Haïti: Lancement de la Coupe de la Présidence 2018

Haïti - Sports : Lancement de la Coupe de la Présidence 2018 Dimanche au Cap-Haïtien, Régine Lamur, la Ministre démissionnaire de la Jeunesse et des Sports a procédé à l’ouverture officielle des compétitions de l’Édition 2018 de la Coupe de la Présidence. Durant plus d’un mois, des épreuves d’athlétisme, de cyclisme et un tournoi de football seront organisées à travers le pays afin de permettre aux jeunes de se récréer à travers d’activités saines.

Samedi, 52 cyclistes ont participé à la première étape de 60 kilomètres des compétitions de cyclisme tenue sur le boulevard du Cap-Haïtien. Joseph Jean Willy du Club Aigle Rouge de Leogâne, James Augustin et Wilgens Péance du Club Faucon de Camp Perrin, ont respectivement dominé le pré-critérium de la Coupe de la Présidence organisée en partenariat avec la Fédération Haïtienne de Cyclisme. Après avoir remis trophée, médailles et autres primes aux vainqueurs, la Ministre Lamur a salué la prestation du jeune Wilgens Péance 17 ans, qui s’est offert la 3ème place sur le podium.

La cérémonie inaugurale des compétitions de football a eu lieu au Parc St Victor du Cap en présence de Stéphanie Auguste,la Ministre démissionnaire des Affaires Sociales qui joue également un rôle important dans la réalisation des activités de vacances et de la Coupe de la Présidence. Fanfares, majorettes, jongleurs, représentants des 16 équipes participantes, ont assuré le spectacle, agrémenté par un match de Gala entre l’équipe du Palais National et les Vétérans du Cap-Haïtien.

La Coupe de la Présidence regroupe des athlètes des 10 départements et des équipes de football des 16 régions administratives du Ministère : Ouest-Nord, Ouest-Sud, Ouest-Centre, Nord I, Nord II, Sud I, Sud II, Haut Artibonite, Bas Artibonite, Haut Plateau Central, Bas Plateau Central, Nord-Est, Nord-Ouest, Sud-Est, Grand’Anse, Nippes.

Publicités

Un autre joueur du Real Madrid pourrait rejoindre Ronaldo en Italie

league-madrid-final-madrid-first-atletico-champions_475fee98-4819-11e7-9f7a-23d54b55bc46

Le mercato estival semble bouger du côté de l’Italie. Après le gros coup de la Juventus, les clubs italiens se montrent plus engagés à renforcer de manière considérable leurs effectifs. Après la Juventus qui s’est récemment offert les services de l’international portugais Cristiano Ronaldo, c’est au tour de l’inter de Milan de solliciter la venue de Luka Modric dans son effectif.

Si l’inter de Milan réussit à faire venir Luka Modric, ce sera la cinquième recrue sur le banc de touche de l’inter de Milan. Après Radja Nainggolan, Lautaro Martínez, Sime Vrsaljko et Stefan de Vrij ça pourrait être le tour de Luka Modric. Mais le nom de Luka Modric n’est pas le seul qui revient sur toutes lèvres, celui d’Arturo Vidal est également cité de façon récurrente comme l’indiquent nos confrères de Sky Italia.

 

Si l’on s’en tient au même média italien, même si cette opération s’avère compliquée, il reste que les dirigeants intéristes se montrent déterminés à faire de sérieux efforts.

Il y aurait même déjà eu des premiers contacts avec les agents de Luka Modric, et la petite colonie croate présente dans l’effectif de l’inter de Milan pourrait également jouer un rôle décisif pour l’arrivée de Luka Modric. L’optimisme existe déjà au sein de l’Inter après les premières conversations avec les agents du joueur. Les dirigeants devraient ouvrir des négociations concrètes.

Reste à savoir si le champion d’Europe en titre acceptera de se défaire du Croate. On devrait donc en savoir plus dans les prochains jours à travers les médias italiens et espagnols, mais du côté de l’Inter, on semble y croire…

L’émouvante révélation de Yerry Mina sur son intégration au Barça

« J’ai pensé à beaucoup de choses, de mauvaises choses. Je pensais que c’était fini. Je me sentais si mal que Paulinho et Coutinho m’encourageaient en permanence. Ils me disaient « Calme-toi. Tout ira bien ». D’un côté, ça peut te motiver, mais d’un autre côté, ça te démotive. Parce que tu veux toujours jouer et que tu veux être là. Je comprends, il y a des joueurs spectaculaires, mais bon, peut-être que je voulais aussi avoir une minute. Mais ça n’a pas eu lieu, et les quelques minutes que j’ai eues, elles n’étaient pas bonnes, a-t-il regretté. Parfois, je sentais que tout s’effondrait. J’avais le sentiment que rien ne sortait. Je ne parvenais même pas à faire une passe à l’entraînement » .

