois de façon inattendue).

Résultats de recherche d'images pour « Voici le meilleur sport pour combattre l'anxiété »

Selon le site anxiete.fr, ces troubles concernent en majorité les femmes, puisqu’on compte environ 1,5 à 2 femmes atteintes pour un seul homme. Les troubles anxieux sont également plus fréquents chez les adultes âgés de 25 à 44 ans. Mais il n’est pas rare que des enfants ou des personnes âgées en souffrent également. Notamment après un choc émotionnel.

Le sport idéal pour lutter contre le stress

Il est reconnu que les activités relaxantes comme le yoga, la méditation, la sophrologie ou encore une activité sportive régulière sont indiquées pour calmer les troubles de l’anxiété. De même qu’avoir une alimentation saine et un bon rythme de sommeil. Mais une étude récemment publiée dans The Journal of Neuroscience avance qu’un sport en particulier aiderait à réduire l’anxiété : la zumba.

Cette danse latino-américaine, réputée pour son état d’esprit positif et son rythme entraînement, serait un excellent moyen pour se sentir mieux. Ludique et dynamique, la zumba permet à la fois de se dépenser et de se sentir plus heureux. Les effets sur la santé seraient vraiment bénéfiques.

Pourquoi la zumba ?

Comme le souligne la neurologue Ilene Ruhoy, la combinaison des mouvements, de l’atmosphère, de la musique et des autres participants suffirait à vous rendre moins stressée. « Cela permet au corps et à l’esprit de se sentir bien et contribue à générer un sentiment d’appartenance à un groupe de personnes ayant les mêmes intérêts ». En outre, c’est également l’ambiance endiablée qui règne dans un cours de zumba qui contribue à cette bonne humeur et ce relâchement. Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Certaines personnes sont plus enclines que d’autres à l’anxiété. Les troubles anxieux sont nombreux et compilent la phobie sociale, l’agoraphobie (la peur des lieux publics ou des espaces bondés), les troubles obsessionnels compulsifs ou encore, le trouble panique (le fait de faire des crises de panique, parfois de façon inattendue).

Selon le site anxiete.fr, ces troubles concernent en majorité les femmes, puisqu’on compte environ 1,5 à 2 femmes atteintes pour un seul homme. Les troubles anxieux sont également plus fréquents chez les adultes âgés de 25 à 44 ans. Mais il n’est pas rare que des enfants ou des personnes âgées en souffrent également. Notamment après un choc émotionnel.

Le sport idéal pour lutter contre le stress

Il est reconnu que les activités relaxantes comme le yoga, la méditation, la sophrologie ou encore une activité sportive régulière sont indiquées pour calmer les troubles de l’anxiété. De même qu’avoir une alimentation saine et un bon rythme de sommeil. Mais une étude récemment publiée dans The Journal of Neuroscience avance qu’un sport en particulier aiderait à réduire l’anxiété : la zumba.

Cette danse latino-américaine, réputée pour son état d’esprit positif et son rythme entraînement, serait un excellent moyen pour se sentir mieux. Ludique et dynamique, la zumba permet à la fois de se dépenser et de se sentir plus heureux. Les effets sur la santé seraient vraiment bénéfiques.

Pourquoi la zumba ?

Comme le souligne la neurologue Ilene Ruhoy, la combinaison des mouvements, de l’atmosphère, de la musique et des autres participants suffirait à vous rendre moins stressée. « Cela permet au corps et à l’esprit de se sentir bien et contribue à générer un sentiment d’appartenance à un groupe de personnes ayant les mêmes intérêts ». En outre, c’est également l’ambiance endiablée qui règne dans un cours de zumba qui contribue à cette bonne humeur et ce relâchement. Vous savez ce qu’il vous reste à faire.