Messi désigné joueur de l’année 2017 par… la presse madrilène

Pour les lecteurs du quotidien sportif espagnol Marca, basé à Madrid et proche du club merengue, Lionel Messi est le meilleur joueur de l’année 2017.

Imaginez Florian Thauvin récompensé par Le Parisien ou Neymar honoré par La Provence. Improbable ? Pas en Espagne. Les lecteurs du journal pro-Madrilène Marca ont décidé de placer Lionel Messi en tête de leurs votes pour le titre de joueur de l’année 2017. La Pulga a été sacré à une très large majorité (56%) devant la star du Real Madrid Cristiano Ronaldo (25%), pourtant vainqueur du Ballon d’Or et de la Ligue des champions cette saison. Isco, troisième, recueille 6% des suffrages.

Résultats de recherche d'images pour « Messi »

source: Yahoo Sport

Publicités

5 joueurs qui ne coûteront rien lors du mercato. Sagna, Diarra, Evra…

Pourquoi dépenser des millions quand on peut recruter gratuitement ? De nombreux joueurs confirmés sont actuellement sans contrat. En voilà cinq qui devraient intéresser quelques clubs, notamment en Ligue 1.

Résultats de recherche d'images pour « 5 joueurs qui ne coûteront rien lors du mercato »

Bacary Sagna (34 ans, FRA, arrière droit)

Libre depuis l’été dernier et la fin de son contrat à Manchester City, l’ancien Auxerrois présente le CV le plus fourni de notre liste. A 34 ans, il a encore sans doute des services à rendre, lui qui a passé la majeure partie de sa carrière à Arsenal et compte pas moins de 65 sélections en Bleu. L’été dernier, il avait repoussé plusieurs avances turques pour privilégier la Premier League selon L’Equipe.Son nom avait été cité à Leicester. Mais rien n’a été signé, finalement. La Turquie serait toujours sur les rangs. Et la Ligue 1 ?

Lassana Diarra (32 ans, FRA, milieu défensif)

Il est libre Lassana Diarra ! L’international tricolore de 32 ans a très récemment été libéré de son contrat à Al-Jazira, club basé à Abou Dhabi. Ce qui fera sans doute les affaires d’un recruteur malin cet hiver… Même si l’intéressé n’a joué qu’une poignée de matches depuis son départ de l’OM, il y a un peu moins d’un an, l’ancien du Real, d’Arsenal et Chelsea serait notamment dans le viseur du Paris Saint-Germain. Le club de la capitale est en effet en quête d’une doublure pour Thiago Motta au poste de sentinelle. Et à moindre coût si possible, sachant que le Fair-play financier (FPF) rode, après l’été dépensier du club.

Benoît Trémoulinas (32 ans, FRA, arrière gauche)

International français à cinq reprises, l’ancien Bordelais et Stéphanois a quitté Séville l’été dernier trois ans après y être arrivé. Touché au genou la saison dernière, est-il en mesure de relever un nouveau défi cet hiver ? Si oui, nul doute que les clubs de Ligue 1 devraient se ruer sur l’occasion…

Patrice Evra (36 ans, FRA, arrière gauche)

Qui pour offrir un dernier challenge à «Tonton Pat’» ? Congédié par l’OM après avoir donné un coup de pied à un supporter… de son propre camp, Patrice Evra ne recevra peut-être pas beaucoup de propositions en France. Trop risqué en termes d’images ? Mais à l’étranger, ne pourrait-on pas être séduit par l’expérience de ce joueur de 36 ans, passé par Monaco, Manchester United ou encore la Juventus, qui compte 81 sélections en équipe de France et qui représente l’un des plus beaux palmarès du football français ? D’un point de vue purement sportif, ses dernières sorties n’ont pas été convaincantes, toutefois…

Jérémy Aliadière (34 ans, FRA, attaquant)

Avec 1 but en 13 matches la saison dernière, l’ancien Gunner n’a pas impressionné. Il a en plus connu la douleur de la descente avec Lorient… Troyes a tenté de le signer quand même en juin, mais l’intéressé n’était pas chaud selon France Football. Idem pour les offres exotiques qui lui sont parvenues, comme la Thaïlande ou l’Inde. Mais Aliadière est désormais prêt à reprendre du service. On penserait à lui en Ligue 2.