 

Football: L'émouvante révélation de Yerry Mina sur son intégration au Barça

Néanmoins, le défenseur central de 23 ans, bon enfant, a initié à son arrivée en Catalogne un concours de coups francs avec Lionel Messi, Luis Suarez et Andrés Iniesta afin de parier à qui les tirait le mieux. Et évidemment, les trois mousquetaires ont fini par lui faire les poches. « Quand j’ai rejoint le club, j’ai commencé à parier avec Lionel Messi et Luis Suarez pour mettre une bonne ambiance. C’était pour voir qui mettrait les meilleurs coup-francs, mais chaque jour je perdais 50 euros. J’en ai ri mais la vérité c’est que ce sont deux monstres qui peuvent mettre la balle où ils veulent, ce sont des personnes géniales qui sont de vrais magiciens. » a ironisé Yerry Mina.

Football: L'émouvante révélation de Yerry Mina sur son intégration au Barça

Football: L'émouvante révélation de Yerry Mina sur son intégration au Barça

 

LeBron tacle Donald Trump: « Je ne m’assiérais jamais en face de lui…»

« Il a un peu utilisé le sport pour nous diviser. Et c’est quelque chose que je ne peux pas comprendre parce que je sais que c’est grâce au sport que j’ai côtoyé quelqu’un de blanc pour la première fois », a déclaré Lebron James lors d’une interview accordée à la CNN.

 

Trump a à plusieurs reprises critiqué les athlètes professionnels, certains pour avoir refusé de visiter la Maison Blanche comme d’habitude après les championnats, et d’autres pour s’être mis à genou pendant l’hymne national.

En mai, le milliardaire avait estimé que ces joueurs ne « devraient peut-être pas être dans le pays. »

« Le sport n’a jamais été quelque chose qui divise les gens. Ça a toujours été quelque chose qui rassemble », a expliqué le joueur de 33 ans.

James a également déclaré que même si le racisme a toujours existé, Donald Trump ne ménage aucun effort pour améliorer la situation.

Interrogé sur ce qu’il dirait à Donald Trump s’il était assis en face de lui, LeBron James a répondu :

« Je ne serais jamais assis en face de lui. Je m’assiérais en face de Barack par contre. »

La superstar qui a signé avec les Los Angeles Lakers le mois dernier s’exprimait dans le cadre de la promotion de son projet d’école pour les gamins d’Akron.

Crédit photo : 47vibez

Haiti: Volleyball de plage, résultats catastrophiques pour Haïti

Dans le cadre des 23e Jeux Centre américains et caribéens Barranquilla 2018, qui se déroule en Colombie (20 juillet au 5 août 2018), la sélection haïtienne de Volleyball de Plage, qui joue dans le Groupe C, faisait samedi une bien mauvaise entrée dans la compétition encaissant 3 défaites en autant de match au cours du weekendHaïti - Barranquilla 2018 : Volleyball de plage, résultats catastrophiques pour Haïti

Résultats Volleyball de plage :

Samedi 28 juillet :
9h00 a.m Guatemala – Haïti [2 set à 0] 42-22
Set 1 21-8 (15 minutes)
Set 2 : 21-14 (20 minutes)

Samedi 28 juillet :
4h00 p.m. République Dominicaine – Haïti [2 set à 0] 42-30
Set 1 : 21-17 (13 minutes)
Set 2 : 21-13 (16 minutes)

Dimanche 29 juillet :
12h20 p.m. Sainte Lucie – Haïti [2 set à 0] 42-27
Set 1 : 21 -13 (16 minutes)
Set 2 : 21 – 14 (18 minutes)

Qatar dément les accusations du Sunday Times

On peut maintenant attendre le mondial 2022 l’esprit tranquille.

© Fournis par Newsweb

Le Qatar, par la voix de son comité d’organisation, a logiquement nié en bloc les accusations à son encontre de la part du Sunday Times. Les représentants qataris démentent toutes les accusations formulées d’« opérations noires », selon le terme repris par le canard britannique. « Il y a eu une enquête et nous avons fourni toutes les informations relatives à notre candidature, soutien l’organisme. Nous avons aussi respecté scrupuleusement toutes les règles de la Fifa. »

La fédération du football international assure de son côté qu’une enquête rigoureuse a été menée et que les conclusions sont maintenant consultables.

Comment on dit « copains comme cochons » au Qatar ?

palmarès complet de la Ligue des champions

22 vainqueurs, 176 buts inscrits en 63 finales par 125 joueurs, seulement 10 nations dont des clubs ont soulevé la Coupe aux grandes oreilles… Depuis 1956, la Ligue des champions fait rêver les amateurs de football. Retrouvez en détail le palmarès de la plus prestigieuse des compétitions européennes.

Le palmarès complet de la Ligue des champions© RMC Sport Le palmarès complet de la Ligue des champions

Le palmarès année par année

1956: Real Madrid (bat le Stade de Reims 4-3)

1957: Real Madrid (bat la Fiorentina 2-0)

1958: Real Madrid (bat l’AC Milan 3-2 a.p)

1959: Real Madrid (bat le Stade de Reims 2-0)

1960: Real Madrid (bat l’Eintracht Francfort 7-3)

1961: Benfica Lisbonne (bat le FC Barcelone 3-2)

1962: Benfica Lisbonne (bat le Real Madrid 5-3)

1963: AC Milan (bat le Benfica Lisbonne 2-1)

1964: Inter Milan (bat le Real Madrid 3-1)

1965: Inter Milan (bat le Benfica Lisbonne 1-0)

1966: Real Madrid (bat le Partizan Belgrade 2-1)

1967: Celtic Glasgow (bat l’Inter Milan 2-1)

1968: Manchester United (bat le Benfica Lisbonne 4-1 a.p)

1969: AC Milan (bat l’Ajax Amsterdam 4-1)

1970: Feyenoord Rotterdam (bat le Celtic Glasgow 2-1 a.p)

1971: Ajax Amsterdam (bat le Panathinaïkos 2-0)

1972: Ajax Amsterdam (bat l’Inter Milan 2-0)

1973: Ajax Amsterdam (bat la Juventus 1-0)

1974: Bayern Munich (bat l’Atlético de Madrid 1-1 a.p et 4-0 en match d’appui)

1975: Bayern Munich (bat Leeds 2-0)

1976: Bayern Munich (bat Saint-Etienne 1-0)

1977: Liverpool (bat le Borussia Mönchengladbach 3-1)

1978: Liverpool (bat Bruges 1-0)

1979: Nottingham Forest (bat le Malmö FF 1-0)

1980: Nottingham Forest (bat Hambourg 1-0)

1981: Liverpool (bat le Real Madrid 1-0)

1982: Aston Villa (bat le Bayern Munich 1-0)

1983: Hambourg (bat la Juventus 1-0)

1984: Liverpool (bat l’AS Roma 1-1, 4 tab à 2)

1985: Juventus (bat Liverpool 1-0)

1986: Steaua Bucarest (bat le FC Barcelone 0-0, 2 tab à 0)

1987: FC Porto (bat le Bayern Munich 2-1)

1988: PSV Eindhoven (bat le Benfica Lisbonne (0-0, 6 tab à 5)

1989: AC Milan (bat le Steaua Bucarest 4-0)

1990: AC Milan (bat le Benfica Lisbonne 1-0)

1991: Etoile rouge de Belgrade (bat l’Olympique de Marseille 0-0, 5 tab à 3)

1992: FC Barcelone (bat la Sampdoria de Gênes 1-0 a.p)

1993: Olympique de Marseille (bat l’AC Milan 1-0) [année de la refonte]

1994: AC Milan (bat le FC Barcelone 4-0)

1995: Ajax Amsterdam (bat l’AC Milan 1-0)

1996: Juventus (bat l’Ajax Amsterdam 1-1, 4 tab à 2)

1997: Borussia Dortmund (bat la Juventus 3-1)

1998: Real Madrid (bat la Juventus 1-0)

1999: Manchester United (bat le Bayern Munich 2-1)

2000: Real Madrid (bat le FC Valence 3-0)

2001: Bayern Munich (bat le FC Valence 1-1, 5 tab à 4)

2002: Real Madrid (bat le Bayer Leverkusen 2-1)

2003: AC Milan (bat la Juventus 0-0, 3 tab à 2)

2004: FC Porto (bat Monaco 3-0)

2005: Liverpool (bat l’AC Milan 3-3, 3 tab à 2)

2006: FC Barcelone (bat Arsenal 2-1)

2007: AC Milan (bat Liverpool 2-1)

2008: Manchester United (bat Chelsea 1-1, 6 tab à 5)

2009: FC Barcelone (bat Manchester United 2-0)

2010: Inter Milan (bat le Bayern Munich 2-0)

2011: FC Barcelone (bat Manchester United 3-1)

2012: Chelsea (bat le Bayern Munich 1-1, 4 tab à 3)

2013: Bayern Munich (bat le Borussia Dortmund 2-1)

2014: Real Madrid (bat l’Atlético de Madrid 4-1 a.p)

2015: FC Barcelone (bat la Juventus 3-1)

2016: Real Madrid (bat l’Atlético de Madrid 1-1, 5 tab à 3)

2017: Real Madrid (bat la Juventus 4-1)

2018: Real Madrid (bat Liverpool 3-1)

© RMC Sport

Le palmarès par club

Real Madrid: 13 finales gagnées, 3 finales perdues

AC Milan: 7 finales gagnées, 4 finales perdues

Bayern Munich: 5 finales gagnées, 5 finales perdues

FC Barcelone: 5 finales gagnées, 3 finales perdues

Liverpool: 5 finales gagnées, 3 finales perdues

Ajax Amsterdam: 4 finales gagnées, 2 finales perdues

Manchester United: 3 finales gagnées, 2 finales perdues

Inter Milan: 3 finales gagnées, 2 finales perdues

Juventus: 2 finales gagnées, 7 finales perdues

Benfica: 2 finales gagnées, 5 finales perdues

Nottingham Forest: 2 finales gagnées

FC Porto: 2 finales gagnées

Celtic Glasgow: 1 finale gagnée, 1 finale perdue

Hambourg: 1 finale gagnée, 1 finale perdue

Steaua Bucarest: 1 finale gagnée, 1 finale perdue

Olympique de Marseille: 1 finale gagnée, 1 finale perdue

Borussia Dortmund: 1 finale gagnée, 1 finale perdue

Chelsea: 1 finale gagnée, 1 finale perdue

Feyenoord Rotterdam: 1 finale gagnée

Aston Villa: 1 finale gagnée

PSV Eindhoven: 1 finale gagnée

Etoile rouge de Belgrade: 1 finale gagnée

Atlético de Madrid: 3 finales perdues

Valence: 2 finales perdues

Reims: 2 finales perdues

Fiorentina: 1 finale perdue

Eintracht Francfort: 1 finale perdue

Partizan Belgrade: 1 finale perdue

Panathinaïkos: 1 finale perdue

Leeds: 1 finale perdue

Saint-Etienne: 1 finale perdue

Borussia Mönchengladbach: 1 finale perdue

Bruges: 1 finale perdue

Malmö FF: 1 finale perdue

AS Roma: 1 finale perdue

Sampdoria de Gênes: 1 finale perdue

Bayer Leverkusen: 1 finale perdue

Monaco: 1 finale perdue

Arsenal: 1 finale perdue

© RMC Sport

Le palmarès par pays

Espagne: (30 finales) 18 victoires, 12 défaites

Italie: (28 finales) 12 victoires, 16 défaites

Angleterre: (20 finales) 12 victoires, 8 défaites

Allemagne: (17 finales) 7 victoires, 10 défaites

Pays-Bas: (8 finales) 6 victoires, 2 défaites

Portugal: (9 finales) 4 victoires, 5 défaites

France: (6 finales) 1 victoire, 5 défaites

Ecosse: (2 finales) 1 victoire, 1 défaite

Roumanie: (2 finales) 1 victoire, 1 défaite

Serbie (ex-Yougoslavie): (2 finales) 1 victoire, 1 défaite

Belgique: (1 finale) 1 défaite

Grèce: (1 finale) 1 défaite

Suède: (1 finale) 1 défaite

© RMC Sport