Et aussi : Steven Caulker, Nilmar, Jean-Daniel Akpa Akpro, Mathieu Flamini, Víctor Ayala, Mirko Vucinic, Florian Marange, Nicolas Maurice-Belay, David N’Gog, Didier Digard, Alexis Thébaux…

Et si Antoine Griezmann quittait l’Atlético de Madrid dès cet hiver ?

MERCATO – On croyait la piste abandonnée mais d’après Daily Star, Manchester United aurait décidé de passer à l’action pour Antoine Griezmann dès le mercato hivernal. 

Et si Antoine Griezmann quittait l’Atlético de Madrid dès cet hiver ? C’est l’information donnée ce lundi matin par Daily Star. Manchester United aurait décidé de réactiver la piste de l’international français malgré l’avance prise dans ce dossier par le FC Barcelone. Pour griller la politesse à leurs homologues catalans, les dirigeants des Red Devils seraient prêts à offrir à Grizi plus de 330.000 euros par semaine pour le convaincre de choisir le Nord de l’Angleterre plutôt que le soleil de Barcelone selon le tabloïd britannique. Grand fan de Griezmann, José Mourinho compterait sur l’attaquant tricolore dès janvier pour accrocher le Big Four à l’issue de la saison.

Résultats de recherche d'images pour « Pour sauver sa saison, MU compte sur… Griezmann »

Une association Griezmann-Lukaku ? 
Invité de Quotidien en mai dernier, Antoine Griezmann avait expliqué qu’il y avait “six chances sur dix” qu’il aille à Manchester United l’année prochaine. Mais le Tribunal arbitral du Sport, en interdisant l’Atlético de Madrid de recruter, avait changé les plans du numéro 7 des Bleus. “C’est un moment dur pour le club. Ce serait un sale coup de partir maintenant”, avait-il déclaré en juin dernierDepuis, de l’eau a coulé sous les ponts puisque les Colchoneros ont récupéré Diego Costa, de nouveau autorisé à jouer, et Manchester United a perdu Zlatan Ibrahimovic pour un mois. Une association Griezmann-Lukaku pour (enfin) régaler Old Trafford, ça semble plutôt appétissant, non ?

L’UEFA dévoile les 30 meilleurs clubs européens de l’histoire (dont deux de L1)

En cette fin d’année 2017, l’UEFA a établi le classement des meilleurs clubs européens de l’histoire. Le Real Madrid est largement leader, tandis que le premier club français pointe à la 22e place.

OL-Fekir: « Oui, le PSG fait rêver »

Nabil Fekir est admiratif du PSG. Au niveau collectif, mais aussi individuel, puisqu’il cite Edinson Cavani et Unai Emery comme deux de ses personnalités préférées en Ligue 1.

neymarfekir-home: Nabil Fekir ne cache pas son goût pour Paris. (Reuters)© Fournis par Sports.fr Nabil Fekir ne cache pas son goût pour Paris. (Reuters)

Quand Nabil Fekir parle du Paris Saint-Germain, c’est avec des étoiles dans les yeux: « C’est compliqué de jouer le titre face à eux, c’est frustrant. Ils jouent très bien au ballon, ils ont de grands joueurs. Oui, c’est un club qui fait rêver. » Du tac au tac, il répond Edinson Cavani lorsqu’on lui demande quel attaquant l’impressionne le plus en Ligue 1. Et pour l’entraîneur le plus charismatique, c’est Unai Emery qui a ses faveurs. Bruno Genesio doit apprécier…

Il revient aussi sur l’épisode du maillot brandi face aux supporters stéphanois, sur le but du 5-0 lors du dernier derby à Geoffroy-Guichard: « Je regrette, mais certaines personnes n’ont peut-être jamais connu ce genre de match et de joie. Je ne regrette pas le geste, mais les débordements. » Quant à son brassard de capitaine de l’OL, il en retire « une grande fierté »: « Lyon m’a tout donné, à moi de rendre. »

Fekir s’est également exprimé sur le Mondial 2018: « Il y a beaucoup de concurrence et de très bons joueurs en bleu. C’est ce qui fait toujours avancer. Ce sera compliqué pour la Russie, il y aura du monde. » Par ailleurs, il estime que c’est Hatem Ben Arfa qui lui a laissé le souvenir le plus marquant à l’OL. Il confirme enfin que, selon lui, Karim Benzema doit revenir en sélection: « Quand on est un amoureux du football, on a envie de le revoir. »

Angleterre: Chelsea se fait plaisir, Liverpool sur sa lancée

media

Chelsea a mis la pression sur Manchester United, grâce à sa victoire facile sur Stoke (5-0) tandis que Liverpool a tremblé à Anfield contre Leicester (2-1), samedi en ouverture de la 21e journée de Premier League.

Les champions en titre remontent provisoirement à la deuxième place (45 pts), avant que les « Red Devils » (43 pts) ne reçoivent Southampton un peu plus tard (17h30 GMT).

Derrière, Liverpool s’accroche (41 pts) avant qu’Arsenal et Tottenham (tous deux à 37 pts) n’entrent dans la danse. Les « Gunners » auront l’honneur de disputer le dernier match de 2017 dimanche à West Bromwich. Les « Spurs », eux, ne rejoueront qu’en 2018, mardi et jeudi contre Swansea puis West Ham.

Mais tout ce petit monde reste à mille lieux du leader Manchester City (58 pts), qui tentera dimanche contre le modeste Crystal Palace d’égaler le record de 19 victoires consécutives du Bayern Munich… déjà obtenu sous la direction de Pep Guardiola.

. Chelsea se fait plaisir

A Stamford Bridge, face à un Stoke en difficulté et décimé par les blessures, les « Blues » n’avaient pas grand-chose à craindre.

Ils l’ont prouvé dès la troisième minute, grâce à la tête de Rüdiger. Drinkwater a ensuite marqué son premier but sous le maillot bleu, doublant la mise avant la dixième minute et les Londoniens ont ensuite déroulé. Pedro (23), Willian sur penalty (73) puis Zappacosta en toute fin de match (88) ont corsé l’addition.

Antonio Conte sera sûrement ravi: avec ce quatrième succès lors des cinq dernières journées, Chelsea confirme son rebond et a bien préparé son choc avec Arsenal mercredi.

. Liverpool: merci Salah

Surpris par Vardy dès la troisième minute, les hommes de Jürgen Klopp ont une nouvelle fois pu compter sur « Mo » Salah!

Avant l’arrivée de Van Dijk, nouveau défenseur le plus cher du monde mais qui ne pourra faire ses débuts qu’en Coupe le week-end prochain, Liverpool a comme à son habitude craqué défensivement.

Mais, à force de dominer, les « Reds » ont pu compter sur leur machine à marquer, auteur d’un doublé en seconde période. Ils n’ont désormais plus perdu en championnat depuis la fin octobre, soit douze journées sans défaite (8 succès, 4 nuls). De quoi s’installer plus confortablement sur la quatrième place synonyme de Ligue des champions.

. Bonne journée pour les relégables

Bournemouth et Swansea ont frappé un grand coup. Le premier a renversé Everton (2-1) grâce à un doublé de l’ailier écossais Fraser, sortant ainsi de la zone rouge.

Quant aux Gallois, ils ont enfin gagné, surprenant Watford sur sa pelouse (2-1) deux jours après l’arrivée du nouvel entraîneur des « Swans », le Portugais Carlos Carvalhal. Swansea n’est plus lanterne rouge, laissant cette place à « WBA ».

Sans jouer, West Bromwich et West Ham font d’ailleurs la mauvaise opération du jour. Les « Hammers » sont désormais relégables, les « Baggies » dorénavant derniers.

Le match entre les deux équipes mardi promet des étincelles.

source: RFI

Mercato: avec Van Dijk, Liverpool explose le record du défenseur le plus cher

media

Le FC Liverpool a enfin obtenu satisfaction en enrôlant Virgil van Dijk. Le Néerlandais quitte Southampton et rejoint les Reds dans le cadre d’un transfert évalué à 84 millions d’euros. Van Dijk devient le défenseur le plus cher de l’histoire. Son transfert pharaonique confirme la tendance : désormais, même les joueurs à vocation défensive s’arrachent à prix d’or.

 

Pendant longtemps – 8 ans exactement -, Zinedine Zidane a gardé le titre de footballeur le plus cher de l’histoire (chiffres qui ne tiennent pas compte de l’inflation). En 2001, le Real Madrid avait déboursé 75 millions d’euros pour attirer le Français de la Juventus. En 2009, Cristiano Ronaldo le délogeait de la première place avec son transfert de Manchester United au Real pour 94 millions d’euros. Désormais, Zidane n’est même plus dans le top 10. L’accord trouvé mercredi 27 décembre entre Liverpool et Southampton pour Virgil van Dijk bouscule tout.

A force d’insister, le FC Liverpool a réussi son coup. Durant l’été, les Reds avaient proposé 67 millions d’euros à Southampton pour le Néerlandais de 26 ans. Les Saints déclinèrent. Cette fois, ils ont dit oui, mais pour un tout autre prix. Au 1er janvier 2018, Virgil van Dijk sera officiellement un joueur de Liverpool, qui va verser la somme incroyable de 84 millions d’euros d’après la presse britannique.

Confronté depuis plusieurs mois à de sérieuses difficultés en défense, Liverpool avait besoin d’un joueur confirmé pour son arrière-garde. Van Dijk, l’un des meilleurs dans ce domaine en Premier League, était dans son viseur depuis longtemps. Mais une telle somme interpelle en Angleterre. Ce n’est pas le niveau du Néerlandais qui est remis en cause, mais bien le montant du transfert. Chroniqueurs, anciens joueurs, simples observateurs, tous débattent sur ce point : l’international batave vaut-il 84 millions d’euros ?

Résultats de recherche d'images pour « Van Dijk »

Le prix de Van Dijk n’est, en fait, pas lié uniquement à sa valeur sportive et à sa réputation (Manchester City était aussi très intéressé par son profil). Les transferts s’envolent outre-Manche car les moyens financiers sont colossaux. La Premier League est le championnat le plus suivi du monde et les droits TV sont faramineux. A titre d’exemple, Sunderland, dernier et relégué la saison dernière, a empoché plus de 107 millions d’euros grâce aux droits TV en 2016-2017 ! Cette manne financière permet aux clubs anglais d’investir presque sans compter. Résultats : les indemnités de transferts grimpent toujours plus haut et la Premier League est aussi lucrative qu’attractive.

Les défenseurs aussi s’achètent à prix d’or désormais

 

Lors d’un mercato d’été très agité en 2001, Rio Ferdinand était devenu le défenseur le plus cher du monde en passant de Leeds à Manchester United pour 42 millions d’euros. Nouveau riche grâce à son propriétaire qatari, le PSG faisait fort en 2012 et en 2014 en achetant Thiago Silva à l’AC Milan (42 millions d’euros + 7 millions d’euros maximum de bonus) puis David Luiz à Chelsea (49,5 millions d’euros).

Depuis 2016, grâce à Manchester City surtout, la Premier League fait grimper encore plus haut les prix des défenseurs. Shkodran Mustafi, Nicolas Otamendi, Kyle Walker, John Stones… En juillet 2017, City a établi un record avec l’achat de Benjamin Mendy à Monaco pour 57,5 millions d’euros. Le latéral français ne sera pas resté au sommet longtemps. Liverpool vient de placer la barre très haute avec son transfert à 84 millions d’euros pour Virgil van Dijk. Et il n’est pas impossible de voir, d’ici quelques mois, de nouveaux défenseurs casser ce record. Pour certains, ce n’est que du sport. Mais le foot, c’est aussi du foot-business.

 

Continuer à lire … « Mercato: avec Van Dijk, Liverpool explose le record du défenseur le plus cher